CANTON - AGDE - Les dernières publications du blog Le blog de Sébastien Frey

  REHABILITATION D’UN LOGEMENT DANS LE CADRE DU PLIE     Mercredi 6 mars…

 


REHABILITATION D’UN LOGEMENT DANS LE CADRE DU PLIE


 

LOGEMENT1.jpg

LOGEMENT2.jpg

 

Mercredi 6 mars 2013 a été inauguré un logement de type T2 situé dans un immeuble de la rue Saint-Sever à Agde. Ce logement est le quatrième de cet immeuble réhabilité dans le cadre d’un chantier PLIE (Programme Local Insertion par l’Economie) en 2011. Il s’agit de logements temporaires destinés à des personnes rencontrant un problème locatif (logement insalubre ou indécent) ou en rupture d’hébergement. Ils sont sous-loués pour une durée maximale de six mois renouvelable une fois. Une participation forfaitaire financière est demandée selon la typologie de l’appartement. Pour ces quatre appartements, le CCAS d’Agde perçoit une allocation logement temporaire. Les logements de type T3 sont conventionnés par le Conseil Général de l’Hérault. Pour intégrer ces appartements, les travailleurs sociaux orientent le public en fonction de l’urgence de la demande. Par la suite, les situations sont présentées à une commission de logements adaptés pour validation. Lorsqu’une famille intègre ces appartements, elle accepte un accompagnement social dans le but d’accéder à un logement autonome. Cet accompagnement est effectué par le Service Logement du CCAS. Sébastien FREY, Premier Adjoint au Maire d’Agde et Conseiller Général de l’Hérault, a participé à cette inauguration en présence de Gilles D’ETTORE, Maire d’Agde et Président de la Communauté d’Agglomération, Yvonne KELLER, Maire-Adjoint chargée des Affaires Sociales et Vice-Présidente du CCAS, Marie-Hélène MATTIA, Conseillère Municipale déléguée à l’Insertion Professionnelle et Roger FAGES, Maire de Montagnac et Président du PLIE.


FRANCE STATION NAUTIQUE EN REUNION AU CAP D’AGDE


 

PORT CAP2.jpg

 

Mercredi 6 mars 2013, Sébastien FREY, Président de la SODEAL et Premier Adjoint au Maire d’Agde, a participé à une réunion organisée au Centre Nautique du Cap d’Agde par l’Association « France Station Nautique », aux côtés d’élus agathois et de représentants des communes de Port-Leucate, Marseillan et Port Camargue. Les participants ont pu échanger sur le projet « Méditerranée » qui a pour ambition de répondre au questionnement des élus et coordonateurs des 14 villes partenaires, réparties sur le littoral méditerranéen. Deux axes essentiels ressortent des attentes des élus : la promotion touristique d’une part, mais également une réflexion et une mise en place d’éléments pour aider les stations dans le cadre du développement d’un tourisme nautique durable. Plusieurs étapes ont ainsi été déterminées : la promotion de la destination « Méditerranée » à l’étranger et le développement du tourisme nautique durable avec la signature d’un manifeste européen sur ce thème.

PORT CAP1.jpg 


REUNION DE LA COMMISSION D’APPEL D’OFFRE AU CONSEIL GENERAL


LOGO CONSEIL GENERAL.jpg

Lundi 4 mars 2013, Sébastien FREY, Conseiller Général du canton d’Agde, a siégé à la Commission Départementale d’Appel d’Offre (CDAO) qui se réunit deux fois par mois. Ces commissions se tiennent à l’Hôtel du Département. Il s’agit pour les élus départementaux de décider de l’attribution des marchés publics du Conseil Général, la plupart concernant d’importants chantiers routiers ou des travaux dans les collèges. Lors de la réunion du 4 mars, ont été traités les appels d’offres suivants : l’entretien des espaces verts des domaines départementaux ; l’aménagement de la route de Saint-Geniès à Murviel les Béziers ; l’aménagement de la traverse de Clermont l’Hérault ; la création d’un giratoire sur la commune de Montferrier sur Lez et l’aménagement d’un carrefour sur la commune de Vendargues.


