Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Business fil live HJE du 11 juin : Digital 113, Ticket-Restaurant, aides aux CHR et événementiel, Trip'Hérault, Salon des maires, logement étudiant, Nîmes soutien au tourisme, Art news, Covid CHU Montpellier, Engie Green

Synthèse de l’actu du jeudi 11 juin pour les abonnés de l’HJE… Réactualisation permanente tout long de la journée en fonction de la prise d’informations. A lire dans votre espace abonnés.

 

• Digital 113, une AG en ligne le 23 juin

Comme chaque année et conformément à ses statuts, Digital 113, le cluster numérique d’Occitanie, organise son assemblée générale ordinaire, précédée d’une assemblée générale extraordinaire, mardi 23 juin prochain à 11h. Dans un contexte où la filière numérique subit de plein fouet la crise économique, cette assemblée générale revêt une importance particulière.

En raison des conditions sanitaires liées au Covid-19, ce rendez-vous prendra une forme exceptionnelle et se tiendra en visioconférence.  À l’occasion de cette assemblée générale, le cluster renouvellera par tiers ses Comités Territoriaux Est et Ouest. Ainsi, 16 nouveaux membres (8 Est et 8 Ouest) rejoindront la gouvernance actuelle de Digital 113.

Déroulé de l’AG de 2020 :
11h – Ouverture par Emmanuel Mouton, président de Digital 113, et allocutions de partenaires
institutionnels
11h20 – Assemblée générale extraordinaire : présentation des résolutions pour l’évolution statutaire et vote
11h25 – Assemblée générale ordinaire :
• Présentation et vote du rapport moral 2019
• Présentation et vote du bilan 2019
• Renouvellement des Comités Territoriaux par tiers
• Présentation des candidates et des candidats, et des modalités de vote
• Présentation et vote du plan d’action 2020
• Présentation et vote du budget révisé 2020
12h10 – Discours d’Emmanuel Mouton, président
12h20 – Annonce des résultats des élections des membres des Comités Territoriaux
12h30 – Clôture de l’assemblée générale

Cluster des entreprises du numérique, Digital 113 connecte, soutient et fédère les décideurs du numérique d’Occitanie afin de développer l’excellence de leurs entreprises. Porté par des valeurs d’innovation, d’éthique et de partage, Digital 113 déploie ses actions au service du développement de la filière autour de 5 grands axes stratégiques : Innovation et Transformation, Business et Croissance, Stratégie et Financement, Recrutement et Diversité, International. Ils sont déclinés en 4 grands types d’actions : animations, projets, événements et services. Digital 113, qui représente en 2020 près de 400 entreprises et plus de 17 000 emplois répartis sur 13 départements, est l’un des plus importants clusters de France. Cette année, Digital 113 s’appuie sur un budget de fonctionnement de plus de 1 million d’euros. Emmanuel Mouton, CEO de Synox, préside Digital 113.
Pour en savoir plus : https://www.digital113.fr

Lire ici nos articles sur Digital 113


• Doublement du plafond journalier des Ticket-Restaurant

Le gouvernement annonce qu’à compter du vendredi 12 juin 2020, les conditions d’utilisation du Ticket-Restaurant seront assouplies au bénéfice des salariés détenteurs de ces titres, ainsi que du secteur de la restauration. Un décret publié ce 11 juin 2020 prévoit en effet que lorsque ces titres spéciaux de paiement seront utilisés dans un restaurant, leur plafond journalier d’utilisation sera doublé, de 19 à 38 €, et qu’ils seront utilisables les dimanches et jours fériés.

Le dispositif cible les restaurants traditionnels, les établissements de restauration rapide mobiles ou non, les établissements de self-service et les restaurants dans les hôtels et les brasseries proposant une offre de restauration. Cette mesure, dont le principe avait été décidé par le Premier ministre lors du comité interministériel du tourisme du 14 mai dernier, restera applicable jusqu’à la fin de l’année. 4,4 millions de salariés utilisent ces tickets. La contre-valeur des Ticket-Restaurant thésaurisés durant le confinement s’élève à près de 1,5 milliard d’euros.


