DEPARTEMENTALES - CAZOULS les BEZIERS - Les réunions du FRONT DE GAUCHE du 5 au 18 Mars

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015 5e CANTON DE…

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE –
ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015
5e CANTON DE CAZOULS-LES-BÉZIERS


POUR UN TERRITOIRE SOCIAL ET SOLIDAIRE
PCF / PG / ENSEMBLE / COLLECTIF CITOYENS 


Voici la liste des reunions publiques du FRONT DE GAUCHE canton de cazouls les beziers:

  • JEUDI 5 MARS  – MAGALAS – 18h30 salle conviviale
  • VENDREDI 6 MARS – MARAUSSAN – 18h30 Salle polyvalente
  • MERCREDI 11 MARS – MURVIEL – 18h30 Salle de Conférence
  • VENDREDI 13 MARS – CAZOULS – 18h30 Maison des Sociétés
  • MERCREDI 18 MARS 18h30 – ROUJAN , salle du Peuple

En parrellèle, nous participerons à de nombreuses initiatives sur l ensemble du canton en contact avec les citoyens. Vous pouvez nous suivre sur notre blog facebook.

 


Le 5ème Canton de L’HERAULT Cazouls / ROUJAN/ MURVIEL

Il est constitué de 28 communes regroupant quasi- ment 40000 habitants. Il s’étend de Colombiers au sud, à Faugères au Nord et de Neffiès à l’est, à Saint Nazaire de Ladarez à l’ouest.
De part sa situation géographique il possède de nom- breux atouts qui ne demandent qu’à être exploités.

Situé sur trois bassins d’emplois ( Bédarieux, Pézénas, Béziers ) à proximité de l’A9 et l’A75, ce canton offre un territoire idéal pour l’implantation:

  • D’un tourisme populaire
  • D’artisans ruraux

Pour cela il faut une politique volontariste de création d’emplois utiles qui répondent aux besoins sociaux et économiques.
Il faut pouvoir lier services publics et économie rurale
( notamment Economie Sociale et Solidaire ) de proxi- mité.

Les services publics en territoire nous accompagnent au quotidien: le système d’accueil de la petite enfance, d’é- ducation, des personnes âgées, de loisirs, de sport, de la culture. La culture populaire chère à Jean VILAR doit se poursuivre pour quelle pénètre dans les familles.

Il serait dramatique , par exemple, que les festivals exis- tants sur notre territoire disparaissent par manque de moyens financiers ou par simple volonté politique.
La droite et l’extrême droite préfèrent de beaucoup la culture élitiste., s’ils ne la suppriment pas.

Nous rendons hommage ici à toutes les personnes bénévoles qui militent dans des associations. Par leurs actions et leur dévouement ( notamment les associa- tions caritatives), elles font ce que l’Etat devrait faire. Ces associations vivent de subventions des communes , du département, voire de la Région.
Envers qui se tourneront elles pour demander des sub- ventions si les collectivités de proximité disparaissent? 


Ces élections vont avoir sans conteste un impact politique national

Le résultat qui va en découler sera minutieusement étudié, décortiqué. C’est à partir de ce vote que la politique gouver- nementale accentuera ou pas ses restriction budgétaires et d’austérité sur les populations et les collectivités.

Dans tous les pays d’Europe l’austérité n’a de regain écono- mique que pour la finance et les actionnaires, pas pour les peuples.

180 milliards d’euros de fraude fiscale, diminuent les dotations

Et on accuse les populations de tricher ! Quel toupet !

Laissez le pessimisme de côté: votez

Pour revenir sur la réforme territoriale, conserver nos communes et nos départements et améliorer la démo- cratie de proximité. Cette réforme éloigne de fait les citoyens des centres de décisions.

Pour donner les moyens financiers aux collectivités no- tamment le département pour pallier les besoins des populations en terme de logement, d’éducation..
Pour redonner les moyens financiers aux départements par des interventions politiques nationales en initiant une fiscalité plus juste et en intervenant sur les fraudes fiscales.