UN REPAS EN L’HONNEUR DES GRAND-MERES


GRAND MERE2.jpg 

La traditionnelle Fête des Grand-mères s’est déroulée dans chacun des foyers-restaurants de la Ville d’Agde le vendredi 1er mars 2013. L’objectif pour le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la ville était de mettre à l’honneur les grand-mères agathoises. Ce rendez-vous a connu un très vif succès. Ainsi, au Foyer « Les Jardins de la Calade », il y avait 95 convives avec un accordéoniste et l’intervention de l’Atelier Musique du Pôle « Âge d’Or ». Avec sympathie, Sébastien FREY, Premier Adjoint au Maire d’Agde et Conseiller Général de l’Hérault, est venu saluer les retraités présents en compagnie de Rémy GLOMOT, Conseiller Municipal. Au Foyer « Maison du Temps Libre », 85 convives étaient regroupés autour d’une animation assurée par un pianiste et un saxophoniste. Yvonne KELLER, Adjointe au Maire et Vice-Présidente du CCAS, et André TOBENA, Adjoint au Maire chargé des Sports, ont déjeuné sur place aux côtés des participants. Au Foyer « Jean Félix » 40 retraités étaient réunis autour de la table avec les airs entrainants d’un violoniste et d’un pianiste. A chaque fois, les repas étaient préparés par la société SOGERES et une jonquille a été offerte à toutes les grand-mères.


EN DIRECT DU CONSEIL MUNICIPAL D’AGDE


Logo_agde new.jpg

Mercredi 20 février 2013 avait lieu une séance du Conseil Municipal d’Agde en l’hôtel de ville. Sébastien FREY, Premier Adjoint au Maire d’Agde et Conseiller Général de l’Hérault, y participait. A cette occasion, il est notamment intervenu dans le cadre de trois dossiers. Tout d’abord, le projet ODYSSEA. Les élus ont ainsi validé la demande de financement du premier volet d’actions territoriales de ce programme qui vise à mettre en réseau les ports de Méditerranée. Ces premières actions concourent à la dynamisation et la modernisation des infrastructures d’accueil et la mise en valeur d’opérations innovantes : installation et gestion de mouillages écologiques au large de Brescou ; renforcement de la démarche qualité du sentier sous-marin du Cap d’Agde ; modernisation de la muséographie du musée de l’Ephèbe… Sébastien FREY est ensuite intervenu pour présenter le remplacement de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager) par une AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine). Ce remplacement est lié par une disposition législative imposant ce changement. Le Conseil Municipal d’Agde a ainsi procédé à ce changement et constitué une commission locale de l’AVAP permettant l’organisation de la concertation. Enfin, Sébastien FREY a présenté la demande de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) du PAEN des Verdisses porté par la Ville d’Agde avec ses partenaires : le Conseil Général de l’Hérault, la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée et la Ville de Vias.


REUNION DU COMITE DE DIRECTION DE L’OFFICE DU TOURISME DU CAP D’AGDE


CAP D'AGDE1.jpg

Le Comité de Direction de l’Office de Tourisme du Cap d’Agde s’est réuni le jeudi 21 février 2013 autour de Christian BEZES, Directeur de l’Office. Sébastien FREY, Premier Adjoint au Maire et Président de la SODEAL, y participait aux côtés des administrateurs. L’ordre du jour a permis de traiter de nombreux points visant principalement à préparer la saison touristique estivale 2013 : tarifs des services de l’office du tourisme ; billetterie des spectacles aux arènes et du festival de l’humour ; dispositif « oenotourisme » en lien avec la Communauté d’Agglomération « Hérault Méditerranée » ; emplois saisonniers 2013 ; adhésion à l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme ; dématérialisation des documents administratifs et financiers de la structure…

CAP D'AGDE2.jpg


MISE EN PLACE DU PROJET « SOLTER » AVEC LE SCOT DU BITERROIS


 

COTE OUEST VIAS1.jpg

COTE OUEST VIAS2.jpg

 

