Covid-19, Occitanie : hausse dramatique du nombre de décès

Les autorités sanitaires tirent la sonnette d'alarme. Mardi 17 août, l'ARS a fait part de ses inquiétudes quant à l'évolution de la situation sanitaire. Si elle souligne la forte augmentation du nombre de personnes vaccinées, y compris chez les jeunes, elle s'inquiète du niveau de tension hospitalière et de la hausse des cas critiques.

La quatrième vague fait rage dans la région Occitanie. Alors que tous les moyens sont mis en œuvre pour limiter le nombre de personnes touchées, les chiffres évoluent à une vitesse inquiétante et les capacités d’accueil des hôpitaux de la région ne suffisent plus.

Une progression rapide des cas critiques

Dans son bulletin du mardi 17 août, l’Agence Régionale de Santé recense 1214 personnes hospitalisées, dont 285 en réanimation et soins critiques, et 4 777 décès depuis mars 2020. Des chiffres dramatiques qui ne cessent d’évoluer.

Les chiffres des hospitalisations
Une évolution rapide de la situation

Depuis le vendredi 13 août, 98 malades supplémentaires ont été hospitalisés des suites du Covid-19 et les hôpitaux ont comptabilisé 49 décès supplémentaires en seulement quatre jours.

Le département de l’Hérault dans le rouge

La dureté de ces chiffres prend une dimension supplémentaire dans l’Hérault, le territoire le plus touché de la région Occitanie. Au total, depuis le début de la pandémie, le département a constaté 1 049 décès liés à la Covid-19. A ce jour, 277 hospitalisations sont en cours, dont 71 en réanimation et soins critiques, une situation qui empire au fil des heures.

Les hôpitaux sous tension

La mobilisation des équipes hospitalières publiques et privées reste très forte en ce moment dans toute la région pour prendre en charge les cas Covid les plus graves. Pour maintenir partout les capacités d’accueil de toutes les personnes qui doivent être hospitalisées en réanimation (pour tous types de pathologies), six patients Covid vont être transférés cette semaine vers des centres hospitaliers des régions Haut-de-France et Grand-Est.

La vaccination en forte progression

Les chiffres de la vaccination
3 personnes sur 4 sont totalement vaccinées en Occitanie

Avec la rentrée qui se rapproche et la valse des vacances d’été, les autorités sanitaires rappellent que la vaccination est l’affaire de tous. Face à la quatrième vague, elles signalent que de nombreux créneaux sont encore disponibles et que les opérations de vaccination sont accessibles à tous.

Chez les jeunes, le taux de personnes vaccinées est en forte progression. L’ARS note qu’aujourd’hui 84,6% des personnes de plus de 18 ans ont déjà reçu une première dose dans la région. Cette semaine, le palier de 3 individus vaccinés sur quatre sera passé en Occitanie, soit 4,1 millions de personnes.

Nombre de personnes vaccinées en Occitanie
84,6% de personnes de plus de 18 ans sont aujourd’hui vaccinées
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Bonjour,

    On aimerais bien savoir quel est le pourcentage des personnes vaccinées pour les 3 cas:
    1. testées positive par PCR ou autre
    2. hospitalisées
    3. hospitalisées et en situation critique
    Merci d´apporter votre réponse détaillée.

    On sait qu´en Israel c´est dramatique: pourcentage surélevé en hospitalisation et en situation critique pour des personnes vaccinées, bien plus élevé que pour celles non vaccinées.

    Cordialement
    Elke Daemmrich

    1. Bonjour Elke. Merci pour votre commentaire que nous portons à la connaissance de l’ARS (Agence régionale de Santé) qui est notre source d’information officielle. En souhaitant que votre commentaire suscite la création de nouvelles statistiques liées aux personnes vaccinées et éventuellement à nouveau malade. Bonne journée

  2. Au cap d agde tout l ÉTÉ .pas de masque sur le port en toute impunité .pas de police municipale ni nationale .pas de verbalisation.pas de campagne pédagogique. La bordel .

  3. Masque obligatoire mais personne ne le porte. Piscine des résidences ouvertes sans aucune précaution sanitaire..etc. Je refuserai le prochain confinement car la municipalité du CAP d Agde a fait preuve d un laisser aller total. Et maintenant on pleure sur le nombre en hausse des contaminations. Trop tard!!!!!

