Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Dordogne : Terry Dupin, le forcené en fuite qui avait tiré sur des gendarmes, est "neutralisé"

Après une longue traque d'environ 36 heures, les forces de l'ordre ont neutralisé l'ancien militaire, retranché aux alentours du Lardin Saint-Lazare, en Dordogne.

Des violences intrafamiliales suivies de tirs sur des gendarmes

Il aura fallu la mobilisation de plus de 300 gendarmes et de 7 hélicoptères pour localiser puis neutraliser Terry Dupin, à l’occasion d’une chasse à l’homme spectaculaire. Recherché depuis la nuit de samedi à dimanche dans un périmètre forestier de 4 km², puis depuis ce matin dans un périmètre plus petit, Terry Dupin s’en était pris au nouveau compagnon de son ex-compagne, puis avait tiré sur une voiture de gendarmes, côté conducteur, alors que ces derniers arrivaient à son domicile pour intervenir.

Un appel à témoins avait été lancé

Terry Dupin, né le 14 avril 1992 à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, a fait l’objet d’un appel à témoins diffusé ce matin. La fiche d’appel à témoins indiquait que le forcené était de corpulence athlétique et portait une barbe. La procureure de Périgueux, Solène Belaouar, avait annoncé hier que cet homme avait été condamné à quatre reprises par la justice pour des violences conjugales sur son ex-compagne.

L'appel à témoins pour retrouver Terry Dupin, le forcené recherché en Dordogne, retrouvé ce 31 mai vers 12h30.
L’appel à témoins pour retrouver Terry Dupin, le forcené recherché en Dordogne, retrouvé ce 31 mai vers 12h30.

Il était lourdement armé

L’ancien militaire de 29 ans était lourdement armé alors qu’il “avait interdiction de détenir des armes” et que “l’arme qu’il a utilisée cette nuit et qu’il utilise actuellement, vraisemblablement, est une arme qui a été obtenue illégalement”, avait indiqué la procureure de Périgueux. Les experts parlaient de fusils de gros calibre pour chasser le sanglier ou le chevreuil.

Une forte mobilisation des forces de gendarmerie

Ce matin, le périmètre avait été circonscrit à un petit quartier, sur 200 m². En effet, à la suite de l’appel à témoins, un homme avait informé les gendarmes d’avoir vu le fugitif. Quatre blindés se sont rendus dans ce quartier, où la population était bouclée à l’abri. L’hélicoptère de la gendarmerie a survolé ce périmètre resserré. Le forcené a finalement été blessé par balle à l’occasion d’un échange de tirs avec le GIGN. La gravité de ses blessures n’est pas encore connue. Les secours ont pris en charge le blessé.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a écrit dans un tweet : “Merci aux gendarmes, et en particulier au GIGN, pour leur action déterminante ainsi qu’à l’ensemble des services de l’Etat mobilisés”.

Le petit village du Lardin Saint-Lazare peut enfin respirer après 36 heures de stress et d’inquiétude.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.