Jeudi 21 février 2013, Sébastien FREY, Premier Adjoint au maire d’Agde et Conseiller Général de l’Hérault, a participé à une première réunion dans le cadre du Projet « SOLTER » pour lequel le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Biterrois a été retenu comme site pilote. Ce projet « SOLTER » (Solidarités Territoriales et Stratégies pour la Résilience du Littoral à la Subversion Marine) est une démarche nouvelle pilotée par l’Etat (Préfecture, DREAL) et un groupe de scientifiques. Il a pour but, suite à un appel à projets national émanant du Ministère du Développement Durable, d’étudier la mise en œuvre des politiques publiques en vue des stratégies à adopter en zones littorales impactées par la submersion marine. Etablir une synthèse des usages relatifs à la gestion du trait de côte ; évaluer l’importance du tourisme littoral ; rassembler les données existantes ; étudier les comportements touristiques ; proposer des solutions concrètes pour pallier à la problématique des zones submersibles… tels sont les principaux enjeux de ce projet pour lequel Sébastien FREY a participé et mis en avant les particularités des communes littorales du canton : Agde, Marseillan et Vias.


DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DANS L’HERAULT : INTERVENTION DE SEBASTIEN FREY


LOGO CONSEIL GENERAL.jpgIntervention de Sébastien FREY concernant la politique de développement touristique, lors de la séance du Conseil Général de l’Hérault relative au Budget le 20 février 2013

  

 

« Monsieur le Président,

 

Je suis déjà intervenu au sein de cette assemblée afin de vous faire savoir notre soutien à la politique départementale de développement touristique.

 

Nous approchons du terme de la discussion budgétaire tout au long de laquelle nous sommes constamment revenus vers l’actualité principale que constitue la crise économique et sociale. La question du développement touristique est d’autant plus importante que nous sommes dans l’urgence de créer des emplois et le secteur du tourisme figure au même titre que celui de la construction parmi les secteurs d’activités en mesure d’y contribuer.

 

HERAULT TOURISME apporte – je veux le dire simplement – une aide particulièrement précieuse aux collectivités et aux acteurs privés du tourisme de notre département. Ce soutien est d’autant plus important que si le tourisme semble être une filière économique dynamique, il est aussi affecté par la conjoncture. Je vous invite d’ailleurs à observer que si la France revendique d’occuper encore le premier rang mondial des pays visités, elle régresse malheureusement en termes de répartition des recettes au profit de nouvelles destinations.

 

Il est donc important que le Conseil Général de l’Hérault soit aux côtés des professionnels du tourisme. Nous avons évoqué hier la nécessité de renforcer les synergies entre le littoral et les campagnes. Nous avons la chance de compter dans notre département des stations touristiques connues et attractives et des campagnes riches de leurs paysages et de leurs productions. Nous pensons comme l’a dit Louis VILLARET qu’il est capital de continuer à agir pour conjuguer ces ressources que beaucoup nous envient.

 

Je veux évoquer aussi trois questions que les pouvoirs publics devront traiter ensemble :

 

       la question de la réhabilitation de l’immobilier de loisirs. L’agence départementale agit d’ores et déjà en matière de labellisation. Je souhaite que nous trouvions parmi nos partenaires institutionnels une écoute et un soutien qui permette d’amplifier l’effort entrepris par HERAULT TOURISME.

 

       la question de la protection du littoral. Le Conseil Général de l’Hérault a déjà apporté la preuve de son investissement en ce domaine. Il se trouve que des territoires sont aujourd’hui en difficulté pour mettre en œuvre des solutions durables du seul fait de l’absence de volonté d’agir de l’Etablissement Public Foncier Régional. Monique PETARD suit le dossier important auquel je fais référence. Le soutien de principe du Département de l’Hérault sera dans ce cas essentiel.

       la question des aéroports. Il faut se féliciter que le Conseil Général de l’Hérault ait rendu possible le développement des vols touristiques à destination de notre département. Nous formons le vœu que latitude lui soit laissée par l’Etat pour qu’il puisse continuer d’agir en ce sens ».


