Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - Des solutions pour les transports par Europe Écologie Les Verts

 Les enjeux liés aux transports en commun à Béziers sont trop importants pour servir…

 

Les enjeux liés aux transports en commun à Béziers sont trop importants pour servir de prétexte à des affrontements politiciens.

Lors du dernier Conseil de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée, le sujet du financement des transports en commun a été au centre de débats houleux et, si un accord n’est pas trouvé rapidement, la délégation de service public transport pourrait être remise en cause.

Cette triste actualité permet de mettre en lumière le peu d’importance que certains élus semblent porter à la question des transports en commun (cf Midi Libre du 17 octobre 2018).

Étant donnée la situation dans le Biterrois, il faut pourtant absolument que cette question soit traitée comme une priorité par l’ensemble des acteurs concernés.

Aujourd’hui le débat n'est plus de savoir s'il faut limiter ou pas les voitures dans les centres-villes mais de savoir comment le faire.

L'évidence est là et il faut avoir le courage politique de le dire : la voiture est une plaie pour la vie en ville et la capacité d'attraction d'une ville est aujourd’hui inversement proportionnelle à la place qu'y occupe la voiture. Le Maire de Béziers prétend vouloir faire en sorte que « les Parisiens aient envie de vivre à Béziers ». Est-ce en intensifiant la circulation automobile et en multipliant les parkings qu’on donne envie de vivre en ville ?

Il n'est pas question de culpabiliser les Biterrois qui utilisent leur voiture pour leurs déplacements quotidiens : comment feraient-ils autrement quand rien, ou presque, n'est pensé pour faciliter la vie des piétons, des cyclistes, des usagers des bus ? Le retard en la matière est phénoménal.

Se déplacer à pied à Béziers est malaisé (quand ils existent, dans quel état sont nos trottoirs! Défoncés, encombrés par les poubelles, rendus impraticables aux personnes en fauteuil et aux poussettes parce qu'on y a pendant des années installé compteurs, panneaux, lampadaires, parfois juste au milieu du cheminement…)

Se déplacer à vélo à Béziers est dangereux en raison de l’omniprésence des voitures, de la quasi inexistence de voies cyclables, de la rareté des places pour garer les vélos…

Se déplacer en bus à Béziers est compliqué : l'absence de couloirs réservés fait que les bus restent bloqués dans les embouteillages quand ils devraient au contraire être prioritaires. Les horaires, les trajets peuvent, doivent être améliorés, et c’est ce que la nouvelle DSP devait mettre en place.

Et si on se saisissait de cette occasion pour avoir, enfin, l'ambition de faire de Béziers une ville tournée vers l'avenir, qui ne soit pas congestionnée, asphyxiée, assourdie par le trafic automobile ?

Les solutions existent, elles sont multiples et complémentaires, déjà testées ou mises en place dans de nombreuses villes en France et à l'étranger : couloirs de bus, aides à l’achat de vélos électriques, réfection des trottoirs, développement des liaisons ferroviaires etc.

Il faut aujourd’hui revoir à la hausse nos ambitions quant aux déplacements quotidiens sur le Biterrois et permettre à chacun de pouvoir choisir entre sa voiture et un moyen de déplacement plus respectueux de l’environnement. Les politiques publiques doivent soutenir le souhait de plus en plus de citoyens de pouvoir se déplacer sans voiture. Ces politiques publiques doivent aussi permettre à ceux qui n’ont pas de voiture de se déplacer facilement que ce soit pour aller étudier, faire leurs courses en ville, aller travailler ou retrouver du travail…

Cette amélioration du service n’est pas une dépense supplémentaire mais un investissement rentable pour notre ville, pour le bien-être de tous les Biterrois et pour l’avenir de nos enfants.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.