Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

Des véhicules électriques sur le territoire du Grand Pic Saint‐Loup

Lundi 27 février dernier, Alain Barbe, président de la Communauté de communes du Grand Pic Saint‐Loup a signé à Paris la convention d’appui financier pour les Territoires à énergie positive pour la croissance verte au Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en présence de Ségolène Royal. La candidature du Grand Pic Saint‐Loup […]

Lundi 27 février dernier, Alain Barbe, président de la Communauté de communes du Grand Pic Saint‐Loup a signé à Paris la convention d’appui financier pour les Territoires à énergie positive pour la croissance verte au Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en présence de Ségolène Royal.

La candidature du Grand Pic Saint‐Loup à ce dispositif, élaborée en coordination avec les communes, portait sur les actions réalisables en 2017. La Communauté de communes et quatre de ses communes‐membres : Sainte‐Croix‐de‐ Quintillargues, Saint‐Gély‐du‐Fesc, Saint‐Mathieu‐de‐Tréviers et Teyran, bénéficieront de cette subvention, pour un montant de 394 308 €. Les actions retenues portent sur la diminution des gaz à effet de serre, et la préservation et la communication sur la biodiversité.

Diminution des gaz à effet de serre

La loi de transition énergétique pour la croissance verte a des objectifs ambitieux d’ici 2030 : réduire la consommation énergétique primaire d’énergies fossiles de 30 % par rapport à 2012 et diminuer de 40 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990.

Parmi les leviers d’actions proposés par l’Etat, les parcs automobiles des services de l’Etat et des collectivités territoriales devront intégrer des véhicules électriques dans le renouvellement de leur parc automobile. Pour la communauté de communes, ce sera 20 % de véhicules électriques qui devront être acquis d’ici 2020.

Ainsi en cette fin d’année 2017, la Communauté de communes aura acquis 4 véhicules électriques en remplacement de 4 vieux véhicules diesels.
Pour mettre en place cette action, la communauté de communes a bénéficié d’une subvention portée par le ministère « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV) et a participé à un groupement de commande porté par Hérault Energie. Pour un coût moindre, la CCGPSL anticipe la réglementation de 2020 en acquérant deux Renault Zoe et deux Berlingo Citroën.

Contexte

Lancé en 2014 par le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, ce dispositif accompagne les initiatives locales qui contribuent à atténuer les effets du changement climatique, encouragent la réduction des besoins en énergie et le développement des énergies renouvelables en facilitant l’implantation de filières vertes. L’objectif du dispositif est de créer 100 000 emplois sur trois ans.

Les territoires à énergie positive pour la Croissance verte sont encouragés également à promouvoir la biodiversité et mettre en œuvre des actions concrètes contribuant à

‐  Favoriser la création d’emplois dans les filières vertes ;

‐  Eduquer et sensibiliser les jeunes générations aux enjeux de la biodiversité, par exemple en mettant

Contact presse : Hussam Al Mallak – vice‐président de la Communauté de communes en charge de l’aménagement de l’espace et du territoire – 06 81 48 02 94 – almallak@ville‐vailhauques.fr

Des véhicules électriques sur le territoire du Grand Pic Saint‐Loup

systématiquement en place des coins nature dans les établissements scolaires

‐  Améliorer la connaissance et la préservation de la biodiversité dans les territoires, par exemple en créant des

atlas de la biodiversité ;

‐  Développer la nature en ville

‐  Promouvoir des solutions fondées sur la nature pour lutter contre les effets des changements climatiques

En obtenant ce label national, la Communauté de communes du Grand Pic Saint‐Loup est en mesure de poursuivre et d’amplifier ses actions en matière d’efficacité énergétique, de mobilité durable et d’économie circulaire.

Fin du communiqué

A propos de la Communauté de communes du Grand Pic Saint‐Loup :

La Communauté de communes du Grand Pic Saint‐Loup est née le 1er janvier 2010 de la fusion de trois Communautés de communes : Orthus, Pic Saint‐Loup et Séranne Pic Saint‐Loup. Rejointe en 2013 par trois communes de l’ex Communauté de communes Ceps et Sylves, à l’est de son territoire. Avec 48 000 habitants et une superficie de 57 000 hectares, elle est une des Communauté de communes les plus importantes du département de l’Hérault. Elle est présidée par Alain Barbe, maire des Matelles. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.