Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Capillum : une cagnotte en ligne pour un tapis de paillage composé de cheveux recyclés

Un tapis de paillage écologique, 100 % naturel et fabriqué à partir de cheveux recyclés.

Capillum a mis au point une alternative au paillage plastique trop utilisé dans les jardins, en créant un tapis de paillage composé à partir de cheveux recyclés. Pour financer le développement de cette innovation, une opération de financement participatif est lancée.

Clément Baldellou, Saint-Thibérien engagé, cofondateur et président de la société Capillum, nous en dit plus…

« En effet, l’un de nos premiers produits a pu voir le jour. Il s’agit d’un tapis de paillage écologique. 100 % naturel, il est fabriqué à partir de cheveux recyclés, et a pour but de limiter l’arrosage et le désherbage. Nous avons lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank. Cela nous permet d’avoir une notion de précommande : les utilisateurs et jardiniers peuvent directement acheter le produit et voir si le concept plaît. Cela a tout de suite explosé ! Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait un véritable engouement pour ce produit-là. En moins de 11 heures, 100 % de l’objectif était atteint. Ce n’est pas une finalité en soi. Notre but est de pouvoir financer le maximum de rouleaux de paillage, pour prouver que notre produit a une véritable utilité sur le marché. La campagne est toujours en ligne ; elle s’arrêtera mi-mai. Notre objectif est d’aller encore plus loin et de proposer d’autres choses via le recyclage des cheveux. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.