• Nouvelles aides aux secteurs hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture

Les activités bénéficiant de ces soutiens renforcés sont réparties en deux catégories :

  • les secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture qui sont les plus durablement affectés car soumis à des restrictions d’activité allant au-delà du 11 mai 2020 (liste S1 ci-après) ;
  • les activités en amont ou en aval de ces secteurs (liste S1 bis ci-après). Pour bénéficier des mesures renforcées, les entreprises doivent avoir subi 80 % de perte de chiffre d’affaires durant la période de confinement (du 15 mars au 15 mai).

Pour l’activité partielle

Les entreprises des activités relevant de ces secteurs, quelle que soit leur taille, pourront continuer à bénéficier d’une prise en charge à 100 % de l’indemnité d’activité partielle pour les heures non travaillées jusqu’en septembre. Alors que pour les autres secteurs d’activité, depuis le 1er juin, les heures chômées au titre de l’activité partielle sont prises en charge à 85 %.

Pour le Fonds de solidarité

Le Fonds de solidarité reste accessible aux entreprises de ces activités, ainsi qu’aux artistes auteurs, jusqu’à la fin de l’année 2020 et est élargi à partir du 1er juin : seront éligibles les entreprises de ces secteurs ayant jusqu’à 20 salariés (contre 10 salariés actuellement) et réalisant un chiffre d’affaires allant jusqu’à 2 millions d’euros (au lieu de 1 million d’euros actuellement). Pour les entreprises de ces activités, les aides versées dans le cadre du deuxième volet du fonds peuvent aller jusqu’à 10 000 euros. Ce volet sera accessible sans condition de refus d’un prêt bancaire. Pour mémoire, pour les autres entreprises, le fonds de solidarité s’arrête au 31 mai. Les entreprises n’ayant pas encore demandé le deuxième étage du fonds peuvent le faire jusqu’au mois de juillet.

Pour les exonérations de cotisations sociales 

Les TPE (moins de 10 salariés) et les PME (moins de 250 salariés) relevant de ces secteurs bénéficieront d’une exonération de cotisations patronales acquittées ou reportées durant les mois de mars à juin 2020 (au titre des périodes d’emploi de février à mai). En outre, une aide au paiement des cotisations et contributions sociales égale à 20 % de la masse salariale bénéficiant de l’exonération sera mise en place.

Les travailleurs indépendants et non-salariés agricoles appartenant à ces secteurs d’activité pourront bénéficier d’une réduction forfaitaire de cotisations égale à l’équivalent de 4 mois des cotisations dues en moyenne dans ces secteurs en 2019. Les micro-entrepreneurs bénéficieront d’une exonération des cotisations dues au titre des mois d’activité compris entre février et mai ou juin.

Les artistes-auteurs auront droit à une réduction forfaitaire de cotisations sociales d’un montant variable, calculée en fonction de leurs revenus 2019.

Ces nouvelles mesures feront l’objet de dispositions législatives et réglementaires dans les prochaines semaines, issues du projet de loi relatif à diverses dispositions liées à la crise sanitaire, à d’autres mesures urgentes ainsi qu’au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, adopté en lecture définitive à l’Assemblée nationale le 3 juin et dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificative présenté aujourd’hui en Conseil des ministres et prochainement débattu au Parlement.

Pour mémoire, toutes les autres entreprises pourront bénéficier, selon leur situation, de mesures exceptionnelles d’exonération de cotisations, de remise ou d’apurement des dettes sociales (voir notre fil Coronavirus et entreprises).


• #TripHérault, un carnet de voyage digital proposés par les JCE

Les Jeunes Chambres Économiques de Béziers Piémonts Littoral, Montpellier et Sète et Bassin de Thau s’unissent pour promouvoir le territoire héraultais sur les réseaux sociaux. Leur action #TripHérault mettra chaque jour en avant un site remarquable du département afin d’inciter les habitants à (re)découvrir leur territoire pendant l’été.

