Covid19 - Les services de l’État de l'Hérault et les acteurs économiques se mobilisent auprès des entreprises en difficulté

L’épidémie de Coronavirus COVID-19 a conduit le Gouvernement à mettre en place des mesures…

L’épidémie de Coronavirus COVID-19 a conduit le Gouvernement à mettre en place des mesures immédiates, exceptionnelles et concrètes  d’accompagnement des entreprises dont l’activité est fragilisée par cet événement.

C’est dans ce cadre que Jacques Witkowski, préfet de l’Hérault, a mis en place une cellule départementale de suivi économique,  d’aide et de soutien en associant les services de l’État – DDFIP, UD DIRECCTE, DDTM, DDPP, DDCS, UD DREAL, Banque de France – en lien avec la chambre de commerce et d’industrie, la chambre de métiers et de l’artisanat, la chambre d’agriculture  et les représentants des acteurs économiques locaux et des branches professionnelles.

Les entreprises peuvent ainsi faire remonter, par l’intermédiaire de leurs chambres consulaires, les difficultés auxquelles elles font face.

Cette cellule fait un point de situation hebdomadaire, étudie les problèmes de financement des entreprises et met en œuvre tous les outils de l’État pour aider les entrepreneurs concernés (mesures fiscales et sociales, dispositif d’activité partielle). 

Les services de l’État apportent des réponses concrètes aux situations exposées et des explications sur les dispositifs mis en place.

Quelques chiffres

moz screenshot 3

D’autres mesures de soutien économique sont mises en œuvre dans l’Hérault :

– Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs)

– Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes

– Le report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté

– Une aide de 1 500 euros pour les plus petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs les plus touchés
grâce au fonds de solidarité financé par l’État, les Régions et les assurances, susceptible d’être complétée, au cas par cas, d’une aide de 2 000 euros

– Un report de 6 mois des échéances bancaires

– Prêt Garanti par l’État – PGE

– Médiation du crédit pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires

– Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé

– L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises

– La reconnaissance par l’État et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics.

En conséquence, pour tous les marchés publics d’État et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées

 

Retrouvez davantage d’informations :

–> sur le site de la direction générale des entreprises : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

  –>   sur le site de l’URSSAF :  https://www.urssaf.fr/portail/home/actualites/foire-aux-questions.html

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.