Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

D'Ettore , Mur , le PS et nous !...

En Janvier 2013, le Front de Gauche décidait de mener une campagne contre la politique d'austérité du gouvernement socialiste. Les moyens d'une autre politique existent. La mise en coupe règlée des salariés, des retraités, des PME, des Services Publics et des Collectivités Locales n'est pas la solution aux problèmes auxquels nous sommes confrontés, c'en est […]

En Janvier 2013, le Front de Gauche décidait de mener une campagne contre la politique d'austérité du gouvernement socialiste.

Les moyens d'une autre politique existent.

La mise en coupe règlée des salariés, des retraités, des PME, des Services Publics et des Collectivités Locales n'est pas la solution aux problèmes auxquels nous sommes confrontés, c'en est la cause !

70 milliards d' euros par an ( 60 milliards d'évasion fiscale et 10 milliards de fraude à la TVA) sont récupérables pour rembourser la dette publique et mener la politique sociale que nos concitoyens avaient espéré du gouvernement socialiste.

Tel n'est pas le choix fait par François Hollande, qui continue de favoriser les grandes entreprises et les hauts revenus.

Pour ces Municipales 2014, toutes les candidatures des partis ( D'Ettore: UMP et Mur: PS), ainsi que les candidatures personnelles s'inscrivent dans ce schéma de poursuite de cette politique d'austérité.

C'est un mensonge grossier que de laisser penser que l'on peut mener une politique différente de celle du Maire UMP sortant sans s'opposer frontalement à la politique menée par les dirigeants socialistes.

Cette politique va d'ailleurs connaître de nouvelles aggravations dans notre vie quotidienne : l'acte III de la décentralisation va renforcer les inégalités entre communes et éloigner les citoyens des centres de décisions.

Le Front de Gauche est le seul mouvement à combattre cette vision libérale.

  • Nous revendiquons des moyens financiers nouveaux.

  • Nous ne voulons pas alourdir la dette de la commune ni augmenter les impôts locaux contrairement aux autres candidats.

La section agathoise du PCF n'a pas fait ce choix. Dans le quotidien régionaldu 14 décembre 2013, elle a précisé son objectif, à savoir : «  ramener un maximum de voix à Fabrice Mur au 2ème tour ».

La section du PCF agathois se trompe de combats en refusant de s'inscrire dans une perspective de lutte.

Seule notre liste Front de Gauche tire sa légitimité de la permanence de ses choix contre l'austériré et ses répercussions locales car au sein de notre liste s’y trouve des personnes du PC du PGet de la société civile.

Elle seule est représentative des principaux courants qui la composent et des valeurs défendues lors des dernières élections nationales.

Nous appelons les Agathoises et les Agathois, fidèles à ces choix anti-libéraux à nous rejoindre pour soutenir ou participer à notre liste.

Pour le PCF : Claude Ianelli

Pour le PG : Richard Rey

Pour les membres citoyens : Hernandez Emmanuel (06.87.80.43.65)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.