Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Communique de Pierre Guiraud

« Les calomniateurs sont comme le feu qui noircit le bois vert et ne peut le brûler ! »VOLTAIRE  Chers concitoyens,          Cible privilégiée de Monsieur Vogel-Singer lors de cette campagne électorale, il m’appartient aujourd’hui de répondre à un premier tract scandaleux, mensonger, diffamatoire, et à un article paru dans la presse locale, tout aussi véhément et […]

« Les calomniateurs sont comme le feu qui noircit le bois vert et ne peut le brûler ! »
VOLTAIRE
 
 Chers concitoyens,
          Cible privilégiée de Monsieur Vogel-Singer lors de cette campagne électorale, il m’appartient aujourd’hui de répondre à un premier tract scandaleux, mensonger, diffamatoire, et à un article paru dans la presse locale, tout aussi véhément et agressif.
          Le débat politique et le suffrage universel méritent le respect de l’autre, si l’on veut que les « électeurs citoyens » s’intéressent à la vie de leur cité.
          Pour un crédit électoral possible mon accusateur revient sur une opération qu’il a initiée en 1995, tentant de porter atteinte à mon intégrité, en éclaboussant l’honnêteté de toute une famille bien connue des Piscénois.

          Monsieur Vogel-Singer pensait dénoncer une mauvaise gestion des deniers municipaux de 1983 à 1995. La justice de notre pays a tranché ! Le coup bas politicien monté avec Jacques Blanc, alors Président de Région a échoué. Le tribunal a exclu tout enrichissement personnel et a déclaré une gestion correcte, d’ailleurs confirmée par l’Audit diligenté par le Maire (mais jamais publié par lui). La seule charge retenue fut la modification de données justifiant nos investissements, afin d’anticiper le versement  de subventions dues à la Commune pour des travaux en cours. Ces recettes, d’ailleurs, pèsent moins de 1% du budget communal, et bien sûr, équilibrent des dépenses effectuées et contrôlées par le gestionnaire public.
         
Monsieur Vogel-Singer à bout d’arguments électoraux veut revenir sur cette période difficile à vivre pour ma famille et pour moi.
Nous n’oublierons jamais ces êtres pitoyables qui continuent de nous salir, nous n’oublierons pas non plus ceux qui dans ces moments-là nous assurent de leur sympathie,  de leur amitié et de leur confiance.
          L’équipe municipale qui a géré la ville de 1983 à 1995 a laissé derrière elle des réalisations significatives : de la Médiathèque au Stade Michel Batal, de la Maison des entreprises à la Maison des Métiers d’art, de la rue st Jean à la place Frédéric Mistral, de l’Ecole Robert Desnos à la Caserne des pompiers, de l’Hôpital local à la Place Boby Lapointe….
En 1998 et en 2004, les électeurs m’ont renouvelé leur confiance en m’élisant Conseiller Général, d’ailleurs au détriment de M.Vogel-Singer.
          Si  mes amis socialistes m’ont sollicité pour mener une liste en 2008, c’est pour écrire un nouveau chapitre sur l’avenir de Pézenas, en accompagnant une nouvelle génération de femmes et d’hommes épris de justice sociale et d’humanisme qui refusent la fatalité de l’engourdissement de cette ville.
     
  Je suis né, j’ai grandi et j’ai toujours vécu ici ! Les Piscénois connaissent mes convictions ! J’ai toujours respecté mes adversaires, dans la vie, sur les terrains de rugby ou en politique !

        Ma passion pour Pézenas est l’engagement de toute ma vie !

Je vous prie de croire, Chers concitoyens, à l’expression de mes sentiments dévoués.
                                                                             Pierre GUIRAUD

Il ne faut jamais oublier que c’est dans les étoiles que se joue l’avenir de nos sociétés, pas dans le caniveau !

                                                                                    
La liste « Pour Pézenas, rassemblons nous » unanime, ainsi que des hommes et des femmes de Pézenas attachés au respect de la dignité humaine, se déclarent entièrement solidaires des propos de Pierre GUIRAUD. Ils ont pleinement confiance dans la raison des piscénoises et des piscénois pour qu’ils expriment un vote clair et responsable ce dimanche 16 mars.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.