Concertation régionale pour le Village des Marques -

Village des Marques :Raymond Couderc souhaite  une concertation régionaleJe viens d'apprendre par la presse…

Village des Marques :

Raymond Couderc souhaite  une concertation régionale

Je viens d’apprendre par la presse que Mme Mandroux, maire de Montpellier, avait décidé de créer un groupe de travail avec l’ensemble des partenaires socio-économiques de sa ville (CCI, associations de commerçants, élus…) pour engager la concertation sur le projet de village de marques «  Marques Avenue » annoncé sans aucune discussion préalable par le président de l’agglomération de Montpellier.

Il y a là deux façons de procéder diamétralement opposées :
−    d’un côté, une décision unilatérale qui met tous les acteurs économiques devant le fait accompli, tous ceux qui s’opposent à ce diktat étant traités de rétrogrades.
−    de l’autre, la volonté d’engager le dialogue, démarche que j’apprécie même si je ne partage pas les options politiques de la première magistrate de Montpellier.

Mais, au delà d’une concertation sur Montpellier, une véritable concertation sur toute la région s’impose. Le « Village de marques », avec ses 18.000m2, ses 86 boutiques de 48 à 730m2, ses rabais de 30 à 70% sur les collections de grandes marques aurait un impact bien au delà de l’agglomération montpellieraine, sur l’ensemble du commerce de détail dans la région.

Un tel projet ne peut pas être mis en oeuvre sans que l’ensemble des partenaires régionaux, à commencer par les CCI et les présidents d’agglomérations soient associés à la réflexion.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.