L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.

Ecoles de Nîmes : rentrée scolaire reportée au jeudi 14 mai, les conditions d'accueil précisées

Les services académiques ayant alerté les services de la Ville de la nécessité de disposer des lundi 11 et mardi 12 mai pour organiser la rentrée du personnel enseignant, la municipalité reporte donc l’ensemble du dispositif (mobilisation du personnel, service de restauration, nettoyage…) pour une ouverture des établissements fixée au jeudi 14 mai. L’accueil des […]

Les services académiques ayant alerté les services de la Ville de la nécessité de disposer des lundi 11 et mardi 12 mai pour organiser la rentrée du personnel enseignant, la municipalité reporte donc l’ensemble du dispositif (mobilisation du personnel, service de restauration, nettoyage…) pour une ouverture des établissements fixée au jeudi 14 mai. L’accueil des enfants du personnel de santé dans les groupes scolaires Henri-Wallon et Capouchiné est maintenu jusqu’au mercredi 13 mai. Trois écoles resteront fermées le 14 mai.

Afin d’organiser au mieux cette rentrée inédite qui contraint fortement le fonctionnement « normal » de la vie scolaire, la Ville de Nîmes a réalisé un sondage auprès des familles pour connaître leur avis, quelques jours avant la reprise. Au total 50 % des parents se sont exprimés et 43 % d’entre eux ont précisé avoir fait le choix de déposer leurs enfants à l’école le 12 mai.“Nous étions prêts à accueillir les élèves dans nos établissements scolaires – écoles maternelles et primaires – dès mardi 12 mai, en cohérence avec l’annonce de M. le préfet » précise Jean-Paul Fournier. Le dispositif d’accueil est donc fixé au 14 mai.

Toutefois, l’ouverture de toutes les écoles le jeudi 14 mai sera soumise à plusieurs conditions cumulatives nécessaires au maintien au-delà de cette date :
– présence des enseignants en nombre suffisant : la ville ne mettra en place aucun service de substitution à l’absence d’enseignant
– présence minimale d’enfants par établissement pour maintenir l’école ouverte.

L’ouverture des écoles aura lieu avec des effectifs maximaux de :
– 10 enfants par groupe d’enfants d’âge maternel,
– 15 enfants par groupe d’enfants d’âge élémentaire.
L’échelonnement des horaires d’arrivée à l’école la journée est déterminé avec l’Education nationale et peut s’étaler sur une heure.

La Ville a mobilisé le personnels communal pour assurer le fonctionnement des services : Atsem, Alaé, Etaps, intervenants culturels spécialisés et animateurs socioculturels pour assurer le fonctionnement des écoles et des ALAé.

Un point sera fait sur l’ensemble des écoles en fin de semaine avec l’Education nationale. Si les effectifs sont trop faibles, les écoles concernées seront fermées. Les enfants présents pourront retrouver l’enseignement distanciel. S’ils maintiennent le présentiel, ils seront fléchés vers une autre école.


Trois écoles resteront fermées jusqu’à la rentrée de septembre

Nîmes compte 83 établissements scolaires gérés par la Ville : 37 écoles maternelles, 40 écoles élémentaires, 6 écoles primaires (maternelle et élémentaire réunies).
Toutefois, les écoles Rangueil et Enclos Rey resteront fermées jusqu’à la rentrée de septembre 2020. La configuration restreinte de leurs locaux empêche la mise en place de l’éloignement physique préconisé par le protocole sanitaire. L’école primaire publique Plein-Air, accueillant uniquement des enfants atteints de pathologies médicales particulières, restera également fermée jusqu’à la rentrée de septembre 2020.

Important : si les parents souhaitent scolariser les enfants dès le 14 mai, les élèves pourront être accueillis dans une autre école. Le choix de scolarité des parents est définitif jusqu’à la fin de l’année scolaire. Si le choix d’une famille est de ne pas placer son enfant à l‘école, cet enfant reprendra l’école en septembre.


Des conditions indispensables à la réouverture

Guidée par les modalités pratiques du protocole sanitaire communiqué par le ministère de l’Education nationale et de la jeunesse le dimanche 5 mai, la Ville de Nîmes a déployé de grands moyens pour assurer la réouverture et le fonctionnement des écoles dans le respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires : désinfection des locaux, accueil des élèves, gestion des circulations, demi-pension… Le protocole sanitaire comprend :

1 – Une opération de nettoyage et de désinfection préalable à l’ouverture
Encadrés par la Ville, une centaine d’agents des sociétés prestataires de nettoyage ont procédé à une désinfection et à un nettoyage sanitaire poussé des 80 écoles nîmoises qui rouvriront le 14 mai. En plus du nettoyage habituel de rentrée scolaire, une opération de désinfection des points de contact a été opéré avec des virucides à la norme EN 14476.

