Castelnau-le-Lez : 100 recrutements prévus chez CGI

Hérault Tribune Pro Reportage

Les 400 salariés de CGI, leader mondial des services-conseils en technologie de l’information et en management, redoublent d’activité dans le centre d’innovation digitale du groupe canadien, à Castelnau. 100 recrutements sont prévus.

Big data, mobilité, cybersécurité, réalité augmentée, design ecommerce, process automation… À Castelnau-le-Lez, les 400 experts du centre d’innovation digitale de CGI inventent discrètement les solutions digitales de demain pour les grandes marques nationales et mondiales. « Nous sommes positionnés sur des technologies de rupture, et proposons à notre centaine de clients – des grands comptes du CAC 40 et des sociétés internationales – des labs, des démonstrateurs, des nouveaux process permettant d’améliorer l’efficacité, la productivité et la ‘user experience’ (expérience client) », détaille Pierre-André Babinot, vice-président de CGI. Castelnau est le seul centre d’innovation digitale de CGI en Europe. Les autres centres sont dédiés à des secteurs d’activités : supply chain à Lyon, retail à Lille, industrie du futur à Toulouse…

Babinot Pierre André VP à CGI
Pierre-André Babinot, vice-président de CGI.

100 recrutements sur fond de croissance

Le groupe procède ici à 100 recrutements, sur différents métiers : business consultants, experts en data, cybersécurité, mobilité ou digital, analystes, développeurs, architectes, consultants SAP, chefs et directeurs de projets… À cela s’ajoute la venue de 50 alternants et stagiaires. « La croissance de l’activité est forte, confirme-t-il. Après la crise sanitaire, les projets d’innovation ressortent des cartons dans les entreprises. Ces projets sont diversifiés : mise en place du télétravail, transition digitale, amélioration dans la livraison du dernier kilomètre, qui coûte si cher… » Avec, à chaque fois, l’obsession d’apporter de la valeur à l’utilisateur final, à travers une vision claire des données.

Loueurs de vélo, aérien, retail : des innovations tous azimuts

Parmi les projets sur-mesure conçus récemment à Castelnau, figure un système d’information pour un loueur de vélos de ville. « Cette entreprise n’avait rien d’autre que des vélos. Nos équipes ont créé l’environnement du client – site web, application mobile, bornes interactives de location – et la gestion des données, pour un marketing personnalisé – facturation ajustée, maîtrise des consommations… », détaille le dirigeant.

Autre exemple, dans le secteur aérien, la mise en place de l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement des pièces détachées nécessaires à la maintenance, pour une prédiction des casses, des pannes et des besoins de maintenance. « On va doter les personnels de maintenance de tablettes numériques, avec des solutions en réalité augmentée, qui vont leur permettre d’avoir des explications. Des lunettes en 3D donneront une vision claire de ce qu’ils doivent déplacer ou abaisser, des zones d’interventions… Et des experts techniques pourront les aider en cas de doute. »

Troisième trouvaille, cette fois pour un grand client dans le retail : l’unification des données clients en un seul et même système d’information, pour élaborer un marketing digital plus pertinent. « Actuellement, cette grande enseigne a des données parcellaires pour chaque client : ses pleins d’essence, ses achats de bijoux ou de voyages, ses courses alimentaires… Rien ne relie ces données pourtant précieuses. Mettre en place une vision globalisée est souvent difficile dans certaines entreprises historiques, que l’on essaie d’aider », souligne-t-il.

Dans cette quête, les consultants et développeurs utilisent des logiciels métiers déjà existants, et les intègrent dans un ensemble développé en interne. Le centre héberge aussi une agence créative, avec des directeurs artistiques, pour veiller à l’esthétique des rendus (lors de réalisation d’applications de mobilité, de portail d’entreprises ou de sites e-commerce), ainsi qu’au respect des chartes graphiques des clients et aux règles sur l’accessibilité numérique.

Un ‘bébé CGI’ aux manettes

Pierre-André Babinot travaille pour CGI depuis 25 ans. Aujourd’hui en charge des opérations du centre d’innovation digitale, il est rentré comme développeur, puis a évolué comme chef de projet, directeur de projet puis ingénieur d’affaires. Il officie à Castelnau depuis 17 ans. À son arrivée, le centre CGI y employait… 30 salariés. Il va bientôt en dénombrer 500, de 26 nationalités différentes. Le centre d’innovation est installé sur 4.000 m2 dans le parc d’activité Eurêka. L’extension et la rénovation viennent d’être livrées, symbole de la pérennisation de l’implantation dans la région. « Le turn-over est assez faible. Les locaux sont flambant neufs, il y a la possibilité de mener une carrière intéressante, pour de gros clients, le tout en bord de mer ! », résume Pierre-André Babinot. La mise en place du télétravail va permettre « de gérer plus facilement la croissance des effectifs » au sein du campus.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.