BESSAN - Une page se tourne sur la placette Condorcet avec le départ de Salva Pizza

C’est en juillet 2002 que la petite entreprise Salva Pizza voit le jour à…

C’est en juillet 2002 que la petite entreprise Salva Pizza voit le jour à Bessan. A l’époque, Salvador Morillas n’a que 22 ans. Titulaire d’un Cap – Bep cuisine obtenu à l’école hôtelière de Béziers, il fait ses premières armes dans les établissements du secteur, l’hôtel et la brasserie Le Molière entre autres. C’est sur le parvis de la cave coopérative et sur la place du village de Caux que « Salva », comme on le surnomme généralement, commence son activité de pizzeria itinérante.

A force de travail, de persévérance, d’amour du métier et de savoir-faire, il se forge une belle réputation et gagne progressivement la confiance et la fidélité de ses clients. Malgré une concurrence particulièrement rude dans le monde de la pizza, « Salva » se démarque par sa longévité, mais également par son professionnalisme, son sens de l’accueil et par la qualité de ses produits. Au fil du temps, il poursuit son activité en se déplaçant sur la placette de l’avenue Condorcet, grâce à un accord avec la mairie.

Après 18 années, la page est désormais tournée. Recherchant une vie plus sereine aux côtés de son épouse et de sa petite famille, « Salva » vient de ranger ses pâtes et ses sauces. Il va embrasser une nouvelle page professionnelle dans le monde du traitement des eaux. Deux repreneurs vont prendre la relève avec un autre nom, très croustillant Crousty Pizza. Marie et Greg ont racheté la société et vont remplacer Salvador et Julie. Leur emplacement leur a été maintenu par la mairie.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.