CGT BASSIN DE THAU - Rassemblement le Jeudi 19 Octobre 2017

Suite à la réussite du rassemblement lors du conseil municipal de Sète lundi 9…

Suite à la réussite du rassemblement lors du conseil municipal de Sète lundi 9 octobre dernier, un rassemblement des agents aura lieu à partir de 18h devant le Conseil communautaire de la CABT qui se tiendra le jeudi 19 octobre à la salle des fêtes de Villeveyrac.


Lettre ouverte au Président de Sète Agglopôle Méditerranée

Monsieur le Président,

Vous avez demandé à Monsieur le Directeur général des services de l’Agglopôle d’annoncer aux agents du pôle déchets, puis aux partenaires sociaux, votre volonté  de confier à un prestataire privé la collecte des ordures ménagères de Sète. 

Vous comprendrez l’indignation des agents concernés, alors qu’en début d’année 2016, lors d’une entrevue avec une délégation du personnel de la collecte, vous leur aviez assuré qu’il n’était pas question de privatiser ce service. 

De plus, depuis plusieurs années,  l’ADEME et Ecoemballage ont attribué le «Label qualitri»  à la Communauté d’agglomération du Bassin de Thau, pour«la qualité de son service public de collecte visant à satisfaire les usagers, maîtriser les coûts, réduire les impacts environnementaux et améliorer les conditions d’hygiène et de sécurité du personnel.»

Et enfin, ces derniers jours, dans un mail adressé à tous les personnels de l’Agglopôle, vous nousremerciez pour notre travailqui a permis de«belles réalisations pour notre agglo et ses habitants.»

Or aujourd’hui, vous remettez en cause l’efficacité des agents de la collecte, en leur reprochant de ne pas avoir assuré leur mission correctement lors des fêtes de la Saint Louis, alors que le dispositif de sécurité nécessitait une organisation de travail particulière, qu’il appartenait à l’autorité territoriale d’anticiper.  

Que penser de cette décision prise au lendemain de cet événement, sans avoir recherché les causes du dysfonctionnement?

Vous comprendrez que cette incohérence nous conduit à  nous interroger sur  cette mesure, à moins qu’elle ne s’inscrive dans un projet plus global de privatisation de la collecte sur tout le territoire.

Nous réaffirmons donc notre opposition à toute forme de privatisation du service public, pour le devenir des agents, et parce que la gestion directe du service public par la collectivité est une garantie de l’intérêt général et de l’égalité de traitement des habitants.

En effet, comment peut-on justifier qu’une entreprise privée, qui a pour but de faire du profit, puisse rendre un meilleur service à moindre coût?

Aussi, nous vous demandons de renoncer à ce projet d’externalisation du service de la collecte de Sète et nous appelons les Conseillers communautaires à s’y opposer lors du Conseil du 19 octobre prochain.

Nous souhaiterions également que vous acceptiez de rencontrer les agents du service de collecte, légitimement inquiets pour leur avenir.

En espérant être entendus, nous vous prions d’agréer, Monsieur le président, l’expression de nos respectueuses salutations.


LA CGT dit NON à la privatisation 

M. François Commeinhes n’a pas tenu ses promesses. 

Après avoir assuré début 2016 aux agents du service déchets qu’il n’était pas question de privatiser, le Directeur général des services de l’ « agglopôle » a réuni vendredi 22 septembre dernier les agents et les syndicats pour leur annoncer que la collecte des ordures ménagères de Sète (et le nettoiement du centre-ville) allait être « externalisé », c’est-à-dire confié à un prestataire privé. 

Nul doute que cette privatisation qui ne dit pas son nom n’est que la première étape d’un programme plus global qui touchera probablement les collectes d’autres parties du territoire ainsi que d’autres services. 

La CGT réaffirme donc son opposition de principe à toute forme de privatisation du service public, qui consiste en dernier lieu à transférer de l’argent public vers le secteur privé. Nous préférerons toujours que soient payés des fonctionnaires plutôt que des actionnaires, car la gestion directe du service public par la collectivité est une garantie de l’intérêt général et de l’égalité de traitement des citoyens. 

Soucieuse du service public, la CGT sera attachée à respecter la volonté des agents et restera très vigilante quant à la sauvegarde de leurs intérêts, de leurs conditions de travail et de leur déroulement de carrière. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.