Crise de l’énergie : vers une flambée du prix de notre baguette de pain ?

Extension du bouclier tarifaire pour les petites entreprises, cela ne profite pas à tous les secteurs...

Elisabeth Borne, première ministre, a annoncé le prolongement du bouclier tarifaire en 2023 et son extension aux petites entreprises, lors de son discours du 14 septembre dernier. Mais certains boulangers sont contraints d’augmenter le prix de la baguette, à cause de la flambée des coûts des matières premières et de l’énergie.

Qu’est ce que le bouclier tarifaire ?

Le bouclier tarifaire est une mesure visant à protéger les ménages contre les augmentations successives des tarifs de l’électricité et du gaz. Pour le gaz, la hausse sera limitée à 15 % en janvier 2023 et à 15 % pour l’électricité en février. Les petites entreprises de moins de 10 salariés réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 2 M€ pourront également en bénéficier. Mais beaucoup d’artisans utilisent une puissance de compteur qui n’entre pas dans ce cadre.

Du côté de la boulangerie…

Par exemple, 80% des boulangeries qui ont moins de 10 salariés et qui font moins de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires ne sont pas couvertes par le bouclier tarifaire.

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI (Syndicat des Indépendants et des TPE), explique que : « Le critère de la taille de l’entreprise est sans lien avec celui des tarifs régulés de l’électricité. Le véritable critère est celui de la puissance du compteur. Or la plupart des boulangeries, même les petites boulangeries de quartier, entre le four, le pétrin, les chambres froides et les banques réfrigérées, ont besoin d’une puissance énergétique qui les placent hors du champ de la protection énoncée par le ministre de l’Économie. Nos adhérents boulangers qui subissent déjà les hausses des matières premières (farine, produits laitiers, œufs), ainsi que les hausses du prix du papier (sachets, carton) sont au bord de l’explosion. La répercussion intégrale de ces coûts placerait le prix de la baguette à un seuil qu’ils estiment ne pas pouvoir atteindre sur ce produit emblématique de la consommation alimentaire française. C’est pourquoi nous avons demandé à Bercy que le bouclier tarifaire à 15% de hausse en 2023 soit appliqué à toutes les TPE, quelle que soit leur consommation énergétique ». 

Alors que les dépenses énergétiques de certains boulangers sont trop importantes pour bénéficier du bouclier tarifaire, allons nous encore vers une explosion du prix de la baguette de pain ? réponse dans quelques semaines…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.