L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Immobilier

Bouygues Immobilier Montpellier programme le lancement de 600 logements

Sébastien Robert, nouveau directeur de l'agence Languedoc, et Karine Gaillard, manager des ventes, ont évoqué, le 16 mai, les projets du groupe immobilier sur l'Hérault et le Gard. Bouygues Immobilier Languedoc prévoit le lancement prochain de 600 logements, dont 300 dès la fin de cette année. Les locaux administratifs de l'agence de Montpellier vont être entièrement rénovés, en mode "Flex Office", par les architectes Alexandre Neagu et Marie-Caroline Foulquier-Gazagnes.

Ancrage local depuis près de quarante ans, expérience territoriale des 30 collaborateurs (qui ont dix ans d’ancienneté en moyenne), intégration de jeunes talents (4 à 5 jeunes en alternance par an), une approche opérationnelle basée sur l’expérience client, une réponse connectée face aux attentes évolutives de la clientèle (avec le service Flexom, désormais appliqué à tous les programmes du groupe, et l’appli résidentielle Entre voisins)… Bouygues Immobilier Languedoc veut impulser le changement – notamment par la transformation digitale, pour être “créateur de mieux-vivre”, en partenariat avec les collectivités – et bâtir la métropole de demain.

En janvier dernier, Sébastien Robert (39 ans) a pris la direction de l’agence Bouygues Immobilier Languedoc, dont le siège est basé à Montpellier. Un retour aux sources, puisqu’il a débuté et fait carrière au sein du groupe, avant un passage chez Urbis en tant que directeur réalisation Languedoc-Roussillon. Il retrouve ainsi l’équipe de collaborateurs qu’il a côtoyée de longues années durant, dont Karine Gaillard, manager des ventes (qui compte vingt années de présence active chez Bouygues Immobilier Languedoc). L’agence, qui fêtera en 2020 ses quarante années de présence en Languedoc, et qui intervient dans les départements de l’Hérault et du Gard, a réalisé 330 logements (réservations) en 2017, pour un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros (HT). Bouygues Immobilier Languedoc a produit quelque 8.500 logements depuis sa création.

 

Bouygues-immobilier-languedoc-sebastien-robert-directeur-Montpellier
Karine Gaillard, manager des ventes, et Sébastien Robert, directeur de l’agence Bouygues Immobilier Languedoc, basée à Montpellier. © HJE 2018, D. Croci.

A Montpellier, l’entité languedocienne du groupe s’appuie sur deux permanences physiques : les bureaux administratifs (Etoile Richter) et un showroom (l’espace client connecté BI Store), situé face à la nouvelle mairie. Les bureaux vont faire l’objet d’une rénovation par les architectes Alexandre Neagu et Marie-Caroline Foulquier-Gazagnes, pour une livraison fin 2018. Les 480 m2 évolueront en mode Flex Office (open space). ” Nous constatons que chaque jour, 30 % des collaborateurs de l’agence travaillent à l’extérieur,  ce qui nous permet de repenser différemment notre organisation fonctionnelle et d’adopter de nouvelles pratiques d’usages pour nos locaux. Il n’y aura plus de bureaux dédiés mais des espaces partagés ouverts” précise Sébastien Robert. L’investissement avoisine les 300.000 euros.

600 logements programmés

Le directeur de l’agence BI Languedoc annonce également 5 opérations en cours de montage à Montpellier (2 résidences étudiantes et 3 opérations de logements dans le diffus) et une opération dans le Gard. Au total, près de 600 logements seront prochainement lancés, dont 300 au 2nd semestre 2018 via 4 opérations (trois à Montpellier et une dans le Gard). Parallèlement, l’agence travaille au projet de la clinique Saint-Jean. Située au centre-ville de Montpellier, celle-ci doit déménager mi-2020. BI Languedoc prévoit la réalisation de 115 logements sur l’avenue Bouisson-Bertrand. Le projet architectural est confié au cabinet A+.

