BEZIERS - GARDE BITERROISE : L'ÉTAT NE PROTÈGE PAS LES FRANÇAIS MAIS LES EMPÊCHE DE SE DÉFENDRE

Le Tribunal Administratif de Montpellier vient de rendre son jugement : la Commune ne…

Le Tribunal Administratif de Montpellier vient de rendre son jugement : la Commune ne peut mettre en place la Garde Biterroise. Motif ? Seules des « circonstances exceptionnelles » autoriseraient cette création. Or, l’État d'urgence n'est pas, pour le Tribunal, une circonstance exceptionnelle…

Il est à noter, par ailleurs, que le Tribunal ne reproche pas à la Ville d'avoir violé la loi mais que, tout simplement, il n'en existe aucune qui permette cette création.

Ainsi donc, l’État aura réussi à interdire une initiative qui vise à rassembler des citoyens volontaires et bénévoles, (anciens gendarmes, policiers, pompiers,…), pour surveiller la voie publique et notamment les sorties des écoles et les bâtiments publics de la ville. Bel exploit !

Dans le même temps, ce même État se plaint d'un manque de policiers et de gendarmes. Il s'est montré aussi incapable, depuis un an, à mettre sur pied son projet de « réserve citoyenne » qu'il vient de transformer en « réserve civique », laquelle serait ouverte aux « migrants » afin de les « insérer ».

Bref, une fois encore, on mesure la tartuferie d'un État, impuissant à protéger les Français, mais parfaitement efficace lorsqu'il s'agit de les empêcher de se défendre. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.