Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Montpellier : Brad boutique, so chic, so fripe !

Reportage

Notre spécialiste des brocantes, Fanny Bessière, qui tient le blog Les Bidules de Zoé, a rencontré Elisabeth Haury, qui tient la friperie Brad Boutique.

Lors d’une précédente interview, une brocanteuse me confiait que la fripe avait carrément le vent en poupe… Alors même si ce n’est pas exactement de la brocante comme je l’entends, c’est tout de même du vintage et du seconde main. Donc ni une ni deux, c’est parti pour l’interview d’un fripier. Je connais quelques shops sur Montpellier et cette fois, j’ai choisi de mettre à l’honneur Brad Boutique, installée Faubourg du Courreau, à Montpellier.

Déjà commençons par les présentations. Qui se cache derrière BRAD Boutique ? Et pourquoi Brad ?

“C’est plutôt simple, Brad comme Braderie en fait. Je m’appelle Elisabeth (Haury), je suis américaine et je vis en France depuis 1994. J’ai d’abord habité Paris, puis un petit village à côté de Nîmes, et ensuite je me suis installée à Montpellier en 2015 pour le lycée de mes enfants et pour monter le projet.”

“J’ai commencé à chiner mes vêtements, mais je n’avais pas assez de jours dans l’année pour les porter.”

Quel a été votre parcours avant de lancer Brad Boutique ?

“J’ai fait mes études dans une école de mode (FIT) à New York City, puis j’ai été rédactrice de deux magazines pendant quinze ans. Ensuite j’ai été styliste freelance et aussi journaliste. J’ai toujours eu l’amour des textiles (surtout vintage/seconde main). Il y a huit ans, j’ai commencé à chiner mes vêtements, mais je n’avais pas assez de jours dans l’année pour les porter. Alors j’ai eu l’idée de faire des marchés et d’ouvrir une boutique chez moi au début, puis à Montpellier il y a un an.”

boutique brad

Est-il vrai que la fripe a le vent en poupe actuellement ?

“Oui ! Je suis contente que ma passion soit totalement en lien avec la tendance actuelle. Le monde a besoin qu’on recycle, pour des raisons environnementales mais aussi sociétales. Il faut arrêter le gaspillage, la pollution, l’exploitation des travailleurs dans des usines à l’autre bout du monde… Beaucoup de gens sont conscients de cela et ont envie d’agir en achetant du seconde main. Après, c’est aussi une question de style personnel et l’envie de porter des pièces atypiques et uniques !”

brad boutique 1

Quel univers proposez-vous dans la friperie ?

“Un univers que vous n’avez jamais vu auparavant. C’est joli, propre, organisé, élégant et moderne, mais c’est aussi spontané, créatif, ludique… Bref, c’est fun ! J’utilise mon expérience pour permettre à mes clients d’exprimer qui ils sont vraiment, et il n’y a pas de prix élevés. Je crois à la mode à prix abordables ; à des vêtements sans culpabilité, accessibles et disponibles pour tous. Mon univers inclut toutes les formes, couleurs, tailles et âges. (Oui, il vous acceptera même si vous détestez vos cheveux/hanches/ventre !)”

Qu’est-ce que les gens recherchent le plus ?

“Les gens cherchent un peu de tout. Ma clientèle a entre 14 et 80 ans et veut souvent un vêtement ou un accessoire unique, pas cher, propre et sélectionné.”

Quel est le petit plus de Brad ?

“Il y a une super ambiance joyeuse, on donne des conseils et surtout on sourit beaucoup !”

Faut-il forcément faire des photos de nos essayages ? (je blague mais j’aime bien le concept)

“Non, les photos c’est seulement si les gens en ont envie !” (sourire)

Si tu devais être un habit ou un accessoire, ce serait ?

“Mon « boyfriend » dit que je serai un string. OMG ! Moi je dirais une robe d’été !”

Brad Boutique – 4, rue du Faubourg du Courreau, 34000 Montpellier

Retrouvez aussi l’univers de la boutique sur Facebook et Instagram !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.