Béziers : “Pets After work”, croquettes à gogo pour toutous et matous

A l’initiative d’une agence immobilière, une association a récolté plus d’une tonne de dons de croquettes à l’occasion du “Pets After Work” à Béziers.

© Facebook Ville de Béziers

Des sacs de croquettes s’entassent au restaurant du Tribeca l’épicurien à Béziers, décor choisi pour se réunir dans la convivialité au Pets after work. La députée Emmanuelle Ménard et le maire Robert Ménard posent avec les membres de l’association Maraude 34 pour immortaliser cette soirée en faveur de la solidarité animale.

Opération réussie

croquettes
© Facebook Ville de Béziers

L’initiative est à mettre au crédit de l’agence Banville immobilier, la première à associer son enseigne avec la cause animale. L’agence a eu du flair vu le succès de l’opération. Elle annonce par ailleurs reverser “7% de [son] chiffre d’affaires aux associations qui œuvrent à la cause animale de la région biterroise”. 45 commerçants ont également contribué à la réussite de l’opération. L’association Maraude 34 se lèche les babines, car plus d’une tonne de croquettes va remplir les gamelles des animaux en souffrance. Au restaurant Tribeca l’épicurien on remue la queue, l’affluence est au rendez-vous.

De nombreux messages de félicitation et de soutien sont parvenus aux organisateurs, signe que les Biterrois ont été sensibles à cette opération de solidarité pour la cause animale. La soirée Pets after work a récolté des croquettes mais aussi des fonds qui vont permettre à l’association Maraude 34 d’offrir aux animaux dans le besoin un été au poil.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.