Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

BEZIERS - MONTPELLIER - RENTRÉE SCOLAIRE 2016-2017 - « Être collégien et citoyen en Hérault » 

Visite des collèges  Kléber Mesquida, Président du Département de l’Hérault, Député, fait sa rentrée avec les collégiens de l’Hérault  SOMMAIRE I – Quoi de neuf pour la rentrée 2016 -2017 ? I – Quoi de neuf pour la rentrée 2016 -2017 ? A – Nouveau pour les parents : 1 site internet + 1 webkey B […]

Visite des collèges 

Kléber Mesquida, Président du Département de l’Hérault, Député, fait sa rentrée avec les collégiens de l’Hérault 


SOMMAIRE

I – Quoi de neuf pour la rentrée 2016 -2017 ? I – Quoi de neuf pour la rentrée 2016 -2017 ?

A – Nouveau pour les parents : 1 site internet + 1 webkey

B – Collèges connectés : 2 nouveaux établissements équipés de tablettes C – Las Cazes : des nouvelles options !

D – Privilégier les producteurs locaux au restaurant scolaire 

II – Être collégien et citoyen dans l’Hérault : tout un programme ! 

A – Actions éducatives territoriales B – Actions citoyennes

C – Sécurité routière

D – Objectif sport

E – Les chemins de la culture 

III – Que fait le Département pour les collèges ? 

A – Faciliter l’accès à tous

B – Accompagner vers le chemin de la réussite

C – Se déplacer avec le Département 

IV – Les collèges en chiffres dans l’Hérault 

A – Les chiffres clés

B – Le fonctionnement des collèges

C – La carte et la liste des collèges 2016


« L’Éducation représente un budget de 43 M€ en 2016.

Après la santé, l’Education est sans doute l’une des préoccupations majeures des parents et du Département. La politique départementale de l’éducation vise à assurer le meilleur fonctionnement possible des établissements, pour l’épanouissement des collégiens sur l’ensemble du territoire. En 2016, un effort particulier est porté sur le numérique. »

Kléber Mesquida 

Les années « collège » sont celles des changements du statut d’enfant à celui d’adolescent. Les choix à opérer seront décisifs pour l’avenir du futur adulte.
Pour réussir cette étape importante, le Conseil départemental de l’Hérault met tout en œuvre pour apporter des conditions d’accueil favorables aux acquisitions des savoirs de base et de l’éveil au monde, dont la compréhension est le gage d’une bonne intégration future.

« Etre collégien et citoyen en Hérault » :

C’est sous le signe de la citoyenneté que les élèves retrouveront les bancs du collège. Dans cette optique le Département s’investit à travers de nombreuses initiatives pour former le citoyen de demain.

Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental et Député, et Renaud Calvat, Vice-président délégué à l’Éducation et à la Culture, seront aux côtés des collégiens de l’Hérault pour la rentrée scolaire 2016. Le 5 septembre, ils visiteront :

* en présence d’Armande Le Pellec Muller, Recteur de l’Académie de Montpellier et Chancelier des Universités :

le collège Las Cazes à Montpellier à 8h

* en présence de Vincent STANEK, Directeur Académique des services de l’Éducation Nationale :

le collège La Dullague à Béziers à 12h

le collège Jean Perrin à Béziers à 14h 


I – QUOI DE NEUF EN 2016 ? 

A – Nouveau au 1er septembre 2016 pour les parents : site internet + webkey

Le Département accompagne et favorise l’épanouissement des enfants de leur naissance à la majorité.

1) www.herault-enfants.fr : une solution en ligne pour les parents !

Dès le 1er septembre 2016, le Département met en ligne le site www.herault-enfants.fr pour apporter aux parents des solutions pour les enfants durant toute leur scolarité, sur leurs activités intra et extra-scolaires.

