Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

COVID-19 - La situation se dégrade fortement dans l'Hérault, la campagne de vaccination accélérée

La préfecture de l'Hérault vient de confirmer que la situation sanitaire s'était très fortement dégradée…

La préfecture de l'Hérault vient de confirmer que la situation sanitaire s'était très fortement dégradée ces derniers jours.

En France, la seconde vague de l'épidémie continue de progresser dans de nombreux territoires. Aujourd'hui pas moins de 19 départements sont sous le coup d'un couvre-feu dès 18h, 6 sont menacés, quand tous les autres s'y plient à partir de 20h.

Les autorités sanitaires ont défini le taux d'incidence par département comme critère déterminant pour savoir si les mesures doivent être durcies ou allégées.

Quel est le taux d'incidence par agglomération ?

Le taux d'incidence représente le nombre de personnes, sur une semaine glissante, testées positives à la covid-19 pour la première fois depuis plus de 60 jours rapporté à la taille de la population. Il est exprimé pour 100 000 habitants et permet de comparer des zones géographiques entre elles.

Si ce taux dépasse la barre fixée par le gouvernement des 200 cas pour 100 000 habitants, le couvre-feu débute à 18h00 dans le département concerné. Ce vendredi 8 janvier 2021, le Préfet de l'Hérault a communiqué les chiffres par agglomération héraultaise et certains territoires sont observés à la loupe.

Si le taux d'incidence départemental à 126 est inférieur à la moyenne nationale de 157, certaines agglomérations de l'Hérault inquiètent les autorités. La pointe d'inquiétude se situe dans la communauté d'agglomération Hérault-Méditerranée avec un taux d'incidence à 194 frôlant la barre fatidique des 200, synonyme de couvre-feux renforcé. Un taux qui pourrait s'expliquer par un brassage accrue de population dans les résidences secondaires du Cap d'Agde pendant les fêtes, faute d'avoir pu aller en stations de ski. 

À Béziers (154), Montpellier (125) et Sète (120), la situation n'est pas non plus jugée favorable. Le département compte à ce jour 1 485 personnes testées positives à la covid-19, 151 personnes hospitalisées dont 26 en réanimation.  

Une forte amplification des dispositifs de vaccination décidée

D'ores et déjà, les opérations de vaccination se sont démultipliées dès ce début de semaine et déjà permis à 1 300 personnes d'être vaccinées dans le département, en premier lieu, les professionnels de santé, sapeurs-pompiers ou aides à domicile âgés de plus de 50 ans et/ou ou présentant des facteurs de risque, comme les résidants en EHPAD.

Pour vacciner rapidement tous ces professionnels prioritaires, six centres de vaccination ont déjà été déployés au sein du département. Ils accueillent les professionnels prioritaires sur rendez-vous au plus près de leur lieu d’exercice, dans des établissements de santé. 

Dès le 18 janvier, l’accès à la vaccination sera élargi à l’ensemble des personnes âgées de plus de 75 ans selon un processus qui sera révélé dans les prochains jours. Des centres de vaccination vont être mis en place dans chaque agglomération. Les modalités pratiques seront détaillées dés mercredi par la Préfecture.

La campagne de vaccination sera ensuite accessible au plus de 60 ans. Elle durera plusieurs semaines.

Le vaccin, seul espoir de sortie de crise

D'ici là, le gouvernement de Jean Castex a prolongé au moins jusqu'à la fin janvier la plupart des restrictions sanitaires déjà en place. Les activités et les équipements fermés le resteront encore jusqu'à la fin du mois. Un troisième reconfinement n'est pas exclu si la situation sanitaire empire et pour le moment, le vaccin est le seul espoir de sortie de crise.

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.