2 – Du matériel mis à disposition pour favoriser les gestes barrières
Les 540 distributeurs en tissu pour s’essuyer les mains ont été remplacés par des dévidoirs en papier dans toutes les écoles. Les 610 classes seront toutes équipées d’un distributeur de gel hydro-alcoolique. Ce distributeur est réservé aux enseignants, Atsem et tous les personnels scolaires. Les enfants se laveront les mains dans les sanitaires.
Toutes les écoles sont équipées d’un thermomètre frontal pour contrôler les températures corporelles.
La Ville investit 250 000 € dans l’équipement des écoles en matériel sanitaire.

3 – Un nettoyage « approfondi » après la reprise
Un nettoyage quotidien de tous les espaces sera effectué tous les soirs avec des produits spécifiques. Une attention particulière sera portée aux poignées de portes, rampes d’escaliers…

4 – L’organisation des espaces
Un travail est mené école par école entre l’Education nationale et la Ville. Des schémas de déplacements sont réalisés avec des rubans et des affichettes, et des espacements d’un mètre sont prévus entre les tables dans les classes.


La restauration scolaire à Nîmes

Un service de restauration sera assuré et les repas seront pris dans les classes, avec garantie de fournir au moins un repas froid dans toutes les écoles. A noter : la Ville a instauré la gratuité de la restauration scolaire pour toutes les familles jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Comment procéder ?
– Inscription obligatoire 48 heures à l’avance auprès du référent Alaé de l’école
– Pour les allergies alimentaires, fourniture d’un repas froid par les familles, conservé dans une glacière fournie par la Ville.
Le service de restauration s’organisera avec les adultes dédiés à l’encadrement des groupes d’élèves et aux situations particulières liées aux locaux et au niveau d’âge. Il est prévu d’échelonner les services. Les repas seront amenés sur plateaux dans les classes. Un nettoyage est prévu en cas de salissures au sol et sur les tables.
Les personnels de SHCB assureront la remontée en température des plats et accompagneront les agents de la Ville en fonction des besoins pour assurer le service dans les classes.


Ouvertures des crèches

Ouverture des 4 crèches municipales à compter du 11 mai avec des effectifs réduits à 10 enfants par section (chacune des sections accueille habituellement 20 enfants). Afin de respecter les directives nationales, il sera nécessaire de limiter une trop forte interaction entre les enfants et de permettre un fonctionnement autonome. Les sections seront plafonnées à 10 enfants. Ainsi, pour une crèche de 80 enfants, seuls 40 enfants au maximum seront accueillis.
A noter, le service des crèches sera gratuit, et la priorité sera accordée aux publics prioritaires mobilisés dans le cadre de la gestion de crise, aux familles dont les 2 parents travaillent ou dans les cas des familles monoparentales où le parent travaille.


Accueil de loisirs et périscolaire

Pour le fonctionnement des ALAé (Accueils de Loisirs Associés à l’École) et ALSH (Accueils de loisirs sans hébergement), il est donné priorité aux publics mobilisés dans le cadre de la gestion de crise, aux familles dont les 2 parents travaillent ou dans les cas des familles monoparentales où le parent travaille.

Pour les ALAé : maintien du fonctionnement avec l’amplitude et les horaires habituels, sauf le 12 mai (premier jour de réouverture des écoles). Il sera demandé aux familles de n’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité les services ALAé, qui mobilisent de très nombreux encadrants pour assurer le respect des gestes barrières et de distanciation. En cas de besoin, il faudra en informer, la veille, le référent de l’école.

Pour les ALSH : ouverture à partir du mercredi 20 mai, tous les mercredis non scolaires jusqu’à la fin de l’année scolaire pour les enfants inscrits avant la crise et les enfants des personnels prioritaires identifiés durant la crise.

Actions financières de soutien aux familles d’enfants scolarisés
Face à cette période de crise sanitaire et économique qui plonge de nombreuses familles dans des situations de précarité financière, la Ville met en place des mesures d’accompagnement à destination des familles d’enfants scolarisés à Nîmes avec l’exonération des frais d’ALSH et d’ALAE du troisième trimestre. Montant du dispositif : 192 000 €.


A lire aussi
Nîmes : distribution de masques gratuits pour les commerçants et les particuliers


Infos – Service HJE

Fil d’actus « Coronavirus et entreprise »

Le fil d’actualités HJE spécial « Coronavirus et entreprise » est accessible sur la page d’accueil du site heraultjuridique.com. Il recense toutes les informations ministérielles et des services de l’Etat au fur et à mesure de leurs publications et mises à jour. Accès au Dossier HJE Coronavirus et Entreprise.


Téléchargez le dernier HJE

L’HJE (print) de ce jeudi est en libre téléchargement ICIainsi que nos précédentes publications.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.