Véritable mine d’informations pratique sur la vie quotidienne ou le développement des enfants, ce nouveau site répondra aux questions que se posent les parents : tenir à jour à jour un calendrier des vaccinations, préparer la première rentrée, obtenir une aide pour les frais de repas, s’abonner à Hérault Transport, choisir une école de sport ou orienter un adolescent en difficulté…

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.32.01Grâce à une fonction de géolocalisation, www.herault- enfants.fr propose les services et activités proches du domicile, qu’il s’agisse d’une agence départementale de la solidarité ou d’une école de musique. Dynamique, le site contient aussi des témoignages de parents ou enfants et alerte lorsque le moment est venu de déposer une demande de bourse scolaire ou de participer à un concours lancé par la direction académique. Il est

donc maintenant possible de retrouver tous les services utiles pour ses enfants, depuis sa commune, selon leur âge et leurs besoins.

2) Une webkey pour comprendre le collège

Cette année, tous les élèves de 6ème recevront une webkey (clé numérique) à destination de leurs parents contenant toutes les informations nécessaires
pour bien débuter leur scolarité dès leur jeune plus âge. 


Renaud Calvat, Vice-Président délégué à l’éducation et à la culture

« En entrant au collège, votre enfant fait ses premiers pas vers l’autonomie.
En ligne de mire : le brevet des collèges. Il grandit dans un nouveau cadre, avec des professeurs, des heures d’études, et le bus pour beaucoup d’élèves… Cette nouvelle vie, votre enfant l’aborde dans un cadre confortable et sécurisé.

Le Département a construit et entretient 80 collèges. Que vous résidiez en ville ou à la campagne, nous avons fait le choix d’une éducation de proximité et nous veillons à assurer des conditions d’accueil optimales pour les jeunes et les équipes éducatives. » 

B – Collèges connectés : 2 nouveaux établissements équipés de tablettes

Le Département favorise les collèges connectés. Après les collèges Boby Lapointe à Roujan et Les Garrigues à Montpellier, c’est au tour des collège Las Cazes à Montpellier et Le Salagou à Clermont-l’Hérault, de rejoindre les collèges pilotes pour le numérique.

Ainsi, les élèves de 5ème de ces 2 établissements recevront chacun une tablette numérique :

– 121 tablettes pour le collège Las Cazes à Montpellier
pour un montant de 113.550€ (86.760€ Département et 26.790€ État)

– 235 tablettes pour le collège Le Salagou à Clermont-l’Hérault
pour un montant de 181.250€ (130.900€ Département et 50.350 État) 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.33.07

Kléber Mesquida Président du Département, député, Renaud Calvat, vice-président délégué à l’Education et la Culture, et Armande Le Pellec-Muller, Recteur de l’Académie de Montpellier et Chancelier des Universités, avec les élèves du collège Boby Lapointe à Roujan (janvier 2016) 


C – Las Cazes : des nouvelles options !

En 2016, le collège Las Cazes à Montpellier maintient ses objectifs sportifs.

Nouveau !

*Ouverture d’une section sportive de Rugby masculin et féminin en s’associant au MHR. *1 classe bi-langue anglais-allemand
*1 section internationale anglo-américain en lien avec le Collège Camille Claudel à Montpellier

*1 section d’enseignement des arts de la scène et du spectacle
*Ateliers de pratique scientifique en partenariat avec la fac de Sciences à Montpellier

Et toujours ….

Pour les judokas, la section sportive est consolidée par le partenariat avec la ligue régionale de Judo.

Pour les passionnés de basket, un partenariat est mis en place entre la section sportive du collège et le « Basket Lattes Montpellier Agglomération ».

Enfin, le collège Las Cazes propose aux élèves de 4ème et 3ème une formation d’arbitre de football. Cette option unique en France (20h de cours), amène à un examen qui permet d’obtenir un diplôme d’arbitre de la Fédération Française de Football.

