Covid-19 : fini l’autorisation parentale pour les jeunes de plus de 16 ans qui veulent se faire vacciner

Ce jeudi matin, sur le plateau de BFMTV, le Premier ministre a annoncé la mise en place d’une “majorité vaccinale” pour les plus de 16 ans.

Car si la vaccination concerne depuis plusieurs mois les mineurs de plus de 5 ans, celle-ci nécessitait jusqu’à présent l’accord d’un représentant légal pour les moins de 18 ans. Désormais, la limite d’âge est posée à 16 ans.

Une décision personnelle

C’est officiel, à partir de 16 ans, un adolescent est aujourd’hui libre de se faire vacciner ou non. Cette décision arrive quelques jours après que la Défenseure des droits, Claire Hédon, ait partagé son avis sur la question : “Les mineurs de moins de 16 ans ne peuvent être vaccinés qu’avec accord de leurs parents. Ils pourront donc être privés de l’exercice de leurs libertés pour une décision qui ne relève pas d’eux, voire se trouver pris dans des conflits d’exercice de l’autorité parentale comme nous le constatons déjà aujourd’hui”.

Au micro de Jean-Jacques Bourdin, Jean Castex a pris le temps de justifier le déplacement de la limite d’âge : “Savez-vous que d’ores et déjà, dans cette catégorie d’âge (les plus de 18 ans), il y a près de 80 % de vaccinés et je pense que ça va pousser, je l’espère, les autres à se faire vacciner également”.

Le Pass vaccinal à partir de 16 ans

Cette ouverture à la vaccination arrive le jour même de la validation du projet de loi sur le Pass vaccinal par l’Assemblée nationale. C’est au cours des débats entre les députés qu’un amendement au texte est né, ramenant à 16 ans, et non à 12, l’application du Pass pour les activités extrascolaires. Ce sont les plus de 16 ans qui devront désormais présenter un schéma vaccinal complet si ce projet de loi voit effectivement le jour.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.