Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN - Un chat pour apaiser à la maison de retraite « Les Jardin des Tuileries »

Il y a 4 ans, à l’initiative de François Costalat, directeur de la maison…

Il y a 4 ans, à l’initiative de François Costalat, directeur de la maison de retraite communale « Les Jardins des Tuileries », les résidents de l’établissement ont adopté un joli petit chat prénommé Gandhi. Cette initiative a été le fruit d’une réflexion collégiale visant à répondre à plusieurs problématiques. La première consiste à favoriser le ressentiment d’habiter dans un lieu de vie et non un hôpital, car le vieillissement n’est pas une maladie.

Par ailleurs, il est devenu illusoire, voire révolu, de songer uniquement à atténuer les angoisses et les anxiétés par le fait de délivrer des médicaments. Les soins non médicamenteux constituent un moyen indispensable pour rassurer et apaiser les personnes confrontées au vieillissement. C’est dans cette philosophie que s’inscrit l’adoption de cet animal dont les pensionnaires ne peuvent aujourd’hui se passer. Au sein du secteur protégé (résidents la plupart du temps atteints de la maladie d’Alzheimer), Gandhi procure douceur, réconfort et son ronronnement atténue les tensions et le stress. L’animal suscite également des discussions, des souvenirs redonnant parfois la parole à ceux que l’on entend peu ou plus.

Consciente de l’impact de l’arrivée de Gandhi au sein de la structure, l’équipe a opté pour une amplification de la démarche au travers de la sollicitation périodique d’une mini-ferme au cœur même de l’établissement. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.