D – Privilégier les producteurs locaux dans les restaurants scolaires

Dans tous les collèges, le Département a mis en place une démarche de Haute qualité Alimentaire qui garantit la qualité des produits et l’équilibre nutritionnel. Le Laboratoire départemental assure quant à lui l’hygiène et la sécurité des aliments. Manger des légumes et des fruits frais de saison cultivés dans l’Hérault, est une préoccupation majeure du Département. C’est pourquoi les producteurs locaux sont sélectionnés prioritairement pour approvisionner les repas des classes de 6ème à la 3ème. (18% de l’approvisionnement sont issus de produits bio, locaux, régionaux ou labellisés).

1) L’aide aux frais de repas

Un repas complet à prix accessible pour les enfants de familles à faible revenu : le Département y contribue par une aide allouée aux collégiens demi-pensionnaires et pensionnaires et aux élèves de 4ème et 3ème des lycées professionnels. Son montant est calculé en fonction des revenus. 

2) La semaine du goût : du 3 au 9 octobre 2016

Parallèlement, des actions d’éducation au goût sont mises en place par le Département dans tous les collèges pour sensibiliser l’élève à cet enjeu, et aiguiser son palais, comme la «Semaine du goût» qui permet de faire découvrir aux élèves le repas gastronomique. Dans ce programme, les équipes éducatives et celles des cuisines travaillent à partir des produits locaux, de saison, et de qualité.

28 000 repas/jour

dont 18 300 réalisés par les 5 UPC*
et livrés dans 54 collèges
831 600 € dédiés au programme d’aide à la restauration 9 000 élèves bénéficiaires en 2015-2016

3) Menus participatifs

Afin de lutter contre le gaspillage, le Département fait participer certains élèves à la composition des aliments qui composent leurs assiettes, en concertation avec une diététicienne. 

Par exemple : l’approvisionnement en fromage chez un producteur du Salagou a été préparé en relation avec les collégiens. Un jury d’élèves a pu goûter les fromages dans différentes compositions (mélange brebis/vache) et différents affinages. Trois fromages ont ainsi été validés et ce sont les collégiens qui ont participé à l’élaboration du nom et des packagings en cours d’arts plastiques.

*UPC : Unité de Production Culinaire 

Nouveau !

* Rattachement du collège de Clermont-l’Hérault à l’UPC* de Puisserguier 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.35.24

Le restaurant scolaire du collège La Dullague à Béziers 

 


II – Être collégien et citoyen dans l'Hérault : tout un programme !

A – Les actions éducatives territoriales

Au collège, le Département accompagne l’enfant dans son évolution, de la classe de 6ème à celle de la 3ème en complémentarité des missions de l’Education Nationale.

Pour cela, plusieurs directions de la collectivité travaillent dans un objectif commun : permettre aux jeunes de s’investir dans un projet et d’appréhender les enjeux de la société et de ses réalités. L’objectif est donc d’encourager les jeunes à prendre des initiatives et à s’ouvrir à leurs territoires autour de thématiques liées notamment au développement durable, à la sécurité routière, à l’éducation artistique et culturelle, ainsi qu’à la citoyenneté, plus spécifiquement sur les champs suivants :

– Compréhension de la vie publique et des institutions (du local à l’international),
– Initiative des élèves et exercice de pratiques citoyennes,
– Education aux médias et à l’information, enjeux et usages du numérique,
– Vivre ensemble : laïcité, valeurs républicaines, respect et prévention des conflits, – Education au goût, alimentation et consommation responsable,

– Découverte des métiers et du monde du travail. 

Un budget de + de 600 000 € est consacré par le Département aux actions éducatives des collèges (toutes thématiques confondues). 

  • Exemples d’actions éducatives territoriales

L’AET secourisme

Elle a eu lieu l’an dernier au collège Marcel Pagnol (Sérignan) et a consisté à former 41 élèves de 3ème aux gestes de premiers secours. Au travers du dispositif AET, le Département a financé deux sessions de formation au collège, au terme desquelles les 41 jeunes ont décroché leur diplôme de secourisme. Les voilà formés à porter secours à leur prochain, un bel exemple d’engagement citoyen !