Pour que la loi Macron ne soit pas appliquée, au risque de voir la précarité augmentée dans un département dé- jà fragilisé par le taux de chômage le plus élevé de France.. 

Respecter le droit au travail pour tous inscrit dans notre Constitution et l’améliorer en décrétant une sécurité professionnelle tout au long de la vie
Ne plus craindre le chômage ni connaître la peur du lendemain.

Respecter les statuts de la fonction publique terri- toriale des 1,9 millions d’agents en France grande- ment menacés par la réforme. 


Quelques axes stratégiques qui ont marqués l’engagement politique des élus communistes dans et avec la majorité départementale

  1. Le combat porté sur la réforme territoriale de N. Sarkozy et aujourd’hui poursuivi par F. Hollande.

  2. Le refus de l’Assemblée de financer le TGV en lieu et place de l’Etat et de la SNCF.

  3. Le refus de financer les écoles privées au-delà de ce que la loi autorise.

  4. Le schéma de l’enfance prolongé jusqu’en 2015 a donné priorité à la prévention de proximité, avec la départementalisation du Foyer de l’Enfance et de l’accueil d’urgence, permanence itinérante des PMI, et le centre parental en construction.

  5. La ratification par l’Assemblée d’une délibération protégeant les services publics du CG menacés par la directive communautaire introduite dans le droit français.

  6. Les réductions importantes des tarifs sur les trans- ports duCG:trajetà1€.

  7. La modification du règlement du CG pour le finan- cement des crèches exclut désormais les faiseurs de crèches privées.

  8. Le refus de financer les compagnies low cost sur l’aéroport de Montpellier.

    Des transferts non compensés par l’Etat diminuent l’autonomie du CG. C’est cela qu’il faut changer .
    Bien des besoins sont encore à satisfaire. 


    CANDIDATS TITULAIRES

    tr 42167Nadia BLANES

    Mère de 2 enfants, j’ai 49 ans. Je travaille dans une maison de retraite médicalisée.
    Originaire de Bédarieux j’habi- te Murviel les Béziers depuis 20 ans.

    Je suis engagée dans l’associa- tion des parents d’élèves en maternelle, primaire et collège

    depuis plusieurs années.
    M’étant toujours investie dans la vie locale syndicale et poli- tique c’est tout naturellement qu’aujourd’hui je veux faire plus. Me battre et permettre à tous d’avoir, accès à la culture, une vie meilleure plutôt que de subir l’austérité qui nous est imposée. Je souhaite bâtir un avenir pour notre département 


    tr 42168Jerome VIDAL

    Après un passage dans le privé , il intègre la fonction publique territoriale en 2012.

    Dès l’âge de 24 ansil  renforce mon engagement militant dans le syndicalisme.
    Candidat suppléant aux dernières élections cantonales sur le canton de Roujan, il  se propose en 2015 de porter  une idée de la politique alternative, progressiste et humaine et d’être à l' écoute des autres.


    CANDIDATS REMPLACANTS:

    tr 42200Pascaline WALLEZ 

    J’ai 53 ans, mariée deux enfants investie dans la lutte sociale, ancrée dans la collec- tivité locale par l’exer- cice de deux mandats en tant qu’adjointe à Cazouls les Béziers chargée de l’économie et des commerces.
    Mon projet est de re- mettre le département au service du public et l’humain au cœur du territoire. 

tr 42169Lionel SARRAUTE

J’ai 40 ans et je suis chargé d’affaire à EDF.
Impliqué syndicalement avec des responsabilités nationales jusqu’à peu j’ai également œuvré dans une association de développement en Afri- que.J’ai décidé depuis de réorienter cet engage- ment en le mettant au service des citoyens.

Mes valeurs sont avant tout sociales, solidaires et de proximité. La réponse aux besoins de l’hu- main est pour moi une priorité . 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.