Couvre-feu à 18 h pour tous et nouvelles aides aux entreprises

L’ensemble des départements de France métropolitaine passent sous couvre-feu à 18h, à partir de ce samedi 16 janvier. Le Gouvernement a également annoncé un nouveau train d'aides aux entreprises et notamment la possibilité de reporter d'un an, le début du remboursement des premières échéances des PGE.

Couvre-feu à 18h

“Dans les 15 premiers départements où le couvre-feu a été mis en œuvre à 18h dès le 2 janvier dernier, la hausse du nombre de nouveaux cas y est deux voire trois fois plus faible que dans les autres départements métropolitains” a indiqué hier soir (14 janvier), le Premier ministre qui a donc décidé d’instaurer un couvre-feu à 18h pour l’ensemble des départements de France métropolitaine à partir de ce samedi 16 janvier. L’attestation reste celle en usage jusqu’à maintenant. Elle permettra de circuler après 18h pour “revenir du travail ou aller chercher ses enfants à l’école ou à la crèche ; mais il ne sera pas possible de sortir pour des raisons personnelles” a précisé Jean Castex, ajoutant : “Sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou service recevant du public seront fermés à 18h”.

Ouverture dominicale des commerces autorisés

Le Premier ministre a rappelé que les préfets – dont le Préfet de l’Hérault – avaient pris un arrêté d’ouverture dominicale pour les commerces (lire notre article) jusqu’au 14 février. Cette mesure doit permettre de limiter un afflux et la concentration des personnes dans les grandes surfaces commerciales le week-end. Jean Castex a également demandé que les jauges d’accueil dans ces établissements, soient strictement respectées et contrôlées. Si les commerces ouverts au public devront cesser leur activité à 18h, seule la restauration à emporter pourra maintenir son activité mais seulement pour les livraisons à domicile.

Voyageurs entrant en France

Des tests négatifs vont être demandés aux voyageurs provenant de la Guyane et de la Réunion. Les voyageurs en provenance de tous les pays extra-européens devront présenter un test négatif avant de pouvoir entrer sur le territoire national. Ils devront également s’engager à s’isoler une semaine avant de se soumettre à un nouveau test.


De nouvelles d’aides aux entreprises

Côté entreprises, le Gouvernement – par l’intermédiaire de Bruno Le Maire – a annoncé qu’il allait maintenir et accroître son soutien à l’économie et aux entreprises. Plusieurs mesures nouvelles et prolongation d’aides ont ainsi été annoncées. 4 milliards d’euros par mois, vont ainsi être consacrés par l’Etat à la sauvegarde du tissu économique. Parmi les mesures annoncées :

• Fonds de solidarité et coûts fixes

Le fonds de solidarité bénéficie de la mise en place d’une nouvelle forme d’aides pour les secteurs fermés administrativement ou en grande difficulté comme la restauration, l’hôtellerie ou encore les acteurs de l’événementiel. Le ministre de l’Economie a annoncé la prise en charge jusqu’à 70 % des coûts fixes pour les entreprises qui ont un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros par mois. Un plafond de 3 millions d’euros a été fixé pour la période courant de janvier à juin 2021. Une premier point de départ a indiqué Bruno Le Maire, des négociations étant en cours avec la Commission européenne pour pouvoir relever ce plafond. Cette nouvelle aide sera cumulable avec les dispositifs existants. Elle va être étendue aux entreprises générant moins de 1 million d’euros de revenus mais ayant des coûts fixes élevés : salles de sport, activités indoor, centres de vacances, a-t-il cité.

• Aide à la restauration et ses fournisseurs

Par ailleurs, l’aide représentant jusqu’à 20 % du chiffre d’affaires va bénéficier aux fournisseurs et à de nouveaux secteurs impactés indirectement par les fermetures administratives des CHR notamment, comme les grossistes, blanchisseries, torréfacteurs et prestataires de service qui ont vu leur activité réduite à néant.

Pour les restaurateurs ou les traiteurs événementiels qui ont choisi de mettre en place une activité de vente à emporter, le produit de la vente à distance et de la vente à emporter ne sera plus inclus dans le calcul du chiffre d’affaires de référence. 

• Jusqu’à 200 000 € pour les viticulteurs

Pour soutenir la filière viti-vinicole, le gouvernement met en place une aide (jusqu’à 200 000 € par mois) pour les viticulteurs qui ont perdu au moins 50 % de leur chiffre d’affaires.

• Remboursement des PGE différé d’un an

Toutes les entreprises qui ont contracté un prêt garanti par l’État (PGE) auprès de leur banque ont le droit de différer son remboursement d’un an. Ainsi celles qui ont signé un PGE en mars 2020 pour un remboursement en mars 2021, peuvent reporter leur première échéance de remboursement à mars 2022. Elles doivent se mettre en rapport avec leur banque. Pour les prêts non garantis par l’État, les banques accepteront les moratoires et reports d’échéance. Le ministre de l’Economie a, dans ce contexte particulier, remercié la fédération des banques françaises, pour leur contribution à cet effort.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.