L’AET Découverte des métiers du bâtiment

Elle a été organisée avec 13 classes de 3ème de 11 collèges différents, en partenariat avec la Fédération française du bâtiment de l’Hérault et la DSDEN. Près de
250 élèves ont ainsi pu visiter des chantiers, afin de découvrir les
modalités et contraintes de la conception et la construction d’un

bâtiment. Ils ont visité également un établissement d’enseignement professionnel afin de découvrir les possibilités d’orientation et d’apprentissage des métiers du bâtiment. Cette AET s’est terminée par une grande journée de tournois sportifs au Domaine départemental de Bessilles, avec Hérault Sport, l’UNSS et les clubs de sport associés. 

A travers le dispositif INPE (Interventions Pédagogiques et Educatives), le Département favorise localement la continuité éducative entre acteurs locaux, pour qu’elle bénéficie aux collégiens dans leur environnement de proximité. Cela se traduit par la création de lien entre les activités de leur territoire de vie et celles conduites au sein de leur établissement scolaire.

L’ouverture des collégiens sur leur environnement proche participe à l’acquisition de connaissances complémentaires à celles dispensées par les enseignements, et contribue à la réussite éducative. A ce titre, un soutien financier peut être apporté aux projets éducatifs portés par les communes et communautés de communes et développés en partenariat étroit avec les collèges. 

B – Les actions citoyennes

1) S’engager dans la vie publique avec le CDJ

Les élèves de 5e souhaitant s’engager dans la vie publique, aux services des autres ?
Le Conseil Départemental des Jeunes (CDJ) lui offre cette possibilité. Élus dans leurs établissements respectifs, ces collégiens siègent pendant 2 ans au sein d’une assemblée junior à même de mener des actions dans les collèges du département (la dernière élection du CDJ date du 2 février 2016).

Le CDJ est un lieu de libre expression et d’apprentissage de la démocratie pour les collégiens. Les animateurs accompagnent les jeunes dans cette démarche citoyenne en facilitant l’expression collective de leurs idées, l’élaboration de propositions et la réalisation d’actions relevant de l’intérêt général. Les dernières élections ont eu lieu à la rentrée 2015 et les nouveaux élus ont signé jusqu’en décembre 2017. 

Parmi les jeunes élus du CDJ, le benjamin et le doyen siègent à la tribune lors de chaque séance. Depuis les élections de 2016, le benjamin est David LOUISON du collège Jeu de Mail à Montpellier, et la doyenne est Chamsi AJEMMAA du collège Las Cazes à Montpellier. 

Le budget de Conseil Départemental des Jeunes est de 71.400 €

  • La prochaine session du CDJ se tiendra le 28 septembre à 10h à l’Hôtel du Département, rue d’Alco à Montpellier.

2) Être éco-collégien grâce à la Maison Départementale de l’Environnement

Pourquoi trier ses déchets ? Comment économiser l’eau au quotidien ? C’est quoi un geste éco responsable ? La Maison Départementale de l'Environnement (MDE) est un service du Conseil départemental de l'Hérault qui a pour objectif de sensibiliser et d'informer le grand public et les scolaires. Il s’agit d’un lieu d'initiation et d'éducation à l'environnement, d’un espace d'échanges avec les associations d'éducation à l'environnement,
les milieux universitaires et de la recherche, d’un pôle d'informations et de conseils, d’un centre de documentation et d'information multimédia. 

3) Les aides aux projets Cap Jeunes

Les jeunes de 16 à 25 ans souhaitant réaliser un projet ou une action bénévole dans un domaine qui leur tient à cœur: sport, culture, solidarité, environnement… Il peut le mener à bien avec le concours du Département. Son aide peut atteindre 500 € pour un projet individuel et 2 500 € pour un projet collectif. 

