Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - AGGLO - Réponse des élus du groupe Défendre l'Hérault à M Frederic Lacas.

Réponse des élus du groupe Défendre l'Hérault à M Frederic Lacas. Dans le Midi-Libre…

Réponse des élus du groupe Défendre l'Hérault à M Frederic Lacas.

Dans le Midi-Libre du dimanche 13 septembre 2015, une interview du président de la communauté d'agglomération nous annonce sa rentrée politique. On peut y noter des charges virulentes contre le Maire de Béziers mais aussi à l'encontre des conseillers départementaux élus avec le soutien de Robert Ménard.

Au quotidien, lorsque nous rencontrons les citoyens, les chefs d'entreprise, la société civile en général, tous souhaitent qu'une fois l'élection passée, le choix des électeurs soit respecté et que les élus travaillent pour le bien commun. C'est dans cet esprit que nous exerçons notre mandat.

C'est donc à regret que nous utilisons notre droit de réponse à Monsieur le Président de la CABEM qui s'interroge sur l'utilité des conseillers départementaux du Biterrois.

Comment peut-on, dans un même article, se prétendre républicain respectueux des institutions et réfuter le résultat d'une élection démocratique ? Nous avons été élus au suffrage universel, acquis historique du peuple de France qui mérite le plus grand respect. A Sérignan, les candidats soutenus par le Maire, Président, médecin ont été largement battus.

Puisque le Président remet en cause le résultat des urnes, nous nous permettons de nous interroger sur les conditions de son accession à la tête de l'agglomération.

L'opposition ne serait-elle utile que lorsqu'elle permet à l'issue de marchandages dont la majorité de la population ne veut plus, de prendre le pouvoir par usurpation ?

La présence, au conseil d'agglomération, aux côtés des Maires élus démocratiquement de deux vice-présidents issus de l'opposition Biterroise (battus) ne ressemble-t-elle pas à une compensation coûteuse pour les contribuables du territoire ?

Et pour répondre à la question que se pose le Président si nous sommes dans l'opposition au conseil départemental, c'est justement pour garantir la démocratie, éviter et dénoncer les dérives, le clientélisme et les arrangements entre « amis ».

Au-delà de cette polémique aussi inutile que celle des bus du polygone, la lecture de cet article nous a laissé le sentiment d'un Président dépassé, aux abois qui court après le « buzz » pour ne pas être éclipsé par le Maire de Béziers toujours dans l'action.

Sa volonté d'affirmer son autorité met en évidence sa faiblesse.

Soutenu par ceux, de droite comme de gauche, qui sont responsables du déclin de la France, des quatre millions de chômeurs, du communautarisme mais qui s'accrochent au pouvoir bien que le peuple ne veuille plus d'eux, il est à la merci du choix de l'emplacement d'une salle de sport, d'une piscine ou d'un poste (fictif) de vice-président.

Monsieur le Maire, les conseillers de votre canton restent malgré vous à l'écoute des citoyens de votre commune.

Nicole Zénon, Marie-Emmanuelle Camous, Isabelle Des Garets, Franck Manogil, Jean-François Corbière,Henri Bec.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.