L’objectif de l’action JCE #TripHérault est de favoriser l’économie locale en invitant les Héraultais à renouer avec leur territoire, à en découvrir ou redécouvrir les hauts lieux et les endroits atypiques. La campagne de promotion sur les réseaux sociaux se déroulera du 15 juin au 15 juillet, en priorité sur les pages Facebook des 3 associations. Chaque jour, un membre d’une des Jeunes Chambres Économiques organisatrices témoignera d’un coup de cœur et partagera sa visite d’un lieu remarquable du département.

Rendez-vous sur Facebook dès le 15 juin 2020 :
https://www.facebook.com/jcebezierspage/
https://www.facebook.com/JCEMontpellier/
https://www.facebook.com/JCESeteBassinDeThau/


• Le Salon des Maires Hérault décalé à novembre

La 3édition du Salon des Maires, des Elus locaux et des Décideurs publics de l’Hérault, initialement programmée le 11 juin, est déplacée au 12 novembre 2020 au Parc des Expos de Béziers.

Organisé par l’Association des Maires de l’Hérault (AMF 34), ce salon s’adresse :
– aux élus : maires, adjoints, conseillers municipaux, présidents et conseillers communautaires des communautés d’agglomérations et intercommunalités, parlementaires, conseillers départementaux, conseillers régionaux…
– aux décideurs et au personnel des collectivités et organismes publics : directeurs généraux des services, secrétaires généraux, directeurs financiers, directeurs des services techniques, ingénieurs et techniciens des villes, acheteurs du secteur public, agents des collectivités…

Au programme le 12 novembre : 75 exposants fournisseurs de biens, de services et d’équipements pour les collectivités, des animations et des temps forts. Inscription des visiteurs et badges d’accès sur www.salondesmaires-herault.fr. Entrée libre – Ouverture au public de 8h30 à 18h30.

Contact Salon :  Annie COUDERC-MONERON : acmoneron@assomaire34.fr – 04 67 03 34 23.


• Les principaux chiffres du logement étudiant en Occitanie en 2020

Après avoir analysé près de 5.000 demandes de locations d’étudiants réalisées sur les 12 derniers mois et ciblées sur la région Occitanie, LocService.fr, spécialiste depuis 15 ans de la location entre particuliers, publie une infographie pour illustrer le marché de la location étudiante dans le parc locatif privé. Parmi les points forts de cette analyse : 53 % des étudiants préfèrent se loger dans un studio ou un T1, Le budget moyen d’un étudiant en Occitanie est de 545 €,
inférieur à la moyenne française (602 €). Toulouse capte 45 % des recherches de logements étudiants (de la plateforme). Montpellier enregistre 32 % des recherches. La chambre indépendante ou chez l’habitant reste la solution la plus économique pour l’étudiant (365 € en moyenne), contre 527€ en résidence étudiante, 446€ pour un studio, 493€ pour un T1 et 553€ pour un T2. La famille est le garant n°1 des étudiants (87 % des demandes). 58 % des candidats habitent déjà dans la région. La course au logement étudiant a déjà commencé en Occitanie. Téléchargez l’étude LocService.fr ICI

