Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BEZIERS - Les Biterrois ne seront pas pris en otage ! par le groupe DEFENDRE l' HERAULT

Les Biterrois ne seront pas pris en otage !  « Les Biterrois ne seront pas…

Les Biterrois ne seront pas pris en otage ! 

« Les Biterrois ne seront pas pris en otage », c’est par ces mots que Kléber Mesquida définissait dans l’édition Montpellier  de 20 Minutes du 2 avril dernier les relations qu’il comptait entretenir avec les élus biterrois de son assemblée.

Les biterrois ne seront pas pris en otage, certes mais leurs élus librement choisis, représentants de plus de 120 000 héraultais, ne pourront pas les représenter au sein de ces délégations extérieures qui impactent directement le bassin biterrois et surtout remplir la mission confiée par leurs électeurs : servir leur territoire au quotidien en portant les projets structurants qui leurs tiennent à cœur, en les protégeant des dérives et autres gabegies habituelles depuis trop d’années, en faisant respecter leurs volontés politiques dans les instances locales du département et en étant leurs voix pour s’opposer à des choix le plus souvent désastreux décidés par des élus coupés de la réalité.

Bien sûr, nous sommes dans l’opposition. Bien sûr, nous ne sommes que six élus sur cinquante. Bien sûr, nous ne représentons que peu de chose face aux 36 conseillers de gauche au conseil départemental. Mais nous sommes avant tout largement majoritaire sur le biterrois, nous sommes légitimes !

Comme l’a si bien exprimée Nicole Zenon lors de sa prise de parole dans l’hémicycle :

Dans notre déclaration du 02 avril dernier, notre groupe a manifesté la volonté d’être dans une opposition constructive et vous-même, vous avez dit vouloir rassembler. Aujourd’hui pourtant, vous avez fait un choix politique, celui de ne pas nous associer aux responsabilités dans les délégations extérieures. Notre groupe minoritaire est pourtant plus nombreux que celui de la dernière mandature ! Nous aurions souhaité être mieux représentés.

En prenant la décision de ne pas nous associer, vous libérez notre esprit critique qui deviendra notre seul moyen d’expression.

Nous aurons à informer les citoyens qui nous ont élus dans nos cantons, de la façon dont vous nous tenez à l’écart. 

C’est donc notre esprit critique qui sera notre seul outil de travail, notre seule arme, pendant ces six années de la mandature et nous comptons bien nous en servir. Vous avez voulu nous museler, vous nous avez donné la liberté. Merci monsieur le président.

Les élus du groupe défendre l’Hérault

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.