Castelnau-le-Lez : le Kiasma accueillera une exposition contemporaine du FRAC par an

Les amateurs d'art contemporain peuvent se réjouir : la Ville de Castelnau-le-Lez vient de signer un programme de partenariat avec le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) Occitanie, situé à Montpellier. Résultat : une expo estampillée FRAC se tiendra chaque année au Kiasma.

On le sait, le Fonds régional d’art contemporain Occitanie (situé rue Rambaud à Montpellier) est installé dans des locaux exigus. Son espace d’exposition restreint le contraint à exposer sa collection hors les murs, pour diffuser l’art contemporain au maximum auprès du public. De son côté, avec le Kiasma, la municipalité de Castelnau-le-Lez dispose désormais d’un bel espace d’exposition avec la coursive, notamment. Le maire Frédéric Lafforgue et l’adjointe à la Culture de Castelnau-le-Lez, Sylvie Ros-Rouart, y ont vu une belle opportunité.

Souhaitant amener l’art contemporain dans l’espace public pour le rapprocher de la population, la Ville de Castelnau-le-Lez vient donc de signer un partenariat avec le FRAC Occitanie. L’idée est d’organiser chaque année au Kiasma une exposition de la collection du FRAC, mais aussi d’accueillir une résidence d’artiste qui pourra être suivie d’une exposition de l’artiste concerné, sous réserve de l’obtention de financements des collectivités territoriales et/ou de la DRAC Occitanie. Cette convention cadre qui porte sur trois ans est renouvelable par tacite reconduction. “Pour chaque projet développé, un avenant à la convention précisera la teneur artistique et le budget”, indique la municipalité.

Un partenariat gagnant-gagnant

Par cette convention, la Ville de Castelnau-le-Lez s’engage à mettre gracieusement à disposition les lieux d’exposition, à mettre en œuvre les moyens matériels et humains pour la réalisation d’expositions dans les lieux municipaux choisis, à financer les coûts des expositions (transport, assurance clou à clou, montage démontage, communication, médiation et droits d’exposition de l’artiste…) et à participer financièrement aux conférences et résidences des artistes, mais aussi à leurs voyages et séjours, et à assurer la surveillance de l’exposition et la médiation auprès du public

Pour sa part, le FRAC s’engage à mettre gracieusement à la disposition de la Ville les œuvres du FRAC pour les expositions au Kiasma, à apporter une aide artistique et technique pour la conception de l’exposition, à assurer un accompagnement en termes de médiation, à proposer à la Ville des artistes susceptibles de mener à bien une résidence et une exposition, et à assister la Ville dans les relations avec les artistes.

Photo d’illustration : l’espace de la Coursive, au Kiasma (vue sur l’exposition “Pour”, non organisée par le FRAC) © Virginie Moreau.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.