Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

BEZIERS : Le 14 mars Ensemble contre Robert MENARD , nostalgique de l'OAS par le FRONT DE GAUCHE

Ensemble ! appelle à manifester le samedi 14 mars contre la décision de renommer la rue du 19 mars 1962 (fin de la guerre d'Algérie) du nom d'un ancien officier de l'OAS. Manifestation à 14 H, rue du 19 mars. Depuis son élection à la mairie de Béziers, à la tête d'une équipe d'extrême-droite proche du […]

Ensemble ! appelle à manifester le samedi 14 mars contre la décision de renommer la rue du 19 mars 1962 (fin de la guerre d'Algérie) du nom d'un ancien officier de l'OAS. Manifestation à 14 H, rue du 19 mars.

Depuis son élection à la mairie de Béziers, à la tête d'une équipe d'extrême-droite proche du Front national et de réseaux identitaires, R. Ménard ne cesse de multiplier les provocations.

Une des dernières en date était la promotion par voie d'affiche du nouvel ami de la police municipale : un revolver 7.65 semi-automatique !

Le 14 mars, R. Ménard veut franchir un pas supplémentaire dans l'ignominie.

Le maire de Béziers prévoir de débaptiser la rue du « 19 mars 1962 », date du cessez-le-feu qui mit fin à une guerre de huit ans et ouvrit la porte à l'indépendance de l'Algérie, pour l 'appeler dorénavant « Denoix de Saint-Marc ».

Le nom de ce militaire, qui a ensuite soutenu l'OAS, est attaché au putsch des généraux, partisans de l'Algérie française, en avril 1961.

La ville de Béziers et ses habitant-e-s sont aux mains d'un personnage nostalgique de l'empire colonial français.

R. Ménard veut faire tourner la roue de l'histoire à l'envers.

Adversaire du vivre ensemble, Ménard crée à Béziers un climat de tension et de violence politique constants. 

Ces provocations insupportables ne peuvent rester sans réponse.

Un large éventail d'associations locales et nationales, de partis politiques et de syndicats entendent manifester, à Béziers, le 14 mars, leur opposition à cette célébration d'un militaire partisan de l'Algérie française et défenseur de l'OAS.

« Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire » sera présent à cette manifestation.

Samedi 14 mars 2015 à 14 heures dans la rue du «19 Mars 1962» de Béziers (non loin de l'hôpital)


Béziers est, après un arrondissement de Marseille (voir ici), la ville la plus importante dirigée par l'extrême droite.

Son maire, R. Ménard, veut débaptiser la rue du 19 Mars 1962 – date marquant la fin de la guerre d’Algérie, pour la nommer Denoix de Saint Marc, ancien commandant de régiment parachutiste et putschiste OAS !

Pour Ménard, la guerre d'Algérie n'est pas finie. Pour prendre la mairie de Béziers, il avait mis en avant ses origines « pied noir » et l'appartenance de son père à l'OAS. Il avait démarché particulièrement les rappatriés en utilisant différents réseaux.  Le tract distribué alors se concluait par “je suis pied noir et fier de l'être, je n'oublierai jamais les leçons de mon père” père dont on apprend par le tract qu'il était militant de l'OAS.  (Voir ici le tract distribué par Ménard) 

Depuis son élection, Ménard installe un climat de guerre civile permanente, Après sa campagne municipale :  “La police municipale a un nouvel ami” (un révolver voir ici), il veut affirmer la réhabilitation du combat de l'OAS.

Il entend organiser ce changement de plaque le samedi 14 mars en lui donnant une dimension importante Cette initiative “nostalgie Algérie française” peut avoir un écho dans le grand sud.

Une mobilisation face au choix de R. Ménard s’organise. De nombreuses organisations dont Ensemble !  appellent à manifester contre le changement de nom le samedi 14 mars à Béziers.

Appel unitaire

appel14marsBeziers.jpgSauvons le nom de la Rue du «19 Mars 1962» à Béziers Manifestation contre les nostalgiques de l'OAS et du colonialisme

Réunis le 19 février 2015, nous, organisations et citoyens biterrois, appelons à une manifestation nationale massive.