  • Exemples de projets cap jeunes

Association « Jeunes en Pays d’Orb » :

Le projet « Séjour sports citoyens » a été réalisé par 4 jeunes avec le soutien de l’association. Objectif : organiser quatre séjours pour des jeunes de 12 à 16 ans avec une thématique citoyenneté/civisme. Au programme : des activités sportives, un chantier pour réhabilitation le chemin de randonnée « la boucle d’Orb », une rencontre avec les élus de la commune de Bédarieux, la visite du conseil départemental de l’Hérault et de l’Assemblée Nationale à Paris. Une exposition photos a été réalisée afin de valoriser les jeunes porteurs de projet et partager cette expérience avec d’autres jeunes du territoire du Grand Orb.

Compagnie La Gasetina :

« Alerte rouge, jeunesse théâtrale 3 : Marseillan » est un projet de festival théâtral réalisé par 5 jeunes de 13 à 17 ans de la compagnie. Ce projet participe à
l'organisation d'un festival théâtral par les jeunes de 4 compagnies dans
4 lieux différents. L’objectif du projet est de donner des lieux

d'expression aux jeunes face à un public hétéroclite et des responsabilités d'organisation de manifestation culturelle. Les jeunes ont invité un auteur, Sarah Fourage qui écrit notamment sur des questions liées à l'adolescence, afin de participer à des ateliers/tables rondes. Alerte Rouge, jeunesse théâtrale 3 fût une réussite grâce à l’implication des jeunes et la lumineuse participation de Sarah Fourage. 

C. Sécurité routière

1) « Transport Attitude »

Hérault Transport est un des premiers à avoir équipé sa flotte de ceintures et d’éthylotests anti-démarrage. Il a aussi mis en place un règlement intérieur de bonne conduite et de courtoisie des jeunes voyageurs pendant leur transport. « Transport Attitude » : c’est une demi- journée consacrée aux 6e et 5e pour mieux appréhender les règles de sécurité dans les transports avec l’ADATEEP (Association départementale pour les transports éducatifs de l'enseignement public).

2) Se responsabiliser à vélo

Tous les collèges héraultais sont équipés d’un parc à vélo sécurisé à l’intérieur de l’établissement. 11 collèges sont accessibles par des pistes cyclables éclairées et entretenues. D’autres équipements sont en cours. 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.40.38

Opération vol de Vélo :

Le Département de l’Hérault, acteur majeur en matière d’aménagements cyclables et de promotion du vélo. Il signera une convention prochainement avec le groupement de Gendarmerie Départementale de l’Hérault. Ce partenariat vise à faire la promotion auprès des 43 751 collégiens, des procédures à suivre en cas de vol, récupération, cession ou destruction volontaire de leurs vélos, faciliter la restitution de vélos volés à leur propriétaire en généralisant I‘accès de la police et de la gendarmerie aux données du registre national des vélos marqués « Bicycode ®» et réaliser en commun des actions locales de communication et de prévention sur la lutte contre le vol des vélos. Le système Bicycode s'appuie sur un numéro unique à 12 chiffres gravé sur le cadre du vélo et référencé dans un fichier national de la gendarmerie accessible en ligne. 

  • RDV le 20 septembre à 10h sur Alco à Montpellier, pour la signature de la convention « Lutte contre les vols de vélo » avec la Gendarmerie Nationale.

D. Objectif sport !

1) Aides aux sports scolaires

46 bâtiments dédiés au sport (36 halles et 10 salles de sport) 

Budget construction et réhabilitation des halles et salles de sport : 85 M€ depuis 1997

64 collèges partenaires d’Hérault Sport

110 projets menés avec les enseignants – 4 300 jeunes participants

En 6e, chaque élève peut obtenir sa licence scolaire pour 1 € seulement.
Elle lui permet d’accéder aux différentes activités proposées par les associations sportives des collèges. Elle devrait coûter 15 € en moyenne et le Département en finance 14. 

  • Rendez-vous le 3e mercredi après la rentrée à la journée Sport à l’école, où sera remis aux élèves de 6ème un coupon Sport.

2) Des écoles de sport

Les ados de moins de 15 ans qui veulent pratiquer un sport collectif – football, rugby, handball, volleyball ou basketball… 46 écoles de sport les encadrent partout dans l’Hérault. Elles développent aussi des actions citoyennes, éducatives et de prévention santé.

