Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Business fil live HJE du 12 juin : vigilance météo, aides Vallée Hérault, webinaire Marchés publics, aide loyer et prêt immo, Nouvelles Grisettes, Mines d'Alès, filière sanitaire, Google

Synthèse de l’actu du vendredi 12 juin pour les abonnés de l’HJE… Réactualisation permanente tout long de la journée en fonction de la prise d’informations.

• Vigilance météo

Herault Vigilance meteo Vendredi 12 juin

 

Consultez les prévisions sur MétéoFrance.fr


• Nouvelles aides aux entreprises de la Vallée de l’Hérault

Jeudi 11 juin 2020, la Communauté de communes (C.C.) Vallée de l’Hérault, et la Région Occitanie ont signé une convention pour financer le fonds de solidarité exceptionnelle aux entreprises pour les pertes de chiffre d’affaires dues à la crise du Covid-19. La Communauté de communes s’engage également avec la Région dans le nouveau fonds L’OCCAL pour relancer les secteurs du petit commerce, de l’artisanat et du tourisme.

Le plan d’aides en 5 points
1. Aide aux entreprises pour le mois de mars 2020. L’aide supplémentaire versée par la C.C. est du même montant que celle du fonds de solidarité exceptionnelle de la Région Occitanie (volet 3) pour les entreprises, les  professions libérales et les indépendants ayant eu une perte de CA entre 40% et 50% au mois de mars. C’est-à-dire 1 000 euros pour les entreprises sans salarié et 1 500 euros pour celles ayant jusqu’à 10 salariés.
2. Aide aux entreprises pour le mois d’avril 2020. L’aide supplémentaire de la C.C. représente la moitié de celle du fonds de solidarité exceptionnelle de la Région Occitanie (volet 2 bis) pour les entreprises, professions libérales et indépendants ayant eu une perte de CA d’au moins 20% au mois d’avril. C’est-à-dire 500 euros pour les entreprises sans salarié, 1 000 euros pour celles jusqu’à 10 salariés et 2 000 euros pour celles ayant entre 11 et 50 salariés.
3. Fonds L’OCCAL pour le tourisme, l’artisanat et le commerce de proximité. La C.C. abonde à hauteur de 3 € par habitant, soit 120 000 euros, pour intégrer le territoire dans le fonds L’OCCAL institué à partir du 1er juin par la Région Occitanie avec les départements, la Banque des territoires (Caisse des dépôts) et les intercommunalités. Ce fonds est destiné aux secteurs du tourisme, de l’artisanat et du commerce de proximité. Il doit aider au redémarrage et la trésorerie par des avances remboursables et subventionner les investissements nécessaires pour la mise en œuvre des mesures sanitaires. Ce fonds doit être doté au niveau régional de plus de 70 millions d’euros (lire notre article). La participation de la communauté de communes est du même niveau que celle de la Région, 3 euros par habitant, en complément des interventions du Département de l’Hérault et de la Banque des territoires. Cela signifie un effet de levier pour les entreprises : chaque euro investi par la Communauté de communes génère au moins 3 euros d’aides pour les entreprises locales.
4. Exonérations de loyers. La C.C. a décidé d’une exonération (et non seulement d’un report) des loyers de mars, avril et mai pour les entreprises logées dans ses 2 hôtels d’entreprises.
5. Aide à la création de sites Internet marchands viticoles. Le confinement, la fermeture des cafés et restaurants, et l’annulation des salons professionnels ont affecté le secteur viticole. Or, 25 % des entreprises du territoire sont dans le secteur agricole. La vente en ligne, associée aux systèmes de drive ou de livraison, leur permet de réagir. La C.C. a décidé d’instituer une aide au développement de sites Internet marchands pour le secteur viticole à hauteur de 1 000 € par projet, dans la limite d’une enveloppe de 20 000 euros.

En complément, la C.C. a constitué une cellule de crise, coordonnée avec l’agence régionale Ad’occ et le Pays Cœur d’Hérault pour suivre au plus près les entreprises et les accompagner dans leurs démarches. La collectivité et son office de tourisme intercommunal travaillent avec les acteurs touristiques départementaux et régionaux pour mettre en place des actions de soutien et de promotion pour inciter en particulier la clientèle de proximité à découvrir le territoire pour la saison d’été 2020 et au-delà.