Samedi 14 mars 2015 à 14 heures dans la rue du «19 Mars 1962» de Béziers (non loin de l'hôpital)

Ce jour-là, le maire de Béziers organise une cérémonie pour débaptiser la rue «19 mars 1962», pour lui donner le nom de Denoix de Saint Marc, un Commandant putschiste.

Le 19 mars 1962 est la date de la signature des accords d’Evan qui mettent fin à la guerre d'indépendance de l'Algérie, après 130 ans de colonisation. Hélie Denoix de Saint Marc s'est opposé à cette indépendance, comme l’OAS, Organisation de l'Armée Secrète qui a tout tenté pour que l'Algérie reste une colonie de l'Empire français. L'OAS a commis de multiples crimes contre les Algériens, contre les Français qui soutenaient l'indépendance de l'Algérie et contre les représentants de l’état français. Avec l'attentat manqué du Petit Clamart, ils se sont attaqués au sommet de l’état, en tentant d'assassiner le Général de Gaulle.

Pour Robert MENARD, qui se proclame l'héritier de l'OAS par l'action de son père, il s'agit donc de supprimer le nom d'une date de paix, le «19 mars 1962», pour donner à la rue le nom d'un criminel terroriste qui a été condamné par la justice française. Ce commandant partisan et fanatique, a été actif lors du «putsch du quarteron des généraux» du 21 avril 1961, avorté par la mobilisation des soldats du contingent et par le général de Gaulle.

Il soutenait en plus les méthodes de l'OAS qui ont semé la haine entre les communautés et ont rendu quasi impossible, la vie des Français d'Algérie, obligés de partir en masse, sans oublier les exactions de l'Armée française, pendant cette période, allant jusqu'à l'usage généralisé de la torture.

Au moment où les relations franco- algériennes s'apaisent, où en France, il est plus que jamais nécessaire de réconcilier les mémoires des Anciens d'Algérie qu'ils soient pro ou anti Algérie française, des Appelés qui ont été engagés dans cette guerre, des descendants des «Musulmans d'Algérie» soumis à l’infamant «Code de l'Indigénat», Robert Ménard veut, à travers cet événement, faire de Béziers le laboratoire national de la droite la plus extrême, celle qui veut réhabiliter le colonialisme et raviver les haines enfouies de la guerre d'indépendance de l'Algérie.

Disons NON à cette droite réactionnaire, révisionniste, colonialiste et raciste!

Nous nous joignons à l'appel des associations nationales (voir premiers signataires ci-dessous) à manifester le 14 mars à Béziers

Signataires

 Premiers signataires (associations nationales) : Les Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis contre la Guerre (4acg) •Association Nationale pour la Protection de la Mémoire des Victimes de l’OAS (ANPROMEVO) •Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et leurs Amis (ANPNPA) •Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons, Memorial 98, Au nom de la mémoire •Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) •Sortir du colonialisme •Comité Vérité et Justice pour Charonne •Les Amis de Tirésias

Organisations locales de Béziers:

•Le collectif biterrois de l'Appel des 100 et du Mouvement de la paix

•Association Biterroise France Algérie (ABFA)

•Réseau Citoyen Solidaire de Béziers RCSB,

•l'Association Biterroise contre le Racisme, ABCR

•La CIMADE

•l'Association France Palestine Solidarité, AFPS

•Boycott, Désinvestissement, Sanction, BDS France Béziers

•La Ligue des Droits de l'Homme, LDH

•ATTAC

•Osez Le Féminisme, OLF34 Section Béziers

 •UCH Jean MOULIN

 •Comité Humanitaire Biterrois, CHB

 •CAPJPO Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche Orient

 Les partis politiques•Parti communiste •le Mouvement des Jeunes Communistes • Ensemble ! •Parti Socialiste •Europe Ecologie les Verts •Parti de Gauche

• Les syndicats :•Fédération Syndicale Unitaires, FSU, enseignants •Le Syndicat National de l'Enseignement Secondaire, SNES •Solidaires •C.G.T.

Voir ci-dessous le tract distribué par Ménard pendant les municipales
 
Capture d%E2%80%99%C3%A9cran 2015 03 05 %C3%A0 20.08.47
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.