Clermontais : la Maison du Grand Site de Mourèze inaugurée sous les applaudissements

Reportage

Le lundi 16 mai, les élus et les habitants de Mourèze ont célébré en grande pompe l’ouverture de la Maison du Grand Site Salagou-Cirque de Mourèze.

Soutenu par l’Europe, la Région, le Département, la Communauté de communes du Clermontais et la municipalité de Mourèze depuis son lancement en 2017, ce projet poursuit 2 objectifs : améliorer l’organisation de l’accueil touristique sur le territoire et faciliter l’obtention du label Grand Site de France.

Un projet né d’une collaboration

La soirée d’inauguration a débuté vers 18h30, avec une coupe de ruban chargée en émotion en raison de l’absence du maire de Mourèze Serge Didelet, grand défenseur du projet, empêché par la maladie. Au micro, c’est son 1er adjoint, Patrick-Albert Jaurès, qui a commencé la valse des discours, en prenant le temps de mentionner l’implication de l’élu. “Il est facile d’imaginer le plaisir que notre maire aurait ressenti en inaugurant la mise en service de ce nouveau bâtiment qu’il a soutenu et ardemment défendu jusqu’à son édification”, souligne-t-il.

Car, si le projet repose sur la volonté commune de mieux organiser l’accueil sur le Grand Site Salagou-Cirque de Mourèze, sa concrétisation a nécessité de nombreux échanges. “Lorsque Serge Didelet a évoqué son envie de bâtir la Maison du Grand Site dans un lieu particulièrement protégé, il a fait appel à Madame l’Architecte des Bâtiments de France, rappelle le 1er adjoint. Son accord s’est accompagné d’une exigence : que cet édifice s’apparente à une sculpture et qu’il soit parfaitement intégré dans l’environnement. La traduction de cette exigence a pris vie avec l’intervention de l’architecte Jean-Christophe Marchal”.

Pour élever ce nouveau bâtiment, dont le coût des travaux est estimé à près de 750 000€, la Communauté de communes du Clermontais a pu compter sur le soutien financier de l’Europe, l’Etat, la Région Occitanie et le Département de l’Hérault qui ont financé le projet à hauteur de 80%.

Une architecture de caractère 

Pour fondre le bâtiment dans le décor naturel du Cirque de Mourèze, l’architecte Jean-Christophe Marchal a réalisé des tests afin de rapprocher l’esthétique des matériaux à celle des dolomites. “Rapidement, nous avons choisi le béton bio décapé, explique-t-il. Il a une texture très atypique et, avec un jeu de couleurs, nous avons pu reproduire l’apparence des dolomites emblématiques de Mourèze”.

L’intégration des lieux a été renforcée par l’expertise d’un paysagiste. “Pour fondre la maison du grand site un peu plus dans le paysage, nous avons fait le choix d’accueillir la nature sur le toit, détaille-t-il. Le sable qui fait l’originalité des lieux descend sur le bâtiment et crée une forme de continuité entre l’espace et l’aménagement”.

toit-maison-grand-site
©Louise Brahiti

L’esthétique de la Maison du Grand Site a longtemps divisé mais aujourd’hui ses contours semblent avoir convaincu quelques récalcitrants, à l’image de Claude Revel, président de la Communauté de Communes du Clermontais. “Je vous avoue que, lorsque j’ai vu le plan du bâtiment, il ne m’a pas touché, plaisante-t-il. Sans son décor naturel, je trouvais que celui-ci faisait un peu blockhaus. Aujourd’hui, quand je le vois intégré au paysage, je trouve que le résultat est très harmonieux.”

Un outil supplémentaire 

Pour les élus présents ce lundi soir, la construction de ce bâtiment est “une réponse à une nécessité, celle de mieux organiser l’accueil touristique sur le territoire”. Après l’engagement de travaux de voirie et de parkings, son édification est une nouvelle illustration de la volonté d’apporter davantage de visibilité et d’informations aux visiteurs. 

Concrètement, la Maison du Grand Site aura 3 fonctions :

  • accueillir et renseigner les visiteurs
  • présenter un parcours interactif et ludique consacré à l’interprétation du patrimoine paysager (en cours de conception)
  • soutenir les guides et associations par l’organisation de manifestations touristiques

“Ce site exceptionnel méritait un véritable pôle d’accueil touristique, complète Claude Revel. C’est une réponse à l’évolution de la fréquentation touristique et elle symbolise parfaitement notre volonté de renforcer l’attractivité du territoire. D’une certaine manière, cette Maison de Grand Site est la première pierre d’un projet ambitieux que nous portons pour notre marque touristique Destination Salagou.

moureze-cirque
©Louise Brahiti

Un pas de plus vers la labellisation

“Cette inauguration est l’aboutissement d’une étape importante pour la commune de Mourèze, ses habitants et les 150 000 visiteurs qu’elle reçoit chaque année, se réjouit Marie Passieux, présidente du Syndicat Mixte du Grand Site Salagou-Cirque de Mourèze. C’est une étape importante pour le projet de territoire du Grand Site puisque cette réalisation est une des attentes ministérielles pour l’obtention du label Grand Site de France que nous préparons depuis plusieurs années”.

La Maison du Grand Site de Mourèze est le 1er des 3 pôles d’accueil du Grand Site à être requalifié. Il va entraîner dans son sillage la réhabilitation des espaces publics sur les berges du lac, notamment du côté de Clermont l’Hérault, et sur Les Vailhés côté Lodévois.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.