Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

CAP d'AGDE : Dominique et Carole témoignent : Un pistolet sous la tempe on se croyait dans un film de gangster …

Cap d'Agde : Dominique et Carole témoignent : Un pistolet sur la tempe on se croyait dans un film de gangster …  Depuis plus de vingt ans, Carole et Dominique sont commerçants  au Cap d’Agde ( 34300 – HERAULT ).De la  restauration tout d’abord, puis ce glacier  saisonnier ” Le coin”  sur le quai Jean […]

Cap d'Agde : Dominique et Carole témoignent : Un pistolet sur la tempe on se croyait dans un film de gangster … 

Depuis plus de vingt ans, Carole et Dominique sont commerçants  au Cap d’Agde ( 34300 – HERAULT ).
De la  restauration tout d’abord, puis ce glacier  saisonnier ” Le coin”  sur le quai Jean Miquel.  Une affaire sans histoire, on y vend des glaces à emporter, des granitas quelques gaufres , rien qui ne puisse laisser présager le mauvais scénario d’un film de gangster qui leur ont été imposé dans la nuit de Dimanche à Lundi .

Anthony, le fils de Dominique fêtera ses quinze ans le lendemain. Il passe sa soirée sur le port du Cap, rend une dernière visite au glacier de son père avant de rentrer en scooter à son domicile agathois.
Deux malfaiteurs attendent l’adolescent en embuscade,  le mette en joue et pénètrent à l’intérieur du domicile. L’un fouille l’appartement pendant que le second malfaiteur tient l'adolescent en joue. Il est prévenu par téléphone de l’arrivée imminente du père, Dominique, qui vient de fermer son commerce.

Quelques minutes plus tard,  il  découvre son fils un pistolet sur la tempe pendant qu’un second malfaiteur le met en joue en lui intimant l’ordre de lui remettre la caisse du jour et de lui ouvrir le coffre familial.  
L’ homme s’exécute immédiatement sans résistance.

Il est 1 H 30 du matin, Carole rentre également quelques minutes plus tard après sa journée de  travail. Le couple n’a pas  les mêmes horaires, ils ont chacun leur véhicule. Elle est également attendue par les deux malfaiteurs encagoulés, gantés et solidement armés. C’est a son tour d’être braquée, fouillée et mise en joue  devant son compagnon et son beau fils.

15 000 euros de butin / les malfaiteurs avaient choisi leur jour :

Dans la nuit de Dimanche à lundi, Le 15 août tombant un vendredi,  c’était l’assurance de mettre la main sur la recette du plus gros week de la saison.

 Carole est encore sous le choc  trois jours après les faits : «  On ne s’imaginait pas que cela pouvait arriver au  Cap d’Agde et encore moins a notre domicile où nous avons été  tour a tour pris en otage avec un pistolet sur la tempe d’un enfant !… «  C’est traumatisant : L’argent ce n’est rien a coté du traumatisme,  je suis détruite, ces gens là ne s’imaginent pas le mal qu’ils font psychologiquement.  Je cherche maintenant à déménager , je me sens épiée guettée .
Après la séquestration, l‘enquête , la police scientifique , les questions , les  interrogations , je crois vivre un film de gangster dans lequel nous occupons les rôles principaux malgré nous.

 Des faits particulièrement graves passibles des assises ? Braquage en bande organisée, séquestration sous la menace d’une arme. Un scénario millimétré  particulièrement préparé avec peu de marge laissée au hasard .

20 minutes après le début du braquage, les téléphones portables sont confisqués, les fils du téléphone arrachés, la live box sous l ‘eau, les malfaiteurs s’enfuient avec leur butin.

Une raison d'espérer : la solidarité et le soutien des commercants des alentours qui depuis trois jours soutiennnet le couple dans cette épreuve car s'en est une .. sans violence certes autre que psychologique.

Mais n’est-ce pas celle qui cicatrise le plus mal ? 


DSC00669

DSC00671

DSC00785

DSC00673

DSC00790 1

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.