Un site pour connaître les écoles de sport :

www.herault.fr/spots-loisirs/programmes-halles-salles- de-sport-collèges 

A qui s’adresser pour faire du sport ?

Hérault Sport

04 67 67 38 00 – www.herault.fr/sports-loisirs/herault-sport

Maison Départementale des Sports

www.herault.fr/sports-loisirs/pierresvives-maison- departementale-sports

Comité Départemental Handisport

04 67 41 78 72 – www.handisport-herault.org

www.herault.informationjeunesselr.fr 

E. Les chemins de la culture

1) Cultiver son « jardin culturel» dès le collège

Dans l’Hérault, tous les collégiens ont accès à la culture et la pratique artistique. Le Département a mis en place, dans le temps scolaire, un programme d’éducation
artistique et culturelle exemplaire. Vos enfants ont ainsi accès à plusieurs projets :

• Pratiques artistiques en arts plastiques et visuels et en arts vivants.
• Les parcours sensibilisation-découverte : Collège et cinéma, du Collège à la

scène, Collège et patrimoine, les Territoires de l’art contemporain

• Résidences d’artistes dans les collèges : arts plastiques & visuels, théâtre, cirque.

2) Pierresvives, cité des savoirs et du sport pour tous

Pierresvives, la Cité des savoirs et du sport pour tous à Montpellier, propose aux enfants une large gamme d’activités : ateliers de pratique artistique,
consultations de livres en accès libre, CD et DVD, projections de
films. À l’étage, l’Espace Jeunes Citoyens permet aussi aux

jeunes d’être reçus et informés sur leur orientation, leurs projets citoyens et leurs loisirs.
… Et tout est gratuit !

3) Talents en herbe et Printemps des collègiens

Le Département de l’Hérault valorise les projets de pratique théâtrales, menés à l’année par des classes de collèges, en les accueillant dans le cadre du Domaine d’O.

4) Collèges en tournée : octobre et novembre 2016

Avec « Collèges en tournée », des compagnies créent et jouent des spectacles dans les collèges du Département. Cette action permet de sensibiliser vos enfants à la création théâtrale contemporaine et leur offre des rencontres d’acteurs et de metteurs en scène. Contact : Pierre Teillaud

Ultrason, attention les oreilles !

Vos ados sont en 3ème et la musique fait partie de leur quotidien… Pour les responsabiliser et les sensibiliser aux risques auditifs parfois graves liés à l’écoute et/ou à la pratique des musiques amplifiées (lecteurs MP3, concerts, discothèques), le Département et la Direction académique leur proposent des concerts pédagogiques gratuits pendant le temps scolaire.

10 % des jeunes de moins de 15 ans présentent des problèmes d’audition. Renseignez-vous sur www.herault.fr ou au 04 67 67 77 68. Contact : Cécile Maillot 


III – Que fait le Département pour les collèges ? 

Le Département construit, équipe et entretient les collèges. Pour offrir de bonnes conditions de vie aux élèves et à leurs enseignants, il réalise des établissements à taille humaine, de 600 à 800 places. Neufs ou rénovés, tous répondent aux normes de l’écoconstruction. Dans chaque établissement, votre enfant trouvera des matériels et des équipements, notamment numériques, de qualité et adaptés à ses besoins. 

À la rentrée 2016 :

* 43.173 élèves seront scolarisés dans les 80 collèges publics
* 8.486 dans les 23 établissements privés sous contrat de l’Hérault. 

A – Faciliter l’accès pour TOUS 1) Sectorisation des collèges

Le Département a en charge la sectorisation des collèges (le périmètre rattaché à chaque établissement) mais c’est l’Éducation Nationale qui gère les inscriptions et s’occupe d’affecter les élèves dans les collèges.
Le Département fournit un serveur qui permet un accès internet dans tous les collèges. De façon expérimentale, il déploie le réseau wifi dans 2 établissements.

