Béziers : un multirécidiviste condamné à 3 ans d’emprisonnement

Après sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Béziers, un individu de 24 ans avait écopé de 3 ans d’emprisonnement avec 1 an de sursis probatoire. Un sursis assorti d’obligations d’indemniser les victimes et de se soigner. Les chefs d’accusation qu’on lui reproche : menaces de mort, faits de violences et outrages à l’encontre d’un surveillant pénitentiaire.

Après avoir fait l’objet d’une garde à vue au commissariat de Béziers le 21 juillet dernier, le mis en cause a reconnu les faits qu’on lui avait reproché. Il s’était excusé tout en soulevant une incapacité à se maîtriser en situation de colère pour justifier ses agissements. L’expertise psychiatrique avait révélé l’absence d’une quelconque pathologie psychiatrique. Toutefois, elle avait mis en relief des traits de personnalité psychopathiques et des conduites addictives chroniques de l’individu.

Retour sur les faits incriminés

Tout a commencé le 8 janvier 2021, alors qu’il était incarcéré à la maison d’arrêt de Foix (09). Le mis en cause avait porté un coup au visage de l’un de ses codétenus avant de proférer des insultes à l’encontre d’un gardien. Les jours suivants, les insultes ont continué, mais cette fois-ci à l’encontre du surveillant. Le 17 janvier, au moment de la distribution des repas de midi, il avait renversé le chariot de distribution en sortant brusquement de sa cellule. Dans la foulée, il avait menacé de mort le gardien avec une arme artisanale qu’il avait confectionnée à partir d’une manche à balai. Finalement, les gardiens ont pu avoir le dessus sur lui et il a été placé au quartier disciplinaire. Plus tard dans la journée, il avait craché au visage du surveillant et avait continué de proférer des menaces durant le passage de l’infirmière qui devait lui administrer son traitement. À cause de ces faits, le prévenu avait été transféré au centre pénitentiaire de Béziers le 19 janvier. Le 21, il a été placé en garde à vue au commissariat de Béziers avant sa comparution immédiate au tribunal correctionnel de Béziers le 15 septembre. Pour rappel, cet individu a déjà fait l’objet de 18 condamnations entre 2012 et 2020. Des condamnations pour des faits de vols, violences et menaces.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.