Brigitte Vidard, présidente du tribunal administratif de Montpellier

Brigitte VIDARD prendra ses fonctions de présidente du tribunal administratif de Montpellier le 19 décembre 2016. Elle remplacera Mme Dominique BONMATI, nommée présidente du tribunal administratif de Marseille*. C’est en quelque sorte un retour aux sources pour l’actuelle présidente du TA de Grenoble, qui connaît bien la juridiction montpelliéraine pour y avoir notamment exercé en tant que vice-présidente entre 2002 et 2008.

Article connexe : Lire l’article “Une nouvelle présidente au Tribunal administratif de Montpellier”

 

CV Express de Brigitte Vidard

Née à Lyon, mariée, trois enfants.

Études : diplôme de l’institut des études politiques de Bordeaux (1978) ; maîtrise de sciences économiques et DEA d’analyse régionale et urbaine (Université de Poitiers, Bordeaux 1976, 1977), licence de russe (Université de Poitiers 1976).

Carrière :
– 1980-1982 : ENA (promotion Henri-François d’Aguesseau),
– 1982-1986 : Direction générale de l’administration et de la fonction publique,
– 1986-1988 : Caisse des dépôts et consignations – direction développement local,
– 1989-1994 : conseiller au tribunal administratif (TA) de Bordeaux,
– 1994-2000 : conseiller au TA de Montpellier,
– 2000-2002 : vice-présidente TA Toulouse,
– 2002-2008 : vice-présidente TA Montpellier,
– 2008-2011 : présidente de section au tribunal administratif de Paris,
– 2011-2013 : présidente du TA de Nîmes,
– 2013-2016 : présidente du TA de Grenoble,
– 12/2016 : présidente du TA de Montpellier.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.