Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN - Projeter une salle des fêtes et des spectacles moderne et fonctionnelle

Projeter une salle des fêtes et des spectacles moderne et fonctionnelle   Question orale…

Projeter une salle des fêtes et des spectacles moderne et fonctionnelle  

Question orale d’ Olivier GOUDOU pour la séance du Conseil municipal du mardi 14 juin 2011

Monsieur le Maire,

A terme, la réfection ou le transfert de la salle des fêtes est une question qui sera dictée par la nécessité. Rappelons l’état des lieux, comparons la prestation avec une commune voisine de même strate démographique, esquissons un projet.

1 – l’état des lieux :

La salle des fêtes du village est un bâtiment qui a rendu bien des services.   Achevée à la fin des années 50 ou début des années 60, cette construction présente une architecture massive. A l’extérieur , l’aspect paysager et le visuel ne présentent pas les lignes esthétiques du design contemporain. A l’intérieur, l’acoustique mérite d’être notablement améliorée. Le volume est très important ce qui pose une difficulté de dépense de chauffage et de choix énergétique. Le faux-plafond est vétuste (dalles décollées).

Dans cette salle des fêtes, les travaux les plus récents sont :

–   l’aménagement d’une piste de danse en 1990

–   la réfection du faux-plafond dans la première moitié des années 80

–   la réalisation par Fernand Brenas d’une fresque représentant la vie locale (décembre 1982)

Bref, ça date.

2 – la comparaison avec une commune de même strate démographique

· le critère de la capacité d’accueil : Bessan (4503 habitants) est dotée d’une salle des fêtes vieillissante offrant une capacité d’accueil pour 270 personnes en rez-de-chaussée (salle A.Péret).

En comparaison, en rez-de-chaussée, Florensac (4754 habitants) jouit d’une infrastructure dédiée aux spectacles offrant une capacité d’accueil de 400 places.

· le critère du stationnement : Outre la capacité d’accueil, l’infrastructure voisine bénéficie d’un vaste parking alors que chez nous, le parking est limité à la Promenade et abords. Vous répondrez que nous réaliserons  prochainement un grand parking aux abords du «périphérique».

Certes, mais il n’empêche que ce parking (entre la maison de retraite et le parc V.Goudou) ne sera pas à proximité immédiate de l’actuelle salle des fête. Ce futur parking a d’abord pour vocation de décongestionner le cœur de village et de réorienter le flux circulant par le boulevard Jean-Moulin. De plus, libérer du stationnement en cœur de village servira les riverains au premier chef ce qui leur simplifiera la vie quotidienne.

· le critère  du «vivre ensemble» : épargné des décibels, tout un chacun a le droit de vivre paisiblement. De même, à l’écart d’habitations, tout un chacun a le droit de festoyer. Autant donc privilégier un lieu d’implantation en périphérie plutôt qu’en centre-ville.

Vous ne maquerez pas de faire remarquer que la salle de spectacles de Florensac est en centre-ville et non en périphérie. A cette objection, répondons par anticipation : la salle des spectacles de Florensac est intégrée à un vaste domaine municipal avec parc à l’écart d’habitations immédiates, ce qui n’est nullement comparable chez nous.  

3 – le projet

Compte tenu de l’ensemble de ces critères : capacité d’accueil, stationnement, desserte, choix et coût énergétique, il est préférable de penser au transfert de la salle des fêtes qu’à un maintien sur son site actuel.

Pour satisfaire aux critères de l’esthétique, du fonctionnel, de l’économie d’énergie, autant choisir de construire du neuf que d’améliorer du vieux.

Naturellement, cette réalisation ne présente pas de caractère d’urgence d’autant que d’autres chantiers d’envergure sont en cours ou vont l’être (tels que le ré-ménagement de la place de la Fontaine et l’extension de la station d’épuration).

En revanche, le choix de l’implantation dans l’avenir peut s’avérer plus urgent car d’actualité. L’opportunité se présente, après il sera trop tard.

A présent, la Communauté d’agglomération « Hérault-Méditerranée » dispose d’une maîtrise foncière conséquente pour l’extension et le développement de la zone artisanale de la Capucière .

Dans cette perspective, elle a acquis l’ancien restaurant «les Clefs du Languedoc» et les terrains attenants. Ce bâtiment sera probablement démoli.

Au droit des Clefs du Languedoc, la distance jusqu’au panneau d’entrée de ville n’est que de 300 mètres seulement.

Cet emplacement bénéficie de tous les atouts pour satisfaire à tous les critères ci-dessus développés : situation, desserte, stationnement, nuisances sonores.

Réaliser un bâtiment neuf serait gage de qualité architecturale, acoustique mais également de durabilité (durabilité au sens du développement durable) du bâtiment par le choix des matériaux. Nous pourrions réaliser un bâtiment haute qualité environnementale et choisir un mode énergétique économique. La Capucière est un projet d’envergure porté par la Communauté d’agglomération  dont la réalisation est prévue pour le second semestre 2012.

Partagez-vous le projet et les motifs exposés ? Si oui, il est temps de négocier avec la Communauté d’agglomération pour acquérir une parcellaire apte à implanter dans l’avenir une salle des fêtes et des spectacles adaptée avec son vaste parking. En lisière de l’épine dorsale de son territoire (lien à l’A9 et l’ A75 par la RD13 en projet de doublement entre Bessan et Pézenas), voici un équipement public qui en cœur d’agglo ferait réellement «Communauté».

En vous remerciant pour votre attention,

Nota : pour préserver le lien social avec les personnes âgées vivant en centre historique, la polyvalence de la nouvelle salle du Conseil municipal en plain pied peut être développée.

Bessan, le 10 juin 2011

Pour le Groupe «Bessan en avant»,   Olivier Goudou,

Pièces jointes :

–   Photo intérieure de la salle des spectacles de Florensac

–    Etat parcellaire de la ZAC de la Capucière  

–    Vue aérienne des Clefs du Languedoc en lisière de la RD13 en projet de doublement entre Bessan et Pézenas

P6100353

Plan

plan2

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.