L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite
Béziers

BEZIERS - Deux des trois agresseuses de la jeune fille ont été interpellées

C’est la stupéfaction générale depuis la découverte sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant l’agression gratuite d’une jeune fille dans les rues de Béziers.  La scène s’est déroulée le 27 janvier 2021 et a été découverte par un concours de circonstance. La vidéo, retrouvée sur un téléphone portable volé, fait froid dans le dos.  On y voit […]

C’est la stupéfaction générale depuis la découverte sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant l’agression gratuite d’une jeune fille dans les rues de Béziers. 

La scène s’est déroulée le 27 janvier 2021 et a été découverte par un concours de circonstance. La vidéo, retrouvée sur un téléphone portable volé, fait froid dans le dos.  On y voit une jeune fille sans histoire prise à partie et violentée gratuitement dans la montée de l’Avenue de la Marne par deux agresseuses vraisemblablement issues de la communauté gitane. La scène est filmée par une complice avec un téléphone portable volée qui sera retrouvé le lendemain grâce son système de géolocalisation.  

La victime du vol découvre alors avec stupéfaction cette vidéo de violences gratuites particulièrement choquantes.

Violences et traitements humiliants

Une plainte a été déposée par la jeune victime le soir même des faits. Elle expliquait alors avoir été victime d’une longue série de violences physiques, en particulier des coups au visage, des menaces ainsi que des traitements humiliants et dégradants commis par les trois jeunes filles à des degrés différents de participation. 

Les faits s’étaient déroulés sur la voie publique, en présence de trois autres très jeunes enfants, tout au long de la traversée à pied de plusieurs rues et jusque dans l’appartement des parents de l’une d’elles. Le calvaire de la victime prenait fin avec l’arrivée du père d’une des jeunes filles qui lui faisaient croire qu’elles venaient de porter assistance à la victime après son agression par des garçons dans la rue. Le père prêtait alors son téléphone à la victime pour que celle-ci appelle sa mère qui venait la chercher. La victime expliquait qu’elle était tétanisée depuis le début de son agression. Examinée par un médecin légiste, elle se voyait délivrer un certificat médical avec trois jours d’incapacité totale de travail. Elle sera prochainement examinée par un psychologue.

En début d’après-midi du 1er février 2021, deux des trois jeunes filles, âgées de 18 ans et 15 ans, étaient interpellées par les policiers du commissariat de Béziers et placées en garde à vue.

La troisième jeune fille est toujours activement recherchée. Le parquet de Béziers a prolongé la garde à vue des deux premières jeunes filles ce mardi 2 février et il décidera des suites judiciaires dans l’après-midi du 3 février à l’issue des présentations des jeunes filles.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.