Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - HERAULT - Communiqué des conseillers départementaux CAMOUS et CORBIERE

Communiqué des conseillers départementaux Marie-Emmanuelle Camous et Jean-François Corbière Dans les colonnes du quotidien régional  du…

Communiqué des conseillers départementaux Marie-Emmanuelle Camous et Jean-François Corbière

 Dans les colonnes du quotidien régional  du 2 mai 2015 on peut lire une nouvelle réaction à la fusion des deux régions Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon.

Lors de la séance de mise en place du nouveau conseil départemental de l'Hérault, son président a proposé à l'assemblée de voter une motion de soutien à notre région afin d'éviter un éventuel démantèlement de Montpellier au profit de Toulouse.

Toutes ces gesticulations épistolaires sont une manœuvre politique avec laquelle les élus locaux essaient de dissimuler leurs préoccupations personnelles et idéologiques derrière le masque de la discrimination économique.

Vouloir créer dans le sud de la France une grande région englobant les deux entités déjà citées est d'une logique économique implacable. A l'échelle de l'Union européenne le toulousain a une certaine importance. Le montpelliérain beaucoup moins. En unissant les forces de ces deux régions cela ne peut donc que les renforcer et leur donner plus de poids dans les instances économiques européennes et mondiales. Alors, que craignent nos grands édiles politiques locaux ? Tout simplement une perte de leur « influence » au sein de leurs partis et donc des conséquences négatives sur leurs carrières politiques.

Conseillers départementaux récemment élus par et pour le peuple, nous approuvons ce développement et cette fusion. Nous l'avons dit publiquement. Nous insistons sur l'intérêt de réunir nos deux régions en conjuguant les forces économiques et les entreprises en mettant en œuvre les processus de développement et de créations d'emplois. Nous serons disponibles pour aider toutes les initiatives à l'échelle de la grande région pour développer la formation des jeunes, universitaire et professionnelle. Nous appelons de nos vœux la mutualisation des moyens administratifs afin d'en diminuer les coûts de fonctionnement et si possible le nombre d'agents. Nous mettons en garde sur le danger qui menace, par la volonté des assemblées actuelles, de pousser à une multiplication des instances administratives de remplacement ou de compensation, ce qui aurait comme conséquence immédiate un alourdissement des coûts de fonctionnement, donc une augmentation de la fiscalité locale induite et une réduction des marges de manœuvres financières des entreprises.

Le temps est venu de sortir des archaïsmes idéologiques à la française et de prendre exemple sur nos puissants voisins qui ont déjà renoué avec la croissance et le retour des créations d'emplois, notamment Barcelone et Milan. A notre tour faisons le choix d'une économie dynamique tournée vers les entreprises et la formation professionnelle des jeunes.

Marie-Emmanuelle Camous et Jean-François Corbière

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.