• Un webinaire Novel.ID “Partenariat de l’innovation et marchés publics”

Organisé par l’agence économique Novel.ID du Pays Cœur d’Hérault le jeudi 25 juin 2020 à 9h00, ce webinaire d’une durée de 2 heures environ sera animé par Virginie Voque, consultante experte en marchés publics.

Programme : “La commande publique est un outil de politique économique. Fortement mobilisés autour des problématiques comme le développement durable ou l’accès de toutes les entreprises, dont les PME, à la commande publique, les acheteurs ont pris conscience du poids que représentent les marchés publics (89,3 milliards d’euros HT pour 163 519 contrats recensés en 2017 par l’OECP) et des enjeux autour de leur performance. La prise en compte de l’innovation dans les marchés publics constitue un nouvel axe majeur de progrès, dans une double logique d’amélioration continue des services publics et d’optimisation de la dépense. En stimulant l’innovation, la demande publique contribue à faire grandir les entreprises innovantes, qui, en retour, offrent aux administrations la possibilité de répondre plus efficacement aux attentes et besoins des citoyens” (Guide de l’achat public innovant – mai 2019). “Outre le partenariat d’innovation paru en 2016, le décret 2018-1225 du 24 décembre 2018  permet aux acheteurs publics de passer un marché sans mise en concurrence jusqu’à 100 000 € (à titre expérimental sur trois ans). Plusieurs possibilités s’offrent aujourd’hui aux jeunes pousses innovantes pour se positionner sur la commande publique.”

Pour s’inscrire : https://www.coeur-herault.fr/content/inscription-petit-dejeuner-economique


• Une aide aux salariés fragilisés pour payer leur loyer ou leur emprunt immobilier

Le conseil d’administration d’Action Logement Groupe a décidé, le 11 juin, de mettre en place un dispositif d’aide exceptionnelle en faveur des salariés confrontés à une baisse de revenus pour le paiement de leur loyer ou le remboursement d’emprunts pour l’achat de leur logement. Ce dispositif, doté de 100 millions d’euros mobilisés par Action Logement, débute avec effet rétroactif à compter du 1er avril 2020. Ce dispositif concerne les locataires du parc privé, social et intermédiaire, les locataires de résidence collective d’hébergement (hors Crous) et les ménages accédant à la propriété.

  • Ce dispositif s’adresse :
    – à tous les salariés du secteur privé, quelles que soient leur ancienneté et la nature de leur contrat de travail qui ont eu à subir une baisse de leurs revenus d’au moins 15% à  la suite de la mise en place de mesures de chômage partiel ou une hausse significative de leur dépenses ;
    – aux demandeurs d’emplois ;
    – aux salariés ayant eu à connaitre des surcoûts de loyer du fait de la crise sanitaire en maintenant une double résidence pour motif professionnel.
  • Modalités
    Il s’agit d’une aide forfaitaire d’un montant de 150 euros, mensuelle pendant une durée maximale de deux mois pour les salariés éligibles dont les ressources sont inférieures à 1,5 SMIC. Une seule aide par ménage peut être accordée. Pour bénéficier de l’un de ces dispositifs, le salarié peut s’adresser au service social de son entreprise ou faire directement sa demande sur www.actionlogement.fr dans les trois mois qui suivent la première baisse de revenu ou contacter la plateforme SOS loyers impayés au 0 805 16 00 75. Cette nouvelle aide complète le panel d’aides publiques déjà disponibles pour aider les personnes confrontées à des difficultés pour payer leur loyer, renforcées pendant la crise sanitaire.


    • Les Nouvelles Grisettes cherchent leur futur atelier

Les Nouvelles Grisettes (voir notre article HJE) ont inauguré leur atelier de production de masques prêté par Pays de l’Or Agglomération, et annoncé un élargissement de leur gamme de produits et service, nécessitant un nouvel atelier.

