Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

BESSAN - Parole libérée et échanges respectueux lors de la réunion citoyenne de la ville

RETOUR SUR LA REUNION CITOYENNE GRAND DEBAT A BESSAN. La municipalité de Bessan souhaitait participer au grand débat national en donnant la parole à tous les citoyens. Une façon de donner une image apaisée, tant le mouvement des « gilets jaunes » a marqué l’actualité depuis le 17 novembre dernier, quelquefois pour des dégradations dont la ville […]

RETOUR SUR LA REUNION CITOYENNE GRAND DEBAT A BESSAN.

La municipalité de Bessan souhaitait participer au grand débat national en donnant la parole à tous les citoyens. Une façon de donner une image apaisée, tant le mouvement des « gilets jaunes » a marqué l’actualité depuis le 17 novembre dernier, quelquefois pour des dégradations dont la ville se serait bien passée au niveau du péage autoroutier de l’autoroute. C’est ainsi qu’environ 80 personnes se sont déplacées à la salle des fêtes.

C’est le maire de Bessan en personne, Stéphane Pépin-Bonet, qui a œuvré pour ordonner les nombreuses interventions d’un public hétéroclite composé d’un groupe de « gilets jaunes » réunis en collectif du rond-point de Bessan, du député de la circonscription Christophe Euzet, de l’ancien maire et conseiller général de Florensac Michel Gaudy, d’élus de tous bords et surtout de citoyens venus de Bessan mais également de villes voisines.

La règle était simple et a été respectée tout au long des deux heures de débat : chacun peut s’exprimer librement en respectant l’assistance et les personnes présentes. Des propos quelquefois passionnés mais toujours très dignes autour de nombreux sujets : le pouvoir d’achat, l’écologie, l’emploi, la justice fiscale, la place des femmes dans la société, la précarité, la santé… Dans son rôle de « Monsieur Loyal », le premier magistrat a donné la parole à toutes les personnes qui le souhaitaient, sans jamais modérer les propos, tant le respect a été de mise tout au long du débat.

Une initiative dont les « gilets jaunes » eux-mêmes ont indiqué être satisfaits et mieux adapté que d’autres réunions à laquelle ils avaient participé. Un compte rendu des sujets traités sera fait par la ville et inséré dans les contributions du grand débat national, que tout un chacun peut faire également via le site internet : www.granddebat.fr.

Photos : henri Druilhe et Michel Desnos.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.