Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Centre Aquatique: Communautaire…ou communal ?

Au cours de sa dernière réunion à Portiragnes, la question de la réalisation de…

Au cours de sa dernière réunion à Portiragnes, la question de la réalisation de ce centre aquatique piscine est revenue pour la nième fois dans l’ordre du jour du Conseil d’Agglo. Il faut certes rappeler que la communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée a pour objectif de mutualiser les moyens en faveur de l’intérêt général et l’abaissement des coûts de revient, par l’effet d’échelle et par les incitations financières de l’Etat et autres collectivités intermédiaires.

Les tergiversations multiples des délégués communautaires sur ce sujet prouvent que les sommes engagées sont très importantes et inquiètent les petites communes.

Elles voient là un risque de plomber les finances communautaires et de voir différer ou annuler la réalisation d’autres projets décentralisés.
Certes le projet est flatteur dans son esthétique mais il est très contestable dans son fonctionnement. Notre propos n’est pas de rejeter en bloc l’idée d’aménagement de piscines dont l’utilité reste patente.

C’est le projet présenté qui pose problème et qui nous fait interpeller les délégués communautaires, dans une lettre ouverte, à seule fin de clarifier les imbrications de toutes natures créées par le mixage curieux des responsabilités et des financements entre la Communauté et la Ville d’AGDE.

Voici en quels termes nous nous adressons aux représentants des habitants de ce territoire en leur rappelant, courtoisement, les comptes qu’ils auront très prochainement à rendre à leurs électeurs :

« Mesdames et Messieurs les délégués communautaires de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée.

Le 25 Juillet courant, vous serez invités à débattre, pour la nième fois, du projet de création d’un Centre Aquatique Communautaire implanté sur la commune d’Agde. La dernière estimation du coût des travaux sera, très probablement, inférieure à la réalité, laquelle devrait osciller autour des 11 M€ TTC, et il ne s’agit là que d’investissements. Autre souci sera celui du coût du fonctionnement de ce bâtiment surdimensionné par rapport au bassin prévu (25m), supporté, parait-il, par les seuls contribuables agathois .
Une surestimation de toutes les subventions considérées comme acquises alors qu’elles n’ont pas encore été toutes formalisées, ajoute au déséquilibre du montage financier.

Dans le seul but de pouvoir présenter à ses mandants une réalisation démesurée et inadaptée aux besoins réels, occultant le manque de réalisation locale, le Maire Président tente d’emporter votre décision en obérant nos capacités d’investissement pour deux ou trois décennies.

Aujourd’hui votre décision tient à quoi ? Uniquement à la promesse du Maire d’Agde de faire payer à la Ville d’Agde une part, plus de la moitié, du coût des travaux et la prise en charge totale du fonctionnement annuel ! Qui prendra en charge les transports ?

Outre que les contribuables agathois vont payer deux fois, une fois dans la part communautaire, une fois dans la part communale, cette dichotomie, dont la légalité reste à prouver, ne satisfera personne. Nous savons à Agde, que le bassin actuel est très insuffisant pour satisfaire toutes les demandes, scolaires, associatives, ludiques etc… ; le projet proposé n’augmente en rien les capacités d’accueil. Comment pourront être admises les demandes légitimes des autres communes ?

L’engagement par saupoudrage, sur quelques communes, que l’on voudra vous accorder pour emporter la décision, outre le fait qu’il traduit un manque global d’ambition collective constatée, ne devrait pas vous faire oublier la réalité de l’enjeu.

C’est avec respect mais vigilance que nous suivrons vos décisions.

Veuillez, agréer, Mesdames et Messieurs les délégués communautaires, l’expression de notre considération »

Pour le bureau de CiViC,
Louis-Paul DELPECH

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.