Béziers : condamné à 5 ans dont 1 an avec sursis pour avoir tiré sur deux personnes

Le tribunal correctionnel de Béziers condamne un homme de 23 ans qui a blessé deux personnes avec un révolver le 14 septembre 2019 à la place Émile Zola. La sentence a été proclamée le 23 juin dernier après des investigations diligentées par le SRPJ de Montpellier sous l’autorité d’un magistrat instructeur.

Un homme de 23 ans, père de deux enfants, est jugé coupable d’avoir tiré sur deux personnes. Il sera emprisonné pendant 5 ans avec 1 an de sursis probatoire. De plus, ce condamné est assigné à une interdiction de séjour dans l’Hérault pendant 5 ans ainsi qu’une interdiction de détention d’arme durant la même période.

Les faits relatés

Cet incident s’est produit suite à une altercation verbale conduisant à des échanges de coup entre deux hommes gitans, au sujet de l’utilisation sans autorisation d’un scooter. Ensuite, le coupable est allé chercher un petit révolver et a ouvert le feu sur son adversaire (au cou, ITT 10 jours) ainsi qu’une autre personne (au niveau de l’épaule, ITT non fixée). Après avoir commis ces actes, l’homme de 23 ans s’est réfugié dans une petite commune espagnole. Le 10 août 2020, les autorités espagnoles l’ont interpelé grâce à un mandat d’arrêt européen délivré par un juge d’instruction de Béziers pour des faits de tentative de meurtre. À ce moment-là, l’homme a été mis en examen et en détention provisoire. Il avait avoué ses crimes devant le juge d’instruction et le tribunal, mais dit « n’avoir jamais eu l’intention de tuer quiconque ». Selon lui, ses gestes avaient pour objectif d’effrayer ses adversaires. Après l’instruction, les autorités avaient éliminé « l’intention homicide au bénéfice du doute ». Ils ont classé l’affaire comme étant « des violences aggravées par l’usage d’une arme et la préméditation ». Récidiviste, cette personne a été jugée en 2019 pour violence en état d’ivresse et pour blessures involontaires aggravées suites à un accident de la route. Ces peines antérieures avec sursis ont été révoquées et lui couteront 22 mois d’emprisonnement supplémentaires aux 4 ans ferme prononcés.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.