• Nîmes lance des actions de soutien au secteur du tourisme

Pour cette saison 2020, la municipalité a prévu un certain nombre d’actions :
• le remboursement des cotisations aux adhérents de l’Office de tourisme. Premier geste, l’organisme de promotion remboursera prochainement ses partenaires de leur contribution et s’engage à assurer gratuitement leur promotion pour cette année 2020. Montant de l’opération : 50 000 €.
• l’opération « Un citypass acheté = un citypass offert ». Le second volet financier concerne la mise à disposition du Nîmes citypass pour la clientèle des hôteliers afin de soutenir la visite des sites culturels nîmois et du Pont du Gard. Intégré dans le forfait, cette offre vise à inciter la clientèle à prolonger son séjour. L’Office de Tourisme met ainsi à la disposition de ses partenaires 1 300 exemplaires qui seront offerts à leurs clients. Montant de l’opération : 50 000 €
• du lobbying auprès des tours-opérateurs. L’Office de Tourisme et des Congrès, actif sur les réseaux sociaux durant le confinement, a généré ainsi plus de 1,4 million de vues, touchant un public français mais aussi étranger. Préparer l’avenir et motiver les tours-opérateurs passe déjà par l’organisation de webinaires (séminaires en ligne) qui rassemblent une centaine de professionnels prescripteurs.


• Art News dernières infos (expos et événements)

– Exposition Exote de GODDOG à la galerie Le Réservoir (Sète) jusqu’au 31 juillet 2020 
“Exote”, terme cher à l’écrivain Victor Segalen, décrit l’expérience de la différence comme une démarche intérieure. Il s’agit d’une libération de l’esprit, de sortir de soi-même pour s’imbiber de l’autre ou d’une autre culture. Cette démarche est au cœur du travail de l’artiste Goddog.
+ Le Réservoir – 45, 46, quai de Bosc (Sète) – 04 67 19 39 04. Ouvert du mardi au dimanche.

– L’exposition Machaou est annoncée Espace Saint-Ravy à Montpellier. Accessible à partir du 13 juin.

Réouverture des collections permanentes et temporaires du Musée Paul-Valéry (Sète). A noter, une réalisation collective à partir d’un dessin de Topolino jusqu’au 13 juillet 2020. Sur une esquisse murale grand format de Topolino, les visiteurs sont invités à dire avec des mots ou un dessin leur confinement et les sentiments qu’ils ressentent au moment de retrouver le musée. Un grand triptyque a été installé à l’entrée pour l’occasion afin d’exprimer le plaisir de se revoir à nouveau (feutres fournis avec du gel hydroalcoolique).
+ Musée Paul-Valéry – 148, rue François-Desnoyer – 34200 Sète – Tél. 04 99 04 76 16.

– Réouverture de Château Capion (Aniane). Le lieu propose des samedis de dégustations thématiques pour les prochains week-end de juin, où le public pourra profiter du parc arboré pour déjeuner sur place. Les dégustations ont repris dans le respect des mesures sanitaires préconisées par le gouvernement. Programme sur le site du Château.
+ Château Capion – Chemin de Capion – 34150 Aniane – Tél. 04 67 57 71 37. tourisme@chateaucapion.com

– Réouverture du musée Médard (Lunel) avec les expositions Du papyrus à la photographie : l’Égypte en volumes et en images jusqu’au samedi 26 septembre 2020. Visites guidées et ateliers d’enfants sont également de retour.
+ Musée Médard – 71, place des martyrs de la Résistance – 34400 Lunel – www.museemedard.fr  – Tél.  04 67 87 83 95.

– Fête de la Musique, dimanche 21 juin 2020 (Béziers). Au programme : Statue Paul-Riquet (17h) : Cinq artistes ou groupes seront sélectionnés parmi les candidats, chacun d’eux interprétera deux titres. Un jury de professionnels de la musique remettra les prix ”Ville de Béziers Révélation” et ”Jury Révélation”. Allées Paul-Riquet (20h30) : Cécilia Cols et Michel Crosio, C’Dric et Petit Jean, Mel & Co. Place de la Madeleine (20h) : Aline Algudo et Marc Bois, Béziers Rhythm & Blues Band “Les Divas de la Soul”. Place Jean-Jaurès (19h) : La Banda Mescladis, La Lyre Biterroise, Floréal Vaquerin, DJ Alain Simon. Place de la Mairie (20h30) : Carmela’s Project avec Marie Masse, Philippe Cauchi-Pomponi, Lionel Martinez, Jean Pierre Barreda. Place du Forum (20h) : le Trio Say.