POLITIQUE RURALE : INTERVENTION EN SEANCE DU CONSEIL GENERAL


LOGO CONSEIL GENERAL.jpgIntervention de Sébastien FREY concernant la politique rurale, lors de la séance du Conseil Général de l’Hérault relative au Budget le 19 février 2013

 

 

« Monsieur le Président,

 

Mon intervention concernant la politique rurale s’inscrit dans la continuité des propos que j’ai tenus en ce début de journée à l’occasion de l’examen des rapports relatifs à la politique de développement solidaire.

 

La ruralité est représentée au sein de notre assemblée. De nombreux conseillers généraux élus des hauts cantons expriment légitimement les besoins de ces territoires et des populations qui y vivent. Ils le font avec la connaissance qui est la leur des problématiques rencontrées sur ces territoires.

 

En tant qu’élus de cantons urbains ou littoraux, nous tenons à exprimer à l’occasion des débats de cette session budgétaire notre conviction selon laquelle la préservation et la valorisation de l’espace rural pourront contribuer activement au développement de nos territoires. Nous pensons que la politique rurale menée par le Conseil Général de l’Hérault doit participer à protéger l’héritage que constitue le patrimoine environnemental qui est le nôtre. Nous pensons aussi que les choix que nous aurons à faire dans ce domaine détermineront notre capacité à favoriser un développement économique partagé, qui dépassera le cadre de la problématique de la ruralité.

 

Trois conditions sont à remplir.

 

La première concerne les filières économiques dites traditionnelles. Il est assené par certains qu’elles ont été supplantées par d’autres filières économiques dites modernes. L’agriculture, la viticulture, l’élevage… ne constitueraient plus des secteurs dynamiques à l’heure où le tourisme génère une activité créatrice de nombreux emplois.  Nous sommes convaincus que les filières économiques traditionnelles constituent de véritables atouts qu’une économie de services doit valoriser. Il nous incombe donc de créer les synergies qui renforceront réciproquement chacune de ces filières. A ce jour, nous n’avons pas le sentiment que ces synergies existent. Il nous appartient de les organiser pour que le tourisme s’enrichisse de la qualité des produits de nos terres et pour que nos campagnes profitent de l’exceptionnelle attractivité de notre littoral.

 

La deuxième condition qui nous semble devoir être remplie concerne les axes routiers. Nous réitérons notre souhait de voir les axes routiers Nord/Sud être identifiés comme enjeux d’aménagement. La revitalisation de l’espace rural implique, en effet, que les routes départementales qui constituent les liaisons entre les paysages de nos hauts cantons et les structures d’accueil de notre littoral soient requalifiées.

 

Enfin, la troisième condition qui est à remplir touche à la représentation politique de l’espace rural. Il n’est pas de territoire en mesure de bâtir son avenir si il ne compte une représentation politique forte. Et si nous considérons que certains écarts démographiques seraient à pondérer … nous voulons aussi profiter de cet instant de débat portant sur la ruralité afin de dire qu’il ne nous paraît pas acceptable de sacrifier la représentation rurale, de prendre le risque d’opposer une fois encore villes et campagnes … pour modifier dans la plus grande urgence un mode de scrutin que personne ne contestait ! ».

 


500E ARTICLE DU BLOG DE SEBASTIEN FREY


 

PHOTO 500E NOTE.jpg

 

Depuis le mois de juin 2011, ce blog vous permet de mieux appréhender le travail au quotidien de Sébastien FREY, Conseiller Général de l’Hérault et Premier Adjoint au Maire de la Ville d’Agde. Comptes rendus de réunions, bilans de visites de terrain, communications des interventions en séance du Conseil Général… les informations sur l’action de Sébastien FREY sont nombreuses et surtout suivies par de nombreux lecteurs, puisque la consultation du blob est en constante progression. Ce 500e article démontre l’utilité de ce blog à caractère informatif et participatif. Vous pouvez également suivre Sébastien FREY sur le site à caractère social FACEBOOK à l’adresse suivante : http://www.facebook.com/home.php#!/sebastien.frey.733

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.