ECONOMIE : Face à la baisse de subventions, les communes s'organisent et mettent des biens aux enchères

 Il n'y a pas que le bon coin pour faire de bonnes affaires...Confrontées à…

 

Il n'y a pas que le bon coin pour faire de bonnes affaires…

Confrontées à la baisse des dotations de l’Etat, les collectivités locales doivent trouver des solutions  : augmenter les impôts, baisser les dépenses de fonctionnement, elargir l'assiette fiscale en rendant des terrains constructibles, chacune à sa méthode. Mais depuis quelques temps, certaines ont trouvé  de nouvelles sources de revenus en mettant en vente sur Internet – et aux enchères – des biens immobiliers et toutes sortes d’équipements d’occasion.

Un bus de la ville de Marseillan ? des jeux d'enfants de jardins publics ? une vieille fourgonnette d'un service technique, des pupitres d’écoliers, d'anciens poteaux d’éclairage de stade ou encore une tractopelle …

Pour arrondir leurs fins de mois, les collectivités sont de plus en plus nombreuses à se débarrasser de matériels devenus inutiles ou encombrants les entrepôts municipaux.

Les collectionneurs et les particuliers avides de bonnes affaires scrutent d’ailleurs les petites annonces postées par les villes, les départements et les régions sur des sites Internet comme Agorastore ou Webenchères.

Chez Agorastore, qui travaille avec plus de 1500 villes et départements partout en France, on enregistre 60% de croissance annuelle depuis trois ans. « Rien qu’en 2016, les ventes ont été multipliées par quatre en volume », décrit Servan Ndjantcha, le directeur des ventes des collectivités locales.

Gagner de l’argent mais aussi d’arrêter d’en perdre

L’idée, c’est évidemment de gagner de l’argent. Mais aussi d’arrêter d’en perdre. Car entreposer de vieilles tondeuses dans des entrepôts ou entretenir des bâtiments anciens coûte cher. Or les collectivités n’en ont clairement plus les moyens.

Baisse des dotations de l'Etat

Comme le rappelait le maire de Florensac Vincent Gaudy récemment, les dotations de l'Etat aux collectivités ont fondu de 11,5Mds€ sur le quinquenat de François Hollande. Et ce n’est pas terminé. En juillet, Emmanuel Macron a été très clair : les collectivités territoriales devront participer à hauteur de 13 Mds€ aux économies afin de tenir son objectif d’une baisse de trois points des dépenses publiques par rapport au PIB. 

La vente de biens permet d'enregistrer des recettes immédiates

La vente de biens immobiliers a donc le vent en poupe car elle leur permet d’enregistrer une recette immédiate pour la collectivité. Du coup, ces ventes se développent.  Et cela risque de s’intensifier avec la suppression progressive de la taxe d’habitation, qui donnera moins d’indépendance financière aux élus. 

Tour d’horizon des ventes en cours les plus atypiques sur  Agorastore ou Webenchères.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.