Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Cap d'Agde - Les dieux étaient tombés sur la tête ...

Les deux nuits du Musée organisées au Cap d'Agde sous l'égide du ministère de…

Les deux nuits du Musée organisées au Cap d’Agde sous l’égide du ministère de la culture et de la Ville d’Agde furent l’occasion pour les spectateurs d’assister à une pièce de théâtre d’un membre du Musée de l’ Ephebe, Marc Sauer mise en scène par Philippe Van eslande.
Voir l’Affiche : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=667

Le sujet de la pièce, sortie de l’imagination déjantée de l’auteur nous présentait la manière dont Zeus et les siens, au cours de son anniversaire sur l’Olympe allaient transformer cette fête en règlements de compte “titanesques” à cause des rancoeurs et des ambitions des dieux ”
Voir le sujet de la pièce : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=669

La pièce était de fort bonne tenue et elle captiva le public durant prés d’une heure.

Mais si pour nos visiteurs le “plateau ” n’avait pas de quoi faire déplacer les foules par la renommée des artistes, localement il en était tout autrement..
Voir le castion g : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=668
Le personnel et la direction du Musée d’Agde participait au casting ..avec ainsi Catherine BERGES dans un rôle sur mesure de déesse de la guerre qui désarma sans doute la conservatrice en titre qui semblait avoir abdiquée .. du plateau n’en faisait pas moins partie des spectateurs attentifs et assidus .

Dans le rôle d’Aphrodite, l’autre partie de la direction tricéphale du Musée, prenait le trait, parfaitement crédible, de la déesse de la beauté, Bérangére Bonnaud, dans une toge rose du plus bel effet.

Mais la ” Guest-Star “ incontestée fût bien Sylvain Manyach le directeur général adjoint des services que l’on pu admirer dans le rôle d’ Hermes sans ” rougir “le moins du monde de son jeu de scène .

Quant on sait que Hermes était le dieu des voleurs et, ça ne s’invente pas, le messagers des dieux, et que son interprète était représenté sur scène sautillant avec des petites ailes d’ange en forme de couronne qui lui cintrait la tête, cela donnait à la pièce un surcroit de comique dont ne se sont plaint, ni les auteurs, ni les spectateurs..

Quelques mauvaises langues n’hésiteront pas à dire que c’était samedi soir sans conteste, et depuis 5 ans le meilleur rôle de notre Directeur Général adjoint.

Voir la photo 1: https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=665
Voir la photo 2: https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=665

Mais bien entendu ce ne sont que des mauvaises langues qui confondent ainsi le cénacle avec un théâtre politique ..

Mais n’y a t il pas une ressemblance ?

NDLR : Si vous possédez de meilleurs photos des acteurs, n’hésitez pas a nous les communiquer . :)-) Les petites ailes d’anges sont peu visibles sur notre reportage.

En réponse à notre appel, vous pouvez visionner ces deux suivantes proposées par un spectateur internaute :
Voir la photo 3 : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=670
Voir la photo 4: https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=671

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.