Leur objectif est double : à court terme, répondre à la demande de masques, puis animer une filière pérenne. Au-délà des masques en tissu certifiés Afnor, Les Nouvelles Grisettes viennent de signer un partenariat avec l’imprimeur textile MT Couleurs. L’intérêt de cet accord est double : la sous-traitance de masques grand public agréés DGA et la réalisation de masques personnalisables pour les entreprises. Dès à présent, Les Nouvelles Grisettes élargissent leur périmètre d’actions. Elles réalisent des travaux de confection à façon pour des marques régionales du textile. Grand Travers et la boutique de Montpellier Les Toiles du soleil sont les premières à leur faire confiance. Les Nouvelles Grisettes accueillent aussi désormais des créateurs en coworking. Les Nouvelles Grisettes sont installées gracieusement dans des locaux prêtés par Pays de l’Or Agglomération jusqu’au mois de septembre 2020. Pour la suite, le collectif recherche un local pérenne pour installer un tiers-lieu de la création et de la confection textile comprenant un atelier de fabrication, un fablab, une plateforme numérique, un pôle de formation et d’insertion, un lieu de recycling… L’atelier permet la mise en place de process, une production de 10 000 masques par mois, la sous-traitance de confection à façon et l’accompagnement de créateurs et de création d’emplois en insertion.

+ Contact : Les Nouvelles Grisettes – Pays de l’Or Agglomération – Avenue Jacqueline-Auriol – 34130 Mauguio – 06 87 99 27 16 – contact@lesnouvellesgrisettes.com


• IMT Mines Alès accède au palmarès mondial U-Multirank

U-Multirank, projet financé par l’Europe dans le cadre du programme Erasmus, a publié, le 6 juin, la version 2020 de son classement mondial évaluant plus de 1 700 écoles et universités de 92 pays. IMT Mines Alès accède pour la première fois à ce classement. L’école obtient 9 fois la note maximale (très bien) dans plusieurs catégories.
– 4 fois dans la catégorie « enseignement et apprentissage »,
– 3 fois dans la catégorie « transfert technologique »,
– 1 fois dans la catégorie « ouverture internationale »,
– 1 fois dans la catégorie « recherche ».
Dans la catégorie « enseignement et apprentissage », l’école se distingue en obtenant la note maximale dans tous les critères évalués, qui portent sur l’accompagnement et la réussite des élèves. (Voir le site U-MultiRank).

Ce nouveau classement d’IMT Mines Alès conforte les excellents résultats obtenus par l’école dans les palmarès mondiaux 2020 :
– classement dans le top 400 mondial du prestigieux palmarès Times Higher Education Impact dédié au développement durable et sociétal (découvrir le classement de l’école dans THE Impact),
– classement dans le top 10 des meilleurs établissements mondiaux évalués dans le palmarès Webometrics (découvrir le classement de l’école dans Webometrics).


• Occitanie Protect : une filière stratégique locale d’équipements individuels de protection sanitaire

Occitanie Protect est une société de l’Agence régionale de l’Énergie et du Climat (AREC) qui produit des équipements de protection textile à vocation sanitaire. Lancée par la Région Occitanie afin d’assurer la continuité de la sécurité sanitaire imposée par le déconfinement et pour répondre aux enjeux sociaux et économiques de demain, elle doit permettre de protéger les entreprises durement touchées par la crise, de structurer une nouvelle filière régionale, de favoriser la relocalisation de l’industrie textile et d’envisager la production, à terme, d’équipements individuels de protection sanitaire 100 % occitans.

Les deux agences régionales ont ainsi mobilisé leurs équipes et leurs ressources en créant cette structure pour répondre à l’urgence et à la nécessaire émergence de cette nouvelle filière stratégique. Le développement de cet outil s’inscrit dans “un objectif de production de qualité, locale, efficace et performante d’équipements individuels de protection sanitaire, durables et recyclables, pour ambitionner à terme une offre 100% occitane”. Des surblouses pour les professionnels de santé, des masques non sanitaires pour le grand public (catégorie 2) et surtout à destination des professionnels en contact avec le grand public (catégorie 1) vont ainsi être confectionnés. Ces masques de haute qualité, répondant aux tests les plus exigeants, dont les performances ont été mesurées par les laboratoires de la DGA, sont respectueux de l’environnement car recyclables, lavables et réutilisables 30 fois, et ont une durée de validité avant péremption de sept ans, ce qui permet de constituer des stocks stratégiques permettant la protection de la population.

