Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

CAP D’AGDE - Deux  CRS menacés au cutter au village naturiste

Il est prés de 2 heures du matin au Village naturiste du Cap d’Agde, un équipage de la CRS 33 de REIMS en renfort saisonnier sur la station balnéaire patrouille dans le village lorsqu'il est alerté  par le signalement de deux individus particulièrement excités dans un débit  de boissons de Port Ambonne. Pas plus tôt arrivés […]

Il est prés de 2 heures du matin au Village naturiste du Cap d’Agde, un équipage de la CRS 33 de REIMS en renfort saisonnier sur la station balnéaire patrouille dans le village lorsqu'il est alerté  par le signalement de deux individus particulièrement excités dans un débit  de boissons de Port Ambonne.

Pas plus tôt arrivés sur site les CRS sont agressés par deux jeunes gens de 24 et 25 ans, trés défavorablement connus des services de police du commissariat de police agathois.
Les insultes, les noms d’oiseaux et les menaces pleuvent dès l'arrivée des policiers. L’un des deux hommes  s’avance vers les policiers cherchant manifestement une arme dans sa poche.

Les CRS  tente de faire entendre raison à l’agresseur qui est sommé de sortir la main de sa poche dans le calme. Rien n’ y fait. Au contraire l’homme devient plus belliqueux encore et  sort prestement un cutter lame ouverte de sa poche en s’approchant des CRS.

Les deux policiers expérimentés de la CRS 33 gardent leur sang froid.
 

L’un deux sort son arme et procède  sereinement au sommation d’usage en intimant l’ordre au forcené  de jeter son cutter  à terre. L’homme surexcité ne s’exécute pas, il fait demi tour et jette finalement son arme dans le port  à proximité de l’établissement. Le pire a été évité.

L’arme sera retrouvée sur les rochers quelques minutes plus tard . Les deux individus ont été  interpellés par les CRS qui seront néanmoins obligés d’utiliser la force pour  maitriser les deux comparses.

Le second individu bousculera, insultera et menacera de mort les policiers.Il sera retrouvé avec un couteau dans sa sacoche. 
Une fois les renforts arrivés, les deux hommes sont amenés au commissariat où ils refuseront tout contrôle d’alcoolémie et tout transport à l’hôpital.
 Interrogés  quelques heures plus tard pour les besoins de l’enquête les deux agathois déclareront  ne se plus se rappeler du déroulement des faits.
Ils ont été déférés devant le parquet de Béziers ce jeudi à 16 heures avec demande de maintien en détention jusqu’à l'audience de comparution immédiate du Mardi 9 aout prochain.
Le premier individu est inculpé de violences avec arme, rébellion et menaces de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique. Son complice ne répondra que des deux premiers chefs d inculpation.

Il est à noter que ces graves faits de voie publique sont les faits de délinquants violents  de droit commun mais n’ont rien a voir avec un quelconque fait terroriste ou assimilé.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.