Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

«C'est dans la justice que se gagne la paix» par Olivier Goudou

Comme tous les ans, à l’initiative de l’Amicale gaulliste du canton d’Agde, une messe en la mémoire du Général de Gaulle est célébrée en la cathédrale St Etienne d’Agde. A l’orgue, c’est le bessanais Alain Julienne qui jouait.Entre le «Chant des partisans» et la célébration eucharistique ce sont des paroles et extraits des discours de […]

Comme tous les ans, à l’initiative de l’Amicale gaulliste du canton d’Agde, une messe en la mémoire du Général de Gaulle est célébrée en la cathédrale St Etienne d’Agde.
A l’orgue, c’est le bessanais Alain Julienne qui jouait.
Entre le «Chant des partisans» et la célébration eucharistique ce sont des paroles et extraits des discours de Charles de Gaulle qui étaient lus par les conseillers juniors du Conseil municipal des jeunes d’Agde. Ces paroles renvoient à différentes périodes et donc à différentes missions qui étaient les siennes : guerre, Libération, «traversée du désert» puis en qualité de Président de la République.

A l’issue de la célébration, comme le commente ensuite le Professeur Clapiers  on peut être frappé par l’actualité du discours gaullien, sur le développement, par exemple.
Et cela malgré le temps qui coule…le général de Gaulle aurait 118 ans demain.

Pendant son homélie, le Père Casajus -archiprêtre de la Cathédrale- a eu ce mot subtil rappelant que
«c’est dans la justice que  se gagne la paix».
L’énoncé de cette conviction accroche l’attention : la paix ne se gagne pas par l’absence de conflits mais par la justice.

La force de résistance est venue contribuer à l’éclosion de la justice.
Et la Résistance est venue d’un appel : celui du 18 juin 1940 par lequel «l’action, le sacrifice et l’espérance» étaient encouragés pour faire face à l’oppression.

A Bessan comme ailleurs, la flamme de l’intensité de cette période vibre encore fort dans le souvenir de ceux qui en étaient acteurs de l’époque.
A Bessan comme ailleurs, des anciens combattants sont aujourd’hui honorés dans leurs maisons de retraite pour leur valeur, leur honneur, leur discipline et leur patriotisme.

En Agde comme ailleurs, des collégiens et lycéens sont sensibles aux valeurs héritées de l’appel du 18juin. C’est pourquoi, à Bessan (où nous aurons aussi bientôt un Conseil municipal des jeunes)
il serait bienvenu de sceller une plaque de l’appel du 18 juin 1940 au monument du Souvenir.

Ce monument -qui n’est pas celui des morts mais du Souvenir- serait en meilleure corrélation avec le nom de son avenue (l’avenue de la Victoire) s’il était rappelé que bien que l’homme soit parfois capable du pire, il est aussi capable du meilleur.

Olivier Goudou,
Conseiller municipal à Bessan

http://nsa03.casimages.com/img/2008/11/22/081122043237811763.jpg

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.