CASTELNAU DE GUERS - Mobilisation contre la suppression d’une classe

Parents et élus ne comprennent pas et s’opposent à la décision de l’Académie.C’est l’incompréhension…

Parents et élus ne comprennent pas et s’opposent à la décision de l’Académie.

C’est l’incompréhension générale qui dominait lors du premier regroupement fait avant les vacances pour défendre la 5 ème classe de l’école. Ce rassemblement a eu lieu le mardi 19 février place de la Mairie, parents, élus mais aussi de nombreux villageois attachés à l’avenir de leur commune s’y sont retrouvés.

Compte rendu :

L’idée était d’informer les parents de la décision prise par l’éducation nationale de fermer une classe.

Cette décision a été prise la semaine dernière c’est pourquoi nous avons provoqué une première réunion assez vite après l’annonce.On constate sur ces deux tableaux (voir en bas de l'article) : QUE LES EFFECTIFS SONT INCHANGES

– Des investissements financiers ont été réalisés (700 000 € investit par la commune ainsi que des aides de la région et de l’éducation nationale)

– Création d’un poste de titulaire en sept.2018

– Une classe en moins a un impact direct sur la vie du village

Nous demandons un sursis de 1 an, nos arguments :  

Après fermeture, l’effectif moyen par classe sera de 26,5 élèves. Ce sera l’effectif moyen le plus important des écoles primaires, ayant fait l’objet d’une fermeture, dans le département. De fait, en cas d’arrivée en cours d’année, les classes déjà très chargées se retrouveront surchargées.

– Les investissements financiers réalisés, arguments soulevés également par les élus

– Incompréhension car effectifs inchangés

– Les travaux ont été terminés en nov. 2018, nous allons nous retrouver avec une classe neuve mais vide !

– La mise en poste d’une titulaire à titre définitif en sept.2018, auparavant ce poste était provisoire

Les conditions de travail de l’année 2018-2019 sont sereines.L’objectif de l’action serait de garder une bonne qualité d’accueil et de bien être au niveau de l’école et contribuer au maintien de l’attrait de la vie en ruralité.

Stratégie proposée :

– Un cahier de doléances est posé en mairie

– Faire signer une pétition papier à l’échelle de nos familles, du village et également en ligne.

Le but étant d’obtenir un maximum de signatures et de prendre rendez vous avec l’inspecteur de la circonscription de Pézenas et lui exposer nos arguments.

Des pétitions seront distribuées devant l’école jeudi et vendredi, pour aider à quadriller le village nous proposons de partager le village en secteur et que quelqu’un prenne en charge un secteur. (Nous serons présents dans la limite de nos possibilités)

Idée proposée

– Organiser un grand rassemblement de soutien médiatisé avec les parents, enfants, grand parents, habitants de Castelnau –

Le jour proposé serait un vendredi vers 18h

” Ce mouvement nait de l’annonce faite la semaine dernière est tout jeune, pas encore organisé, chaque parent est invité à s’y joindre car cette bataille là ne peut se gagner que si on se rassemble, si on joint nos idées, nos ressources.

Si vous croyez qu’on peut faire en sorte que les enfants puissent avoir de bonnes conditions de travail, c’est maintenant.”

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.