2) Des collèges accessibles à tous

61 des 80 collèges du Département ont été aménagés et équipés pour être totalement ou partiellement accessibles aux personnes handicapées. Le collège Ray- Charles, construit en 2002 à Fabrègues, a servi de site pilote, et certains de ses aménagements sont désormais systématisés dans tous les programmes de construction ou de réhabilitation de collèges.

3) Des classes adaptées au handicap

33 collèges de l’Hérault disposent d’Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS), à même d’accueillir 3 types de handicap :

• Troubles spécifiques du langage (collège Gérard-Philippe à Montpellier)
• Troubles des fonctions cognitives (28 collèges)

• Troubles des fonctions motrices (collèges Las Cazes à Montpellier et Ray-Charles à Fabrègues)

Ces classes, intégrées dans la vie du collège, sont dotées de postes informatiques, de matériels spécifiques et si nécessaire, de la présence d’un kinésithérapeute pour accompagner les élèves souffrant d’un handicap moteur par exemple. 

* Handisport au collège de Fabrègues

Si votre enfant est en situation de handicap physique ou sensoriel, il peut découvrir ou s’initier aux activités physiques et sportives au collège Ray-Charles à Fabrègues. Les séances sont organisées par Handicol’Sport, un dispositif mis en place par le Comité départemental handisport en partenariat avec le Département, l’Union nationale des sports scolaires, la Direction départementale de la cohésion sociale et l’éducation nationale. C’est tous les mercredis après-midis hors vacances scolaires. 

B – Accompagner vers le chemin de la réussite 1) Aider tous les élèves à réussir

Un ado connaît des difficultés dans le parcours scolaire traditionnel ? Certains collèges peuvent l’accueillir dans des classes relais ou des ateliers relais et l’aider à repartir. Ces classes ne comptent jamais plus de 12 élèves. Avec votre accord, votre enfant y est placé pour une période (renouvelable) de 5 semaines. Il y est accueilli par des enseignants spécialisés et des aides éducateurs.

2) Enseignement général et professionnel adapté

Dès le collège, un enfant en difficulté peut préférer apprendre un métier manuel plutôt que de s’engager dans des études. L’Hérault compte 22 Sections d’enseignement général et professionnel (SEGPA). Il trouvera dans ces établissements un matériel adapté à la découverte professionnelle.

Chaque année, des séjours itinérants de 4 jours sont proposés aux élèves des SEGPA. Avec leur professeur, ils parcourent 120 km en VTT sur le Réseau Vert ® départemental. Ces séjours, qui favorisent l’apprentissage du vivre ensemble, sont organisés en septembre et octobre et de mars à juin. 

3) Classes relais et dispositifs en faveur des nouveaux arrivants

Le dispositif des classes relais est destiné aux élèves en grande difficulté pour lutter contre la marginalisation scolaire et sociale des jeunes soumis à l’obligation scolaire. Dans l’Hérault, 11 dispositifs sont rattachés à 11 collèges qui perçoivent une dotation du Département. Il existe aussi 2 lieux d’accueil des nouveaux arrivants à Béziers et Montpellier. Ne comportant jamais plus de 12 élèves, ces classes permettent à ces collégiens de sortir d’un rythme scolaire classique. Ils sont accueillis par des enseignants spécialisés et des aides éducateurs.

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.47.06

C – Se déplacer avec le Département

1) En bus avec Hérault Transport 

Selon vos revenus, votre enfant pourra voyager gratuitement ou pour une somme modique sur les 68 lignes du réseau Hérault Transport. Le Département prend en charge 92% du coût du transport scolaire. 93% des élèves bénéficient de cette aide sur leur abonnement : 

La Carte aller-retour : elle donne droit à un aller-retour domicile- établissement par jour scolaire.

La Carte Zazimut offre l’accès à toutes les lignes d’Hérault Transport toute l’année y compris les vacances. Les collégiens voyagent librement sur les réseaux Montpellier Méditerranée Métropole, Béziers Méditerranée, Hérault Méditerranée, Pays de Lunel et Thau Agglo.