Les programmes en cours et à la livraison représentent environ…

700 logements. Huit opérations sont en cours de commercialisation à Montpellier et dans sa métropole, tant de manière diffuse qu’en ZAC. Une opération est localisée à Béziers. La prochaine résidence qui sera lancée à la commercialisation a pour nom Ekla. Elle se situe à Montpellier, en haut de l’avenue du Mondial 1998, face au lycée Georges-Frêche, sur le site d’une ancienne casse automobile. Il s’agit d’une résidence de 139 logements en accession libre, aidée, intermédiaire et en locatif social conçue par Marc Lehmann, Architecture Studio, Denis Fernandez et EXO7. Le démarrage des travaux est prévu pour juin 2018, pour une livraison en 2020. Les résidences Happy à Saint-Jean-de-Védas (137 logements libres, en accession aidée et seniors en partenariat avec Les Sénoriales, incluant commerces et locaux d’activité / livraison en 2019) et Le Mas d’Aiguelongue (50 logements à Montpellier, avenue de la Justice / livraison en 2019) comme Fleur de coton (33 logements, livraison 2019) ont également été lancées à la commercialisation.

Flexom, chambre d’hôte et place autolib

A noter, Bouygues Immobilier Languedoc livrera au 2nd semestre 2018 ses premiers programmes connectés Flexom, une solution intégrée de pilotage domotique, gestion énergétique et services internes à la résidence. Cette solution équipe désormais de façon standard tous les programmes du groupe. Environ 15.000 logements en ont été équipés l’an dernier. En Languedoc, il s’agit notamment du programme Résidence Victoria (113 logements sur la Zac d’Ovalie) incluant une salle commune de 30m2 à la disposition des copropriétaires, 1 chambre d’hôte gérée par le syndic également à la disposition des habitants de la résidence qui souhaitent occasionnellement agrandir leur capacité d’accueil, 1 place réservée autolib pour favoriser l’autopartage. Seront également équipés Flexom, les résidences Jardin de Flore (60 logements, ZAC des Châtaigniers à Saint-Aunès) et Carré Mosaïk (119 logements), la première opération structurante du programme de renouvellement urbain de l’avenue de la Pompignane à Montpellier. Elle inclut la réinstallation de La Poste, qui sera opérationnelle à la fin de l’année.

Nouvelles attentes, nouvelle demande…

La clientèle de BI Languedoc, qui se compose de 50 % d’acquéreurs de résidence principale et de 50 % d’investisseurs, est – à l’instar de la demande nationale – en attente d’innovation digitale. Avec le lancement de ces nouveaux programmes, Bouygues Immobilier s’est inscrit dans cette perspective d’innovation en proposant notamment un configurateur en ligne qui permet à sa clientèle de modéliser et de visualiser ses choix pour l’aménagement intérieur de son futur logement. Karine Gaillard explique : “Si le digital fait désormais partie des attentes de la clientèle, nous maintenons un contact direct avec la clientèle. Nous misons sur l’expérience et le retour client. C’est l’un des paradoxes de notre métier. Le client est à la fois demandeur de services connectés pour faciliter ses choix ou les usages futurs de son logement, mais il est également en attente de proximité et de conseil en face à face. Nous organisons ainsi des moments de convivialité qui permettent à nos futurs acquéreurs de s’impliquer dans la réalisation de la résidence, comme le choix de l’habillage du hall d’entrée par exemple. C’est une démarche qui permet de nous différencier et de rassurer les acheteurs”.

“Le marché montpelliérain est réputé pour être exigeant par la qualité des programmes qui y sont réalisés. La barre est haute et cet élitisme tire la production vers le haut. Mais, il nous faut aussi répondre aux attentes du marché montpelliérain du logement intermédiaire et abordable” analyse la manager des ventes.

Le coworking avec Nextdoor

Le groupe se positionne aussi depuis 2015 sur le marché du coworking par l’intermédiaire de sa filiale Nextdoor, dont Accor Hotels a depuis racheté 50% des parts. Les premières résidences d’espaces partagés ont été réalisées à Paris, Lyon… D’autres capitales métropolitaines devraient suivre rapidement. Montpellier ? “Peut-être, si l’opportunité se présente”. avance prudemment Sébastien Robert. “C’est un marché qui se développe et sur lequel le groupe Bouygues Immobilier veut apporter ses solutions.”

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.