  4. Bonjour
    Aura-t-on un jour des responsables capables d’assumer leurs responsabilités. Il n’est pas normal que les maires de certaines communes (et pas des moindres) ne soient pas sanctionnés quand ils ne respectent pas les directives du préfet. Quand je sors (rarement) en dehors du bord de mer, je vois nombre de personnes sans masque, des regroupements le soir sur la plage supérieurs à 10 personnes, etc…et le summum a été la patrouille de France; des milliers de personnes agglutinés sur la plage sans masques…

  5. Même si évidemment chaque mort compte, il est quand même hallucinant de parler de “situation dramatique” quand on comptait hier mercredi 18/08/21 un total de 86 morts pour l’ensemble du pays alors que 1355 morts étaient décomptés pour la seule journée du 2 avril l’année dernière. Je suis désolé, mais des leçons de journalisme se perdent ! Où est le recul, où est la mise en perspective ? Quel âge ont les malades ? Ont ils des commorbités ? Sans compter les questions précédemment posées par les autres lecteurs ? Le copié-collé des communiqués de presse fournis par l’Ars, ça n’est pas du boulot pour un journaliste et un journal digne de ce nom. Et l’objet de mon commentaire n’est absolument pas de détourner les français du vaccins très nécessaires au moins pour une partie de la population très à risque, mais un pays démocratique ne peux pas fonctionner sur la peur. Et lutter contre ce type de comportements de la part de nos politiques et de l’Etat en général c’est votre job de journalistes. Sinon clairement vous ne servez à rien.

    1. Bonjour. Merci pour votre commentaire à la fois étonnant et paradoxal. Oui 86 morts c’est dramatique et ce chiffre ne faisait pas référence à la situation 2020 mais à l’accalmie d’il y a quelques mois. Oui les communiqués de l’ARS sont les seuls fournissant des informations fiables même si elles vous semblent incomplètes. Oui nous acceptons volontiers d’en être le relai comme l’ensemble des médias le font du journal Le Monde (pour les stats nationales) aux quotidiens régionaux. Oui nous sommes journalistes et ne sommes ni antivax ni provax. Il me semble que vous confondez journalisme et militantisme. Le journalisme c’est informer à partir de faits réels et de statistiques établies par des autorités compétentes, et non de pseudo avis Facebook. Quant au complot par la peur, il faudrait en parler aux familles en deuil. Bonne soirée

  6. personnellement je trouve quand même très curieux que plus on a de gens vaccinés plus on trouve de gens positifs , voire de malades hospitalisés en Occitanie…..Pour pouvoir profiter des restos , des bars et des boites de nuit les gens se sont précipités dans les centres pour être vaccinés sans tenir compte du fait que durant 15 jours ils sont contagieux et non protégés…Paris est déserté de ses habitants et ça flambe vers les régions où on a le plus de vacanciers….il serait temps de se poser les bonnes questions et d’appliquer les anciennes règles de médecine.. déjà on ne vaccine pas durant une épidémie et ceux qui ont des anticorps sont protégés même sans le vaccin !!!!

  7. Bonjour, ce que je trouve très étonnant, nous habitons Marseillan et recevons tous les 2 mois le magazine Lo Cridaire qui est un journal municipal. Dans le dernier numéro juin/juillet 20 personnes décédées au total (beaucoup de personnes dépassant 80 ans ce qui est normal en soit). Ce n’est pas plus que les 5 dernière années. Avec le covid, on pourrait s’attendre à trois ou quatre pages de décès non ????

  8. Comme par hasard l’ARS ne nous dit pas le % de personnes en Réa ou décédées malgré la vaccination.
    En fait dire ce que l’on veut aux chiffres.

  9. La situation ne va sans doute pas s’arranger puisque l’identité des propriétaires de Pass sanitaires n’est pas contrôlée (exemple des piscines). Donc le virus sars-cov-2 est autorisé en entrer partout… Fermeture prochaine donc des établissements recevant du public, et..par conséquent, nouveau confinement en vue. Merci les Anti Pass.

  10. Bonjour Cap D’agde le 20/Aout /2021
    Résidant au Cap D’agde à l’année, il ne faut pas s’étonner de voir le taux d’incidence aussi haut.
    Station envahit par les touristes, manque de rigueur des autorités, masques, dégradations, incivilités, et j’en passe.
    Les rassemblements de personnes n’ont pas été assez surveillées et comme beaucoup de citoyens du Cap, tous cela est du a une question de BIZNES, il faut remplir les caisses.
    Tous cela est bien dommage!!! tant pis pour ceux qui reste.
    Cordialement.

  11. Honnêtement : hier dans un enclos de 1500/2000 personnes, réservé aux personnes avec Pass sanitaire uniquement. Tous dansaient sportivement à perdre haleine sans masques devant le podium de fun radio à marseillan plage et après on s’étonne. Où était Hérault tribune pour les photos ? Carla ça valait le coup d’œil et largement bien plus serrées que dans les manifestations !!!

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.