2) En cyclomoteur

Dès l’âge de 14 ans, votre enfant va pouvoir conduire un cyclomoteur de 50 cm3, s’il possède le permis AM (ex-BSR) obtenu après une formation pratique et théorique de 7 heures. En 2016, le Département a financé 280 permis (45 000 €) en intervenant dans les 18 collèges qui ont demandé à bénéficier de cette Action Éducative Territoriale (AET). Priorité est donnée aux jeunes en difficulté économique ou sociale.

3) Les aides aux transports éducatifs du Département

Cette aide soutient le déplacement des collégiens pour leur permettre :

– de découvrir le territoire départemental et de son patrimoine culturel, environnemental et historique,
– de participer à des animations et manifestations départementales (forum des métiers, comédie du livre, visite d’expositions, évènementiels, festivals, rencontres, spectacles …), – d’expérimenter concrètement certains enseignements dispensés en classe (sites historiques, géologiques, musées…). 

Le budget de l’aide aux transports éducatifs des collèges est de 80 000 €.


IV  LES COLLEGES EN CHIFFRES DANS L'HERAULT

A – Les chiffres clés des collèges

Pour offrir de bonnes conditions de vie aux élèves et à leurs enseignants, le Département réalise des établissements maximum de 600 à 800 places. Neufs ou rénovés, les 80 collèges du Département répondent aux normes de l’écoconstruction. Les élèves y trouvent des matériels et des équipements, notamment numériques, de qualité et adaptés à leurs besoins. 

Budget 2016 dédié aux collèges 42,1 M€ * (*) hors actions éducatives dont 19,9 M€ en investissement et 22,2 M€ en fonctionnement 

1) Les dotations annuelles :

Le Département finance le fonctionnement de chaque collège par dotations annuelles, qui couvrent aussi bien les charges de chauffage et d’entretien que celles liées à la pédagogie générale. Les collèges situés en zone sensible bénéficient d’aides supplémentaires ainsi que les sections d’enseignement général professionnel adapté (SEGPA). Le Département de l’Hérault fournit tous les équipements mobiliers des collèges neufs, des collèges faisant l’objet d’une réhabilitation ou extension et renouvelle partiellement celui des collèges existants. 

  • En 2016, 7,1 M€ ont été consacrés aux grosses réparations (maintenance, sécurité, amélioration du confort, aménagements pédagogiques) suite aux intempéries

2) Aide au développement de l’informatique :

* Déploiement de l’ENT : Une convention de partenariat avec l’Etat, le Conseil régional et les Départements a été signée. Ce document établit les conditions pour le déploiement de l’ENT (environnement numérique de travail) dans les collèges. Dans ces établissements, les enseignants ont tous un ordinateur à leur disposition, soit fixe soit portable. Ce portail Internet (interface Internet) unique permet des échanges entre les membres de la communauté éducative.

* Renouvellement du matériel informatique : 2 M€
L’informatique est considérée comme une priorité par le Département. Renouvelés tous les cinq ans, 8 600 postes (soit un poste pour 5 élèves) et plus de 3 500 périphériques (imprimantes, serveurs pédagogiques et administratifs, vidéoprojecteurs, scanners, etc.) sont mis à la disposition des élèves et des équipes dirigeantes.

* De plus, le réseau de fibre optique Num’Hér@ult déployé par le Département est disponible pour 44 collèges. Ce groupement d’achat valorise ce réseau haut débit, auquel 58 collèges ont adhéré. Pour sa part, le Département a assisté les collèges dans l’élaboration de ce groupement d’achat.

Le Département apporte une aide de 50.000 € pour la prise en charge des frais de connexion. 

 B – Le fonctionnement des collèges 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.52.00

C – La carte et la liste des collèges 

1(28)

Les 80 collèges du Département

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.56.27C'est quand les vacances ?

Calendrier scolaire 2016-2017

(zone C) Académie de Montpellier* 

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 08 31 a%CC%80 14.57.50

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.