Dès le 1er avril, le permis de louer sera opérationnel à Montpellier-Celleneuve

À partir du 1er avril 2021, Montpellier Méditerranée Métropole instaure un permis de louer dans le quartier de Celleneuve à Montpellier.

Le choix s’est porté sur ce quartier qui présente de nombreux logements anciens et où aucune opération d’amélioration de l’habitat n’est en cours.

Quelles conséquences pour les propriétaires ?

Les propriétaires souhaitant mettre en location un logement (meublé ou non meublé) dans ce quartier devront désormais obtenir une autorisation de mise en location avant la signature de tout nouveau contrat de bail. Le permis de louer se fait par le biais de l’analyse des diagnostics techniques obligatoires et de la visite du logement par un agent habilité. L’autorisation préalable de mise en location devra obligatoirement être annexée au contrat de location au moment de sa signature.

Pourquoi un permis de louer ?

Ce dispositif permet de lutter contre le “mal logement”. Il permet d’assainir le marché locatif privé par une première détection de problématiques de salubrité et de sécurité d’un logement. Le permis de louer permet également de demander au propriétaire de faire les travaux nécessaires avant l’arrivée du locataire. Et notamment de repérer avant la mise en location les logements nécessitant des travaux et en bloquant les mises en location non conformes à la loi ; de protéger les locataires en évitant que se trouvent sur le marché des logements pouvant porter atteinte à la santé et à la sécurité de ceux qui y vivent ; de contribuer à sécuriser le parcours entre les locataires et les propriétaires ; de valoriser les logements qui répondent aux critères de conformité exigés.

Un site dédié pour informer les propriétaires

Un site dédié – montpellier3m.fr/permisdelouer – a été mis en ligne pour permettre aux propriétaires de savoir si leur logement est concerné et de réaliser les démarches en ligne. Le propriétaire pourra vérifier tout d’abord que son logement est bien situé dans le périmètre d’application du permis de louer. Il pourra ensuite déposer son dossier avec le formulaire de demande et les diagnostics techniques obligatoires à annexer au contrat de location.

Comment fonctionne le permis de louer ?

Une fois le dossier déposé en ligne, le service communal d’hygiène et de santé (SCHS) de la Ville de Montpellier aura en charge l’instruction de la demande. Il vérifiera la conformité des diagnostics et procèdera à la réalisation d’une visite du logement sur place par un agent assermenté.

Délais et sanctions le cas échéant

La réglementation prévoit un délai de réponse dans un délai d’un mois maximum à compter de l’envoi de l’attestation d’enregistrement de la demande faisant suite à la vérification de la complétude du dossier.

Si le logement fait l’objet de réserve ou d’un refus de mise en location, le propriétaire pourra se rapprocher de l’opérateur Urbanis en charge de l’animation du dispositif « Rénover pour un habitat durable et solidaire » pour voir les possibilités de bénéficier d’aides pour effectuer les travaux de mise en conformité du logement.

Toutefois, la reconduction, le renouvellement de location ou l’avenant au contrat de location n’est pas soumis à l’obligation de déclaration.

Aucune allocation logement ne pourra être versée au propriétaire et au locataire pour un logement ayant fait l’objet d’une décision de rejet de mise en location.

Des sanctions pouvant aller jusqu’à 15 000 € seront appliquées aux contrevenants en cas d’absence de demande faite ou de rejet de l’autorisation de mise en location suivi d’une mise en location.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.