• CHU de Montpellier : bilan à un mois et demi pour le Service de Rééducation Post-Réanimation (SRPR) COVID

Le SRPR  du CHU de Montpellier a accueilli son premier patient le 22 avril. Depuis, 11 patients ont été pris en charge dans le service. Le dimensionnement du service a rapidement augmenté. Concernant le profil type des patients : hormis une patiente qui ne venait pas de réanimation, le profil des patients était similaire : soit des hommes, âgés de 55 à 75 ans, avec rarement des antécédents majeurs, mais parfois des facteurs de risque cardiovasculaires et dont la maladie datait de mi ou fin mars. Les séjours en réanimation ont été prolongés, de 40 jours en moyenne, avec des durées de ventilation moyennes de 26 jours et de multiples recours au decubitus ventral (DV). Concernant les symptômes des patients entrant au SRPR : à leur arrivée dans le SRPR, tous les patients avaient encore besoin d’oxygène, en particulier pour les efforts. La plupart d’entre eux avaient des troubles de la déglutition, une perte de poids importante (16 kg en moyenne), une faible motricité globale (deux tiers des patients ne pouvaient se tenir debout), des atteintes neurologiques et des troubles anxieux ou dépressifs. Ces symptômes sont la conséquence du long séjour en réanimation qui leur a sauvé la vie. La prise en charge au SRPR : les séjours en SRPR ont été relativement courts : 17 jours en moyenne. Avant de pouvoir rentrer chez eux, un certain nombre de patients ont été adressés à une autre structure de soins de suite et de réadaptation pour réaliser l’étape suivante de leur rééducation. Leur progression a été rapide sur tous les plans, mais un suivi reste nécessaire. Une organisation rapide et efficace : ce service a été monté en 48 heures grâce à l’implication, à la capacité d’adaptation, à l’esprit d’entraide du personnel du CHU, et grâce au soutien et à la participation de l’équipe des Maladies Infectieuses et Tropicales, mais aussi des soignants d’autres services, des rééducateurs du pôle Os et Articulations, au travail remarquable des cadres de santé, à la grande réactivité des services administratifs, informatiques et techniques.


• Engie Green met en service une nouvelle centrale solaire au sol dans l’Aude

Avec 18 600 panneaux photovoltaïques installés sur 8 hectares entièrement clôturés, le parc solaire des Plos, situé aux portes de Carcassonne, conforte la présence historique dans l’Aude d’Engie Green, qui exploite déjà 1 installation solaire et 6 parcs éoliens pour une puissance totale installée de 82 MW. Après un an de travaux, la centrale photovoltaïque des Plos commence, ce 11 juin, à injecter ses premiers électrons verts sur le réseau.

D’une puissance de 7,9 MW installés, ce nouveau parc permet d’assurer la consommation électrique d’environ 5 000 personnes. Il est implanté sur une ancienne installation de stockage de déchets du BTP et contribue ainsi à sa réhabilitation. Engie est le premier développeur d’énergies renouvelables en France avec un mix énergétique composé à près de 80 % d’énergies renouvelables : 1,2 GW de solaire, 2,5 GW d’éolien terrestre et 3,9 GW d’hydroélectrique (parcs développés, construits et opérés). Cette nouvelle centrale a nécessité 7,5 millions d’euros d’investissements intégralement portés par Engie Green pour un chantier réalisés en priorité par des entreprises audoises. La centrale des Plos étant située sur un ancien lieu de stockage de déchets du BTP, la construction de ce parc est un véritable projet de réhabilitation écologique et énergétique pour ce site. Il répond aux préoccupations des acteurs du territoire de voir se dessiner un avenir vert pour ces 8 hectares. En outre, afin de limiter l’impact paysager, Engie Green prévoit de planter cet automne une haie tout autour du site, conformément aux conclusions de l’étude préalable.


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.