Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN - Rythmes scolaires - (2/3) Réponses à une interrogation écrite en 7 questions

Quelle est la question ? Approuver ou refuser le projet du gouvernement de revenir à…

Quelle est la question ? Approuver ou refuser le projet du gouvernement de revenir à la semaine des 4 jours.    

Pourquoi ?  le gouvernement souhaite appliquer une mesure du programme présidentiel.

Comment ? sur incitation nationale, par le truchement de consultations formelles et questionnaires (parfois) orientés, en faisant croire aux acteurs éducatifs et institutionnels locaux que les idées viennent d'eux.   

Quand ? une marge d'appréciation est laissée aux municipalités quant à la date de mise en œuvre. Bessan a conservé la semaine des 4 jours et demi en septembre 2017 et envisageait la transition vers la semaine des quatre jours à la rentrée 2019. Puis, sous la pression d'une pétition à l'initiative de l'association des parents d'élèves, la mairie se ravise et choisit de passer à la semaine des 4 jours dès la rentrée prochaine.

Qui est concerné ?  ce sont les écoles maternelle et élémentaire.

Quelles sont les options possibles ? soit rester à la semaine de 4 jours et demi, soit passer à celle des 4 jours.     

Quels sont les avantages et inconvénients respectifs de chacune d'elles ? 

La semaine de 4 jours et demi présente l'avantage de mieux respecter les rythmes d'apprentissage par une répartition équilibrée de la charge de travail. L'accès aux activités péri et extra scolaires en sont facilités. L'inconvénient résulte de l'avantage car les temps d'activités périscolaires (TAP) impliquent des efforts de financements, de personnels et de moyens. Toutefois, cette dépense est utile pour le bien être des élèves.

Concernant la semaine de 4 jours, elle satisfait collectivement la majorité des parents, des enseignants, des élus et le gouvernement. Pour les familles, la semaine de 4 jours est plus pratique concernant les modes de garde. Pour les collectivités, l'avantage peut paraître d'ordre budgétaire (vu le coût des TAP) et stratégique (en se ralliant à la pensée dominante du moment). Enfin, pour le gouvernement, c'est une opération sans risque puisqu'il reprend à son compte une idée que l'on sait majoritaire partout. Le débat  escamoté n'a pas permis d'éclairer le sujet. Tel est d'ailleurs l'inconvénient.

Nota : le 5 avril 2018, le Conseil municipal s'est prononcé sur l'organisation des temps scolaires avec le retour de la semaine à quatre jours. « Bessan avec Audace » et l'EDB communiquent leurs avis par une série de trois articles. La présente contribution fait suite à l'article « Discours sur la méthode » . Celui-ci proposait de réfléchir sur le choix d'une méthode préparée en national et appliquée localement. Le lien est   https://www.herault-tribune.com/articles/168112/bessan-rythmes-scolaires-le-discours-et-la-methode-1-3/

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.