Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Cap d'Agde - Petits Potins du Village Naturiste

Nous retrouverons désormais de temps à autres sur notre site les P'tits Potins du…

Nous retrouverons désormais de temps à autres sur notre site les P’tits Potins du Village Naturiste et sommes à la disposition de tous les intervenants naturistes pour diffuser leurs informations dans cette rubrique.

Gastronomie- Les jardins du 16

Face au bar de Jean Vila à Héliopolis se niche un restaurant
” à couteaux tirés”, entendez par là ces rares coquillages enfouis dans le sable que l’on ne trouve presque plus en France.
Antoine Catanzano , de retour “aux affaires”, les fait venir d’Espagne et griller à la plancha ; quant aux poissons frais et viandes, ils sont cuits à l’immense barbecue.
De la cuisine méridionale,authentique et fraîche, à l’ “ardoise”.
Vous mangerez dans la jolie salle ou à l’annexe, sur des manges debout autour de tonneaux.
Héliopolis quartier naturiste tel 04 67 21 63 69
L’inauguration grandiose du 19 avril a laissé des traces.
On a vu le retour de stars à l’image de Pierre Patrick, dieu toujours vivant de la nuit, que l’on aperçoit avec Yaya , Max Dulac imprésario et Jean Vali, le dircom du quartier naturiste.
Voir le reportage photos : https://www.herault-tribune.com/?p=p17&Re_Id=239
L’équipe du 16 presque au complet. Ne manquait que Véronique de garde apothicaire. De gauche à droite Antoine Catanzano le gérant,Olivier,Jade, Zavier, gégé et Lionel.

Les plaisanciers en colère

Pas contents les plaisanciers de Port Ambonne ! Et ils le font savoir, une pétition a recueilli plusieurs dizaines de signatures de mécontentement en regard de l’état lamentable des sanitaires du Village.
Mauvais coup pour le Port d’Ambonne au Cap d’Agde qui s’enorgueillit d’être le fleuron des ports propres et arbore le Pavillon Bleu. Le collectif demande même une réduction à la Sodéal pour des engagements contractuels qui n’auraient pas été remplis.
Voir la pétition des usagers : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=672

Mécontentement également au niveau des encombrants

D’autres internautes nous ont demandé de relayer leur désappointement tout autant en regard du civisme des usagers que de la célérité du ramassage des encombrants dans le village.Ils illustrent leur propos en une seule image qui se suffit à elle même.
Voir l’illustration : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=673

Le Riad et la voie sans issue !

Le probléme était dû a une erreur indépendante de la volonté municipale et du promoteur. Il a été réglé dans les 24 heures après la publication

Lorsque la bureaucratie prend le pas sur le raisonnement on arrive a des absurdités qui dépassent l’entendement !
A quelques jours de la livraison du ” Riad “ dont la réalisation est par ailleurs de fort belle qualité architecturale, ( voir le site du promoteur ” : http://www.riadnaturist.com/ ) les abords de la construction comprenant les infrastructures communales sont également en cours de réalisation.

La commune d’Agde a pourtant délivré le permis de construire et elle ne peut ignorer les plans d’ensemble et les accès garages de ladite résidence .
Afin d’éclairer les abords et les parkings visiteurs publics l’installation de l’éclairage public est en cours. Ou croyez vous que l’on ait choisi de placer un lampadaire ? Au beau milieu de l’accès !
Devant cette absurdité, les quelques premiers propriétaires ont tentés de raisonner les services chargés de cette implantation . En vain ! Le lampadaire est prévu à cet endroit nous devons l’implanter a cet endroit ! se sont ils entendu répondre !
Gageons que tout rentrera dans l’ordre une fois mis en cohérence les limites du domaine privé et du domaine public.
En attendant, cette entrée du Riad attend sans doute une idée lumineuse afin que ce lampadaire cesse d’éclairer de tous ses feux les absurdités technocratiques !

Voir le reportage ! : https://www.herault-tribune.com/?p=p17&Re_Id=238

Rue des Néréides – Plainte déposée contre la Commune d’Agde.

Aprés plusieurs tentatives de règlement à l’amiable, un copropriétaire a saisi la justice le 27 Mai 2007 pour rendre le libre accès dans sa partie terminale à la rue des Néréides.
La plaignante évoque le fait que cette voie publique aurait fait l’objet d’un changement de POS rendant constructible la parcelle KA 13 de 1355 M2.

La voirie aurait de surcroit été abandonnée à l’état sauvage et serait inaccessible pour les personnes handicapés ( dont la plaignante handicapée COTOREP à 79 % ).
Une lettre a été adressée à cet effet à tous les élus avant le dépôt de plainte sans réaction de leur part.
Voir un extrait de la dernière tentative de conciliation : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/index.php?Ax_Id=674

Lorsque l’on sait qu’une néréide est un petit ver marin carnassier sans doute vaudrait-il mieux ne pas laisser .. le ver dans le fruit afin que la pomme de la discorde puisse trouver une autre fin…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.