Cette filière permettra à terme d’être totalement autonome en production et en stocks stratégiques d’EPI, évitant ainsi la dépendance vis-à-vis d’un marché tendu et risquant à tout moment d’être immobilisé par les différentes crises. Dans la continuité de ces idées d’autonomie et de réactivité, une plateforme a été créée par l’agence AD’OCC pour la mise en relation d’initiatives industrielles dans la lutte contre le COVID-19. Actuellement, 211 entreprises, industriels et experts – dont Occitanie Protect – sont inscrits et préparent ensemble le soutien à l’approvisionnement en matériel, produits et moyens humains essentiels au bon fonctionnement des services de santé et des entreprises d’Occitanie en circuit court.

+ Contacts : Liens vers la plateforme et vers le catalogue


• Baromètre SumUp des transactions PME et TPE

SumUp propose aux entreprises de toute taille des solutions de paiement simples et rapides, en magasin et en ligne. Avec ses terminaux de paiement par carte utilisés par les entreprises, de DHL aux chauffeurs de taxi, SumUp a généré 200 millions d’euros de revenus en 2019. Elle vient de publier son baromètre hebdomadaire sur la situation économique des TPE et PME en France dans le contexte du Covid-19 et du déconfinement progressif. 

Ce baromètre est actualisé chaque semaine. Six secteurs et professions ont été observés : Alimentation & Primeur, Traiteur & Livraison, Marchés ouverts, Professionnels de santé & Médecins, Services à la personne, Instituts de beauté & Coiffeurs-barbiers.

Pour la 4e semaine du déconfinement, Sumup a établi un focus sur les cafés, bars et restaurants. Les enseignements principaux à retenir sont :

Les cafés, bars et restaurants se digitalisent. 3 chiffres clés : une hausse de 133 % des paiements digitaux par rapport à la semaine dernière a été notée, le volume des transactions est inférieur de 30 % au volume attendu, et 7 % des nouveaux clients de SumUp proviennent de ce secteur.

Les paiements digitaux sont plébiscités. Les paiements digitaux sont en hausse de 133 % du 2 au 7 juin par rapport à la semaine du 25 au 31 mai. Lors de la première semaine de réouverture, il était essentiel que les exploitants de bars et de restaurants mettent à la disposition des clients des moyens de paiement sans contact, afin de garantir un service client de qualité et de réduire les contacts physiques et la manipulation d’argent. Ce résultat confirme la tendance apparue depuis plusieurs semaines. Les paiements digitaux étaient déjà un atout pour les restaurants qui avaient mis en place un service de livraison ou de commandes à emporter. Cette tendance se consolide ainsi avec la réouverture des établissements.

Le volume des transactions est en hausse. Il est inférieur de 30 % au volume attendu, du 2 au 7 juin. Entre le 25 et 31 mai, il était inférieur de 69 % par rapport à une semaine normale.

L’augmentation de nouveaux clients SumUp dans ce secteur. 7 % des nouveaux clients SumUp proviennent du secteur des cafés, restaurants et bars, entre le 2 et le 7 juin. Ils représentent habituellement 4 % des nouveaux clients.

Les enseignements à retenir selon SumUp pour la 4e semaine de déconfinement en France. La reprise est active d’après l’augmentation du nombre de transactions dans la majorité des secteurs d’activités. Le secteur des bars, cafés et restaurants connaît la plus forte progression. Le secteur des taxis repart lentement : il y a eu une augmentation de 44 % des paiements digitaux par rapport à la semaine du 25 mai. Le secteur de l’alimentaire est en léger recul. L’activité des professionnels de santé et médecins, des instituts de beauté et des coiffeurs-barbiers connaît à présent une baisse.

+ d’infos sur https://sumup.fr/


• La région Occitanie dans le top 5 des Ateliers numériques Google

Google France indique avoir atteint le chiffre de 500 000 personnes formées aux Ateliers Numériques Google,  physiquement et en ligne partout en France, dont près de 40 000 dans la région Occitanie et près de 20 000 à l’Atelier Numérique de Montpellier.

30 000 personnes ont été formées en ligne depuis la mise en place des formations virtuelles en raison du confinement. Les 3 thématiques de formation les plus suivies en ligne sont : Comment engager avec sa communauté à distance ? Comment renforcer sa visibilité sur Internet ? Comment travailler à distance avec les outils collaboratifs ?


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.