Cœur du Languedoc crée des liens entre entrepreneurs héraultais et audois

Quelque 300 entrepreneurs de l’Ouest Hérault et de l’Aude se sont retrouvés dans l’usine de Technilum (mobilier urbain en aluminium), à Béziers, le 27 juin, à l’occasion de la 3e édition de Business d’Oc. Organisée par l’association Coeur du Languedoc, cette rencontre inter-entreprises réunit cinq EPCI partenaires : Hérault Méditerranée, Béziers Méditerranée, La Domitienne, Grand Narbonne et région lézignanaise, Corbières et Minervois.

Article de Hubert Vialatte. Originalité de cette édition, une plénière au sein même de l’usine de Technilum, dont l’extension a été livrée il y a deux ans, pour 10 M€ investis. Agnès Jullian, dirigeante de l’entreprise depuis 25 ans, a rappelé la marque de sa PME : part de l’export croissante (30 % à ce jour) dans le chiffre d’affaires (10 M€), design urbain et innovation avec, notamment, l’intégration de la Smart City dans les réalisations (vidéo-surveillance, QR Code etc.).

Opportunités de transition énergétique

Rythmé par des ateliers brise-glace et des visites guidées du site industriel, l’événement a aussi été marqué par trois conférences portant sur les initiatives en matière de transition énergétique dans ce territoire situé entre les deux métropoles régionales, Toulouse et Montpellier. …/…

Article réservé aux Abonnés {Espace Abonnés} HJE n° 3262

Nos articles RESEAUX

…/…

Pascal Ponthieu, directeur de la SPL Oekomed (détenue par le Sictom Agde-Pézenas), a ainsi détaillé le projet de future unité de méthanisation à Montblanc, qui fera suite au centre de biostabilisation des déchets, en phase de test jusqu’à la fin de l’année par le constructeur mandataire (Arval). L’investissement global pour ces deux unités s’élève à 25 M€. « Le but est de traiter les déchets ménagers des 58 communes du Sictom sur le territoire, a-t-il déclaré. Aujourd’hui, une partie part à Narbonne, voire à Lavaur, dans le Tarn ! »

Le contrat de performance énergétique (CPE) a aussi été abordé, à travers le témoignage de deux décideurs biterrois, Yohan Bousquier (Quadran Direct Energie) et Xavier Tamborero, directeur du domaine viticole du Mas de la Chevalière (Laroche Wines). « Le CPE n’est pas une priorité pour les dirigeants d’entreprise, ce qui peut a priori se comprendre, a expliqué Xavier Tamborero. Mais c’est un dispositif gagnant-gagnant : il va nous permettre d’économiser 20 k€ par an sur nos factures énergétiques, sur un total de 110 k€. » 350 k€ d’investissements sont prévus (nouveaux groupes de froid, isolation, éclairage…), après une phase d’audit par Quadran Direct Energie. Les investissements sont financés par des certificats d’économie d’énergie sur une durée de cinq ans.

Autre sujet, porté par Quadran Energies Marines (Lucia Holding) : les futures éoliennes en mer du projet Eolmed, aux portes de l’Hérault, au large de Gruissan et de Port-la-Nouvelle. Quatre structures flottantes (avec la technologie d’Ideol) mastodontes, de plus de 150 mètres de haut, situées à environ 17 kilomètres des côtes, vont entrer en service en 2021. L’enquête publique est en cours. Point moins positif, soulevé par plusieurs intervenants : la difficulté à faire aboutir des projets solaires ou éoliens dans le territoire, entre recours de